Quand j'étais peintre sur soie.

 Bon, j'ai retrouvé ça dans mes archives.

   Pour ceux qui se demandent où j'en suis, relativement à cette technique en particulier, et bien j'y ai renoncé depuis bien longtemps.

   Travailler sur des accessoires de mode, la mode, la conffection, les styles, etc, oui, ça me tente toujours, j'aime fabriquer des choses de mes mains, mais cette technique en particulier, non.

   La raison, c'est que la moindre erreur est fatale, et irreversible. Au prix de la soie, c'est juste inenvisageable, et même si j'en avais les moyens, non, ça ne me tenterait absolument pas.

   J'ai gardé de cette époque, par contre des souvenirs, sensoriels, avec le tissus, les etoffes, les couleurs, etc, qui m'ont  marquée à vie, comme beaucoup d'artistes, et me voir rentrer simplement, dans une mercerie, ça me rend folle !

  Les nuanciers, me font craquer, toujours, les imprimés, n'en parlons pas.

 J'ai gardé par contre de façon tres regnante, le goût pour la couleur fluide, c'est à dire uniquement  encres, et aquarelles.

   J'ai deja testé des peinture plus epaisses ou plus consitantes, et rien à faire, je ne m'y fait pas, ça m'emmerde, prodigieusement, pour moi, j'entends, pas en temps que "regardeuse".

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !