Ressources prostitution.

https://ressourcesprostitution.wordpress.com/2016/09/19/le-prostitueur-moderne-et-sa-nounou-queer/

  Je viens de découvrir ce blog, et je dois dire que je suis sur le cul, de decouvrir une telle aproche, et une telle justesse, sur cette analyse de l'intellectuelle, qui prétend voir dans la prostitution, éventuellement, une forme de féminisme.

 Et ouis certains ou certaines sont assez cons, pour imaginer que de vendre son corps,  serait une forme d'emancipation, pour ls femmes....

 Quelle malveillance, vis à vis de leur semblables, et surtout, quelle malhonnêteté, venant d'eux.

 En effet, comment être stupide, au point, d'être vraiment incapable d'imaginez, que d'avoir des relations sexuelle, avec un homme, que l'on a a bsolument pas choisi, et pour lequel, au mieux, on n'a aucun degout, au pire, qui nous repugne, puisse ne pas laisser de traces, de souillures, au plus profond de soi ?

 Comment imaginer une telle chose, en verité ?

Il doit exister effectivement, quelques cas cas, de femmes, qui se prostituent, et qui revendiquent haut et firt que ce soit, pour elle, une forme d'autonomisation....

 Pour celles là, il y a juste un gros souci.

  C'est qu'il n'existe absolument cas, de ces femmes, qui par la suite, n'aient reconnu, apres leur activité, dans la maturité, que OUI? C'ETAIT L'ENFER, que OUI, ELLE ETAIENT MORTES parce qu'elles avaient été assassinées....

  Une petite fille, qUi se fait violer, va toujours, penser, elle aussi, à un moment de sa vie, que c'est sa faute, et qu'elle n'aurait pas du sourire, ou sourire tant, à certains messieurs, elle ne savait pas, que ça pouvait provoquer ça, que peut être, que si elle avait parlé moins, ou moins ri, jamais, ça ne serait arrivé.

  Une bande de jeunes, qui boit un peu trop, dans une soirée, et qui écume les bars, donne à voir, un chef, TOUJOURS, en général, celui, qui est le plus mignon, et qui a ce tite, est le plus regardé, par les filles, alors, les autres, l'admirent.

  Lui est le kaïd, et les autres sont les suiveurs. Et puis il y a celui, qui prend les coups, que ce soit psychologiquement, ou physiquement.

 En général, il est le moins mignon, les filles ne le remarquent pas.... c'est le bolos, quoi, (enfin, il parait que  ce mot est depassé), BREF.... il passe son temps à en prendre plein la guele, dans la bande, mais comme à la maison, ça chocore pas mal, et qu'il y a aussi pas mal d'alcool, au fur et à mesure que la journée avance, il faut bien qu'il aille voir ailleurs,  pour se trouver une famille.

 Ses potes, c'est pas bizanc, mais il a le sentiment, qu'il peut y a voir plus sa place, qu'à la maison.

 Alors, s'il se fait insulter, moquer, et qu'il en prend plein la tronche, il fait avec.

 De toute façon, vu qu'il est persuadé qu'il est nul à chier, et qu'il ne vaut rien, la preuve,  à l'ecole, il a jamais rien reussi non plus, il faut bien qu'il fasse contre mauvaise fortune bon coeur....

 Et si jamais vous intervenez,  quand vous le voyez dans son rôle de putching ball, parmi ses potes, alors, qu'à chaque coup, il est rouge pivoine, tellement il souffre d'être humilié, soyez sans crainte, devant ses potes, il vous dira toujours, que "ça, va, y'a aucun souci".

 C'est précisement, dans ce contexte psychologique, je le rappelle, que se produisent ce que l'on nomme les tournantes.

 C'est pour ça, que les filles, du groupe, généralement, sont allées se coucher plus tôt, c'est pour ne pas y passer !

 Celles, qui l'ont subi, sont soit celles, qui ont integré la bande, tres recemment, et donc, qui n'ont pas eu le temps, d'en integrer l fonctionnement, soit,le plus courant, celles, qui les ont malheureusement croisé, de façon accidentelle.

  Le fameux "bouc emissaire", lui, celui qui était rouge comme un pivoine, ne reconaittra qu'il était à ce moment de sa vie, en très grande souffrance, que bien plus tard, vers la quarantaine, généralement, à la crise du milieu de la vie, ou bien après son premier divorce, lors, du grand nettoyage, dans l'hypthèse où il ait la modestie et le courage de se faire aider, pour y voir plus clair oupendant sa cure de désintoxication.

  Je veux dire par là, que chaque personne, qui subit des outrages, des humiliations, des sevices, physiques, ou corporel, empreinte toujours, ce "faux chemin, de resiliance", qui consiste tenir un discours, de denis, et explique, qu'il va bien, que ça n'est pas grave, qu'il ne faut pas u prêter attention. c'est un mecanisme de defense, et uniquement, provisoire, mais qui ne correspond à aucune vérité.

  Le soi disant bienveillance, du client de prostituée, pour moi, c'est un leurre, ça n'existe absolument pas.

 Ces derniers temps, l'association,  "les Nids", qui travaille sur ce sujet, a fait un travail remarquable.

  Ils ont mis sur pied, un faux site, de rencontre, destiné, à mettre en relations, client, et prostituées. puis au bout, d'un moment, une fois que le client, voulait rencontrer la prostituée, on lui expliquait, qu'elle n'était pas disponible, parce que son client, de la veille, l'avait envoyée, à l'hopital....

 "Aucun sousi", le client potentiel, sans plus d'emotion, disait froidement, "bon, quand elle ira mieux,et qu'elle sera sortie, dites lui, que j'aimerai la rencontrer"....

 Voilà, la verité.

 Non, le fait, que les  prostituées, ne soient plus visibles, ne signifie pas, que la prostitution, ait disparu, et pas d'aventage, qu'ele serait devenue, moins dangereuse, certainement pas !

 En cours de rédaction.

 

 

 

ministres gouvernement Gauche égalité Humanisme transparence députés Assemblées Sénat criminalité migrants. féminismes. travail. violences faites aux femmes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×