La Loi de 1905, sur la laïcité, n'est plus adaptée.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749

http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/laicite/financement-du-culte-musulman-on-ne-revient-pas-sur-la-loi-de-1905-a-affirme-stephane-le-foll_1575131.html

 Une Loi de 1905 sur la laïcité, parfaitement inadaptée.

Cette loi, préconise que l’état   ne doit en aucune façon, financer le culte.

   Situation ubuesque, et parfaitement contournée, puisque au sein de chaque village, c’est la communauté, donc, les finances publiques  qui entretiennent les Eglises.

   Il me semble au contraire  important de prendre conscience, que le culte, étant une partie intégrante  de notre culture, il est alors logique, au contraire, qu’elle en finance au minimum, les édifices religieux.

   Aujourd’hui, le problème est contourné par le biais des monuments historiques, pour partie.

    Un jour, une institutrice, de ma fille, m’expliquait, qu’elle et son mari, hâtés, tous les deux, ils étaient tellement pressés, de voir leurs enfants grandir, qu’ils avaient oublié, de leur expliquer les bases, sur le religion.

     Réalisant à quel point, il s’en trouvait handicapé, sur le plan de la culture générale, elle me dit, « mais c’est une erreur, ça n’a rien à voir, avec le fait, de croire ou de ne pas croire, mais comme ça fait partie de notre culture, il serait logique, qu’il en connaisse les fondements, afin de connaitre son sujet »…

 « MAIS C’EST BIEN SUR ».

 Elle avait entièrement raison.

   C’est pour cette raison, qu’il importe, de donner aux enfants, assez jeunes une formation, d’ordre philosophique, relative  aux religions, afin de leur expliquer en quoi, pourquoi, et comment, ces dernières ont induit les différentes cultures, dont celles, qui ont été véhiculées, au fur et à mesure des vagues d’immigration.

   Quand je dis que l’état ne doit pas « nier » le culte, j’en explique les raisons.

   La déclaration des droits de l’homme, explique que le droit de culte, est indissociable des droits de l’homme.

   Le financement nécessaire au lieu de culte, que l’état de donne pas, doit obligatoirement alors, être proposé, par d’autres voies.

   Certains autres pays, alors, dont en premier lieu, les pays d’où viennent les vagues d’immigrants, depuis  un siècle, trouvent légitime alors, de financer, ces lieux culte, avec pour énorme inconvénient,  de devoir accepter de façon inconsciente, d’une part, la formation  des chefs religieux, d’une part, mais aussi,  de façon plus perverse, oui, j’ai bien dit « PERVERSE », une influence politique, susceptible de tronquer le débat politique, ici, en France, dans notre pays.

   Modifier cette loi, au lieu de la contourner, comme c’est le cas, me semble justement envoyer au monde un message fort, qui indique que les cultes, doivent impérativement, ne jamais supplanter, ou se substituer, au pouvoir politique en place.

 A bon « écouteur », et pas à bons « entendeur ».

Judaïsme protestantisme Chrétienté Islam Culte religion Laïcité. Humanisme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !