Sourire

Il n'y a que la Culture qui sauvera le monde, et absolument rien d'autre.

 Bon, je dois ecrire un livre sur le sujet, maislà, franchement, je peux pas j'ai piscine....

   Alors, des que je vois un truc de culturel, qui traite de façon particulièrement efficace, un problème d'actualité, je vous ferai signe, hein, et puis après, on se fait un baby....

   Le baby foot...

    Enfin, quand je dis "on se fait un baby", ça veut pas dite que je veux copuler, avec chacun qui vient me lire, dans un but procréatif.

 C'est un sport tacticostatique, réservé aux grandes feignasses, qui envoient les autres jouer au foot à sa place, et qui se la coule douce, devant un chocolat chaud, au fond d'un bistrot.

  Oui, avec, je prendrai un croissant, s'il en reste de ce matin.

 Bon, je viens dedecouvrir, "cherchez Hortense".

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=201454.html

  Bon, je ne  le reconnais, dès qu'il y a Bacri quelque part, son sourire legendaire, son physique de jeune premier, son empathie communicative, systematiquement, je me dis, YES, voilà, au mons, un homme qui donne envie, de vehiculer, autour de soi, la Joie, la bonne humeur, etc, etc....

 Excusez moi, je ne peux que rgoler, parce que je viens de lire les critques, en dessous, et  je ne resiste pas à faire des pichnettes,  de ci de là, pour epustiller, les chieurs, c'est une vraie recreation, pour moi.

 BREF, moi, j'ai passé un excellent moment.

  Par les temps qui courent, où les mots "solidarité", "entraide", "attention", "bienveillance", sont autant de mots, qu'on aimerait tant pouvoir utiliser en politique, en les vidant de leur véritables significations, à des fins electoralistes, je dois dire que j'ai degusté ce film, fort subtile, sur les rapports humains, que je n'ai pas resisté à sourire;

  Non pas au sujet du film, bin sûr, fort juste, mais plutot, en repensant à certains politiques, qui sont tellement hypocrites, qu'ils oseraient utiliser le mot "bienveillance", oui, j'ai bin dit, BIENVEILLANCE, comme argument electoral.

  Bon, c'est vrai, que depuis qu'on a appris qu'un maire front national, voulait avoir le buste de Jean Jaures, dans sa mairie,  comme on dit vulgairement, "accroche toi, au pinceau, je retire l'echelle", mais enfin, quand même......

  Enfin, voilà veritable bouffée d'ob xygène que ce film, qui m'a fait énormement de bien.

Lire la suite

Il faut absolument revoir les accords du Touquet.

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/expliquez-nous/expliquez-nous-les-accords-du-touquet_1784409.html

  Je rappelle que si les migrants souhaitent aller en Angletere, c'est parce qu'il est connu partout, dans le monde que les lois, relatives au travail, sont particulièrement laxistes.

 Lors du brexit, il a été déclaré par Theresa Mey, que ces lois, changeraient. Est ce que c'était des effets d'annonce ou bien est ce la veritéé ?

 Pour l'instant, il n'en est rien.

 Moi, j'ai ma fille, qui vit à Londres, depuis 15 ans, maintenant, elle a été licenciée, parce que le musée dans lequel elle travaillait, a fermé.

 Elle a touché une indemnité, soit. Mais en attendant, le seul travail qu'elle ait trouvé,  c'est quasiment, au jour le jour....

 Est ce que c'est vraiment ça, prendre soin, des travailleurs, aujourd'hui, au Royaume Uni ?

 D'autre part, je rappelle que les migrants qui souhaitent aller en Angleterre, ne passent par la France, que parce qu'ils y sont contraints, géographiquement.

 Oui, je sais, ça fait un peu "la palissade", mais il n'empêche, que c'est malgré tout la vérité.

 Comment le Royaume Uni, gérerait il des bâteaux de migrants, s'ils contournaient la France, par l'Atlantique, sans poser pied, sur le sol français   ?

  Je ne trouve pas normal, que ce soit le continent européen, qui se retrouve à gérer les problèmes d'immigration, vers les Royaume Uni, pour moi, c'est illogique.

  Enfin, pour finir, le je rappelle que le regroupement familial, me semble être le minimum syndical, qu'il serait bon de voir respecté, il me semble, non ?

 

Mardi 27 septembre 2016.

Un regard normand sur les similitudes, entre Royaume Uni, le sud notamment, et la Normandie, est assez bien vu, il me semble.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/europe-qu-on-vous-dit/quels-points-communs-ont-les-normands-avec-les-anglais.html

  L'idéal, serait, en vérité, que les lois du travail, soient les plus simillaires possible, entre Royaume Uni, et la France, de telle srte que l'un et l'autre, soient aussi "courtisés", l'une que l'autre.

Lire la suite

Le vrai debat, Elections présidentielles 2017.

https://levraidebat.fr/lancez-le-debat/moins-30-ans/machine-cafe/all

 Je suis allée fouiller, et je trouve ça assez bien fait.

 Je compte y participer, des que j'en trouverai le temps, puisque je dois être  au four et au moulin, en même temps, alors que je rédige des articles, simultanément.

  Pour ceux qui sont tentés par le discours "tous pourris", je vous rappelle quepour gérer un pays, il faut bien des politiques, et que si l'on est pas satisfait des politiques, qui nous gouvernent, ou des politiques, "dans leur ensemble", c'est là, une excellente raison, justement, de s'impliquer.

  Pour ça, il n'est pas obligatoire de militer, au sein d'un parti,  on peut parfaitement militer, sur internet, en rédigeant des articles,  les critquant, les faisant circuler, sur les réseaux sociaux, où je ne saurai trop vous  conseiller, de ne parler que sous votre véritable identité, de préférence, pour plus de crédibilité.

 Je viens d'entendre à l'instant, sur RTL , que les français, recherchent quelqu'un de charismatique...

   Et oui, c'est helas vrai. Je dis helas, parce que qulqu'un, qui inspire confiance, n'est pas necessairement, quelqu'un, qui s'avère à la hauteur, une fois au pied du mur, il n'y a qu'à observer sarko, et son parcours, pour s'en rendre compte.

  J'ai pour habitude, moi, de comparer la gestion d'un pays, à la gestion d'une famille.

  Je sais, ça doit en faire chier certains, que j'ai une façon aussi primaire de raisonner, mais avec l'expérience que j'ai acquise, depuis 6 ans, dans le militantisme politique, je réalise que j'avais parfaitement raison.

   Est ce qu'un homme, qui ait fait carrière, "dans les affaires",  selon la fameuse formule, de marion marechal le pen,  qui serait "bel homme",  comme dans le roman, "Bel Ami", de Guy de Maupassant,  va se trouver necessairement, l'homme de la situation, quand l'un des ses enfants, va vraiment se retrouver, dans une situation, vraiment délicate ?

   Est ce que c'est les dents blanches, et le sourire aguicheur, et le costume irréprochable, qui va l'aider, à être l'homme de la situation  ? Certainement pas, ça ne risque pas.

   L'homme ou la femme, de la situation, devra être, un homme ou une femme, qui ait acquis, une véritable expérience du pouvoir,  qui aura pris des coups, et qui se sera relevé, à plusieurs reprises, qui aura connu la trahison, et qui sera parvenu, non à pardonner, qui est une formule à l'emporte pièce, dont seuls, les superficiels, ou les religieux (independamment, l'un de l'autre), acceptent de se satisfaire.

  Non, l'homme de la situation, aura avant tout analysé, le pourquoi, d'éventuels echecs, le pourquoi, de certains renoncements, les siens, ceux, de ses adversaires, éventuellement, il aura surtout, trouvé une posture intellectuelle, qui lui aura permis, de ranger, une éventuelle rancoeur, dans un coin, proche de l'oubli, s'accomdant des circonstances atténuantes, qu'il ne connait peut être pas, ou qui ne lui auraient pas été transmises, afin de pas haïr ses ennemis, ou ses rivaux, dans le seul et unique but, d'avoir ses facultés disponibles, pour parvenir à trouver des alternatives, aux défits, qui se posent à notre pays....

  Un homme en fauteuil roulant, un moche, pourquoi pas , savèrent souvent de bien meilleurs pères de famille, que le belâtre, qui parade, devant les foules, ou les médias.

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Quand le procédurier de l'extrême droite, met en peril la liberté d'expression.

On vient e me poser ça, sur FB.

 Je cite :

"1) Marine Le Pen a obtenu gain de cause en cassation mardi contre Laurent Ruquier qui avait montré un dessin la comparant à un étron, en 2012...
2) Marine Le Pen a été déboutée en cassation conte le PDG de France Télévisions et Laurent Ruquier qui avait montré les arbres généalogiques de plusieurs personnalités politiques, dont le sien en forme de croix gammée.
3) Marine Le Pen a été déboutée en cassation contre l'humoriste Nicolas Bedos qui l'avait qualifiée de "salope fascisante".

L'article, est le suivant:

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/comparee-a-un-etron-marine-le-pen-obtient-de-gain-de-cause-en-justice_1833834.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1474643841#xtor=CS3-5076

  Moi, je regrette, mais quand on a la prétention, de faire de la politique,  on doit être aguerri, à ce genre de comportement.

  C'est d'autant plus interpellant, qu'à chaque fois que les poursuites en Justice sont médiatisées, sous pretexte parfaitement justifié du droit à l'information,  l'insulte s'en trouve parfaitement hissée au coup médiatique, celui qui l'a prononcée, s'en trouve popularisé, comme un courageux, ce qu'il est généralement, soit dit en passant, alors, que la "victime" elle, passe pour une mal b.... Ou une imbécile.

  Ils sont tous parfaitement conscients de ce qu'ils font, quand ils portent plainte, pour ce genre de chose, alors que le fait de ne pas porter plainte, le plus souvent, laisse l'insulte éventuellement un peu déplacée, dans les oubliettes....

  Mais quand je dis que ça met en danger les Démocraties, je pèse mes mots, parce que juridiquement, les humistes en question quelquefois, comme on dit vulgairement, "n'ont pas necessairement les rognons couverts", pour pouvoir casquer,en cas de condamnation.

  Ce qui en résulte, c'est qu'il peut arriver qu'un humoriste, qui soit vraiment bourré de talent (moi, par exemple....), et qu'il s'auto sensure, dans le seul et unique but, d'éviter un procès, fait à son intention.

 Et ça, pour moi, c'est juste extrêmement grave.

 De façon générale, je ne suis pas vraiment adepte de l'insulte, je préfère en ce qui me concerne, tenter d'avoir une plume ou un discours plus affuté, et poli, qui précisément, empêche que l'on puisse m'attaquer.

 Mais le langage réel, lui, est ce qu'il est, et l'insulte, est une posture, parfaitement digne d'être considérée avec respect, elle vaut toujours mieux qu'un coup porté, un coup de couteau, ou un flingue.

 Il est d'ailleurs parfaitement interpellant, que ce soit les extrêmes droites, qui soient aussi procéduriaires, alors que justement, ce sont eux, qui soutiennent le port d'arme !

 Pour y remedier, puisqu'n m'avait deja posé le probleme, au sujet de Guy bedos, avec nadine morano, j'avais suggéré, que chaque depot de plainte,  pour diffamation, soit suggéré au jury de cour d'assise, qui sont comme chacun sait, tirés au sort.

 Je ne suis pas en train de pretendre, que les proces en diffamation, n'aient pas lieu d'être...

 Si quelqu'un de public, se trouve sali, parce qu'untel a tenu, sur lui, ou elle, des propos diffamatoires, ou mensongers, ça preut être parfaitement legitime, quelquefois.

 Mais quand il s'agit d'insultes, comme ça, ça n'est pas ce que j'appelle moi, de la diffamation, je suis désolée.

 Le fait, de poser la question, à ce jury de cour d'assise, permettrait, de decider, si oui, ou non, la plainte est recevable.

 Dans le cas de négatif, ça permettrait de refuser certaines plaintes,  et de lâcher la grappe, soit dit en passant,  au juges, qui croulent, litteralement, devant une accuulation, de plaintes, quelquefois, plus extravagantes, ou injustifies, les unes que les autres.

Lire la suite

Guerre en Syrie : la lettre d'un enfant à Barack Obama.

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/guerre-en-syrie-la-lettre-d-un-enfant-a-barack-obama_1838675.html

 Au sujet de ce petit garçon, qui avait ému la terre entière,  je l'avais vu, bien sûr, et je n'avais pas reagi.

  La raison n'était pas liée au fait, que ça ne me touchait pas, ùais plutot liée à un reflexe dedesobeissance, qui veut que quandtout le monde se rue pour quelquechose, j'ai pour reflexe, au minimum, de ne pas y aller, ou bien alors, de rester immobile, et d'observer.

  D'autre part, j'ai pour habitude de me fier à mon instinct, qui lui, est bien meilleurs guide que qui que ce soit, y compris moi même.

  Souvent, d'ailleurs,  je sais que certains s'etonnent du fait que je ne tilte pas, sur un truc, ou une occasion de me saisir d'un fait divers, ou d'une remarque, alors, que c'est simplement mon instinct qui me dicte de le stoker dans un coin, et de m'en resaisir plus tard, encore plus efficacement.

 Il semble bien, que ce soit le cas, encore, aujourd'hui.

 Au sujet du fait, que la presse aux USA, se soit saisi de cette histoire de petit garçon, pour emouvoir les americains, et notamment, ceux qui sont tentés, par donarld trump, qui est à la claivoyance, et à la subtilité, ce que le rund'up, est à la biodiversité, je tiens juste à les mettre en garde.

 Et ce message, vaut, pour tous ceux qui  seretranchent aujourd'hui, derrère un soit disant, 'chacun pour soi", quiserait justifié, par un Amour immodéré, pour leur patrie, au point, d'aduler, "leurs racines", ce qui aux USA, soit dit en passant, est juste à pisser de rire...

 Et oui, ce sont les indiens, qui sont les veritables, propriétaires des lieux, pour siple rappel....

 Revoir, DANSE AVEC LES LOUPS me semble, être plutot recommandé, pour remettre un peu de bon sens et de modestie, dans le coeur de certains.

 Soit, on va prend les choses, sous un autre angle.

 On va partir du phenomène "bouc emissaire", immigré.

 En pratiquant de cette façon, chaque parti nationaliste,  que ce soit en Europe, aux USA, ou ailleurs, sera au moins hbillé pour l'hiver, puisque visiblement, les temperatures baissent deja u peu, la nuit, et je ne suis pas certaine, que ce soit profittable, pour certains, politiquement.

 c'est à se demander si de les faire dormir à la belle etoile, sous les ponts, une simple bâche plastique, ne serait pas de nature, à leur apprendre, ce que signifie, le mot

EMPATHIE.

 Je précise, que je ne suis pas en train de pratiquer une forme d'angélisme, mal placée, à la beni oui oui, qui considère qu'on dot ouvrir nos portes, à defaut de nos coeur, à n'importe qui, et n'importe comment, sans reflechir, juste par principe, pour se donner bonne conscience.

 Je sais, mieux que personne, quel point, accueillir des immigrés dans une ville notamment, est une source d'inquietude.

 cette inquietude est comprehensible.

 mas quand on est inquiet, sur un sujet, au lieu de hurler, comme si on vous assassinait, (les histeriques, peuvent aller se rhabiller), et on se renseigne.

 En l'occurance, il s'agit d'une ville en France, qui a un chateau, et dont la municipalité,  a emmenagé l'interieur, pour qu'il puisse accueillir des familles, encadrées, dehors, il y a du terrain, donc, de quoi, planter, faire des potager, et vivre de façon parfaitement naturelle, et e respectable.

 C'est au point qu'au debut, l'accueil était si malveillant, que certains avaient cru bon de raconter à la presse qu'il s'agissait, d'un camp de déradicalisation....

 C'est vous dire jusqu'où va la malveillance, quand il s'agit de dénigrer un projet.

 une autre femme racontait son inquietude, relativement au fait, que ce foyer, n'accueillerait que des hommes, et que ça m'inquietait.

 d'une part, si ça n'est pas idela, c que je reconnais, je ne considere pas pour autant, que des hommes, puissent être suspectés, de quoi, que ce soit, sous pretexte, qu'ils vivient sans femmes....

 Alors, quoi ?

 Des hommes, seuls, ne sont capables, d'être que des prédateurs, des violeurs, ou des criminels, alors, qu'ils n'ont rien fait de précis, qui puissent les en suspecter ?

  Et si son fils, son frère, son oncle ou son mari, se trouvaient entourés que d'hommes, eux aussi, ils redeviendraient sauvages, eux aussi, et mordraient à pleine dent, le premier qu'ils croiseraient ? c'est bien ça, et chaque vielle dame, devraient alors, ne plus surtotir, acheter son pain, sous peine, de se voir violer, direct, sur le trottoir, au pretexte, qu'elle venait acheter son "petit pain au chocolat" ?

  Excusez moi, si mon nez de clown vient encore de bondir, mais quand on est confronté, à un niveau de connerie, qui frise, la demonstration, je me vis dereagir, de la façon, a moins stupide, qui soit, c'est à dire, en rire.

 Et puis en plus, tenez vous bien, à quelques centaines de ettre des coles, non mais vous vous rendez compte ?

  Ha mais c'est sûr, de toute façon, ils vons, litteralement bondir, d'ailleurs, j'en ai m^me entendu crtains, affirmer, hu et fort, qu'ils bondiraient, par dessus, les clotures, et mangeront tous les petits enfants, c'est certains.

   D'ailleurs, je recommande aux institueurs de surtout bien les compter, surtout  enmatenelle, par ce qu'ils les mangeront tout cru !

   Et si vous observez la fumée qui sort de la cheminée du chateau, ça ne signifiera pas qu'un nouveau pape vient d'être élu, par les Evêques à Rome, non non, mais plutot, que le pauvre petit garçon, va être cuisiné, et grillé dans la cheminée.... E fait, ils vnt faire un remaque de Barbe Bleu, et chaque jour, ils mangeront un enfant, c'est certains... ET puis ils inviteront, tous les habitants, du village.

  Et oui, que voulez vous.

  Quand vous lisez, le petit poucet le soir, à vos enfants, que croyez vous que ça donne, ensuite, hein ?

  Et bien de vilains, immigrés, qui font cuire les petits enfants, dans les villes, qui sont assez stupides, pour innover,  et saisir l'opportinité, de redonner vie, à des villes, ou villages, ou l'on crève d'ennui, sous la suspission, de la moindre différence, et l'intolerance générale.

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Ecologie, EELV et Nicolas Hulot, le mari le hulotte sept 2016.

   Je dois donner quelques précisions, sur ma position, parce que je soupçonne que pour certains ça ne soit pas très clair.

   Le lien, pour réécouter N Hulot, sur France inter, hier, est disponible, en suivant ce lien.

   Bon, son passage hier matin, n’est pas à disposition, mais uniquement son passage en 2011 quand il parlait du nucléaire.

   Oui, je sais, j’ai entendu, ce qui vient d’être décidé, par le gouvernement, au sujet du nucléaire avec Grande Bretagne, je vois fort bien que certains politiques, freinent des quatre fers, pour tenter de faire machine arrière, relativement à leurs engagements pris ces dernières années.

  J’ai l’absolue certitude, moi, aussi, que le nucléaire, tel qu’il est aujourd’hui, est un véritable danger, et je suis résolument, contre le nucléaire.

  Je suis parfaitement contre aussi, l’enfouissement, des déchets, où que ce soit.

    Pour ce qui concerne la position de Nicolas, relativement, à son renoncement à être candidat aux présidentielles, je le comprends d’autant mieux qu’il rejoint des raisons assez proches des miennes, en ce qui concerne l’engagement politique.

   J’avais été consultée, d’ailleurs, régulièrement, concernant son engagement à lui, sur ce point.

  Je pense que l’écueil, vers lequel il ne faut pas tomber, serait d’imaginer, que sa position serait équivalente, à une forme de mépris, de sa part, en ce qui concerne le politique, dans sa globalité,  ce qui serait une grave erreur.

   Il ne faut jamais sous estimer  qui que ce soit, y compris  en politique, et surtout, se garder d’interpréter des positions, ou des ruptures, avec certaines ambitions, présidentielles, en l’occurrence, faussement.

 Il aurait été bon de lui demander, par exemple, s’il avait des regrets, relativement à sa collaboration, avec François Hollande, sur le sujet.

  Non,je ne crois pas qu'on lui ait demandé, comment il percevait, le fait, que certains politiques, à droite, nicolas sarkozy, puisque c'est de lui, dont il est question, jouent au climatosceptiques, uniquement, mais je crois que personne ne lui a posé la question, sur sa collaboration, avec François Hollande, de façon plus générale.

 Il avait expliqué, il y a quelques mois, lors, d'une autre émission, qu'il lui semblait, que françois holllande était soucieux, de l'ecologie, et que pour lui, sa position, était sincere.

 Je ne le connais pas personnellement, alors, je ne sais pas s'il est est pour lui, toujours, ainsi, je n'ai pas à parler en son nom.

 Je precise, parce que beaucoup, aujourd'hui, semblent tres afférés, à vouloir descendre François Hollande, comme il est tojours de toute façon infiniment plus confortable, de voir, en quoi, il ait echoué, et surtout ps d'observer, ce qu'il ait fait de positif.

 Alors, qu'il n'ya qu'un bilan, véritable, qui doit être pris en compte, à l'exclusion, de quoi, que ce soit d'autre.

 Je suis bien incapable, de vous dire, s'il eprouve des regrets, je n'en sais rien? je ne suis pas lui.

 Je suis absolument persuédée, que le poste de chef de l’état, revêt  des aspects sur le plan psychologique, d’une extrême gravité, situation dans laquelle, je n’imaginais absolument pas nicolas, pour être franche.

 Ça n’est pas de ses compétances, dont moi, j’aurai douté, mais plutôt, du fait que son intégrité, et son incroyable enthousiasme, dont je m’inspire, pour être franche, se serait véritablement émoussé, non pas, par manque de vélleïté, ou parce qu’il n’en aurait pas eu l’épaisseur, mais uniquement, parce que la pureté, de ses convictions, aurait été abimées, par l’extérieur,  et les fréquentations, notamment, « obligées », par la fonction.

Quand je dis que je m'inspire de lui, je sais, que c'est reciproque, et k'jinvite chacun, à faire de même.

   Enfin, j’ai en mémoire, un documentaire, à son sujet, qui le montrait, avec François Hollande, en visite, sur le continent africain.

 Des réceptions étaient prévues, avec les diplomates, chefs d’état, etc , etc….

 Il avait mine de rien, prémédité, son "échappée belle", et était allé visiter des fermes écologiques, et autres sites, et initiatives, parfaitement remarquable, sur le plan écologiques, et developpement durable….

 Il avait cru bon de préciser, « voilà, où est ma place, moi, le protocole, etc, c’est pas mon truc ».

 Difficile de faire plus juste.

 Tout était dit.

 J’entendais, hier, plusieurs militants écologistes, un peu paumés, parce qu’ils comptaient sur lui.

    Soit, EELV, ils sont là, et malgré la véritable cabale, qu’on lance contre eux, j’aimerai, que chacun garde à l’esprit, que de militer, et d’avoir le courage de s’engager politiquement, est un acte qui mérite le respect.

    Certains leur reprochent, d'avoir un ego, un peu surdimenssionné, et de faire passer leurs interêts, personnels, avant les causes, qu'ils défendent.

 je suis moi, l'achetype de nana, qui lutte et milite, de façon parfaitement gracieuse, pour defendre VOS CAUSES qui sont aussi les miennes.

 Sous pretexte, que j'ai toujours eu, une profonde admiration, pour le bénévolat, et le fait, d'être desinterressée, pour sauver la veuve et l'orphelin, on trouve légitime,  de me maintenir, sous tutelle.

  Certes, ça ne signifie pas que chaque militant politique, ne peut être crédible que s'il est bénévole, parce que ça serait parfaitement caricatural.

  Je veux simplement expliquer qu'on ne peut pas exiger des politiques, surtout s'ils appartiennent à de petits partis, qu'ils s'investissent, sans accepter, d'autre part, c'est vrai, qu'ils aient quelques travers, egocentriques, quelquefois, ou une personnalité que je qualifierai, de "bien trempée".

 Un parti, qui s'engueule, vaut toujours mieux, je crois, qu'un parti pyramidal, version dictature, comme le front national, l'est lui.

   Il ne faut pas oublier, non plus, que de reprocher, aux EELV, d'avoir des egos, un peu surdimenssionnés, revêt, aussi, le fait, d'avoir le cuir, assez epais, pour encaisser les coups.

  Pour Nicolas hulot, je pense que sa place, est plus du côté militant, que politique, et je suis mieux placée que quiconque, pour le comprendre.

    Moi, j’avais argumenté, non pas, en prenant position, pour être franche (oui, FRANCHE comme étymologiquement, FRANCOISE, ou FRANCAISE, qui veut dire, aussi DIRECT, c’est pourquoi, le guignol de sarko,  a préféré dire "gaulois", plutôt, que "FRANC"….

   J’avais simplement précisé, en privé, que je ne l’imaginais pas, serrer la main à certains dictateurs, qui sévissent encore, aujourd’hui, PARCE QUE QUELQUEFOIS ON N’A PAS LE CHOIX, le devoir, doit passer avant son désir personnel.

 Oui, j’espère que chacun, a bien pris conscience, de ce que je viens de dire.

 Je sais, ça, pour une raison fort simple.

   Depuis 7 ans, environ, que je suis activiste politique, uniquement, par internet, je sais fort bien que des gens, fort bien intentionnés, et haut placés, veillent sur moi, et la meilleure façon de m’aider, consiste à m’informer du fait que de faire de la politique, comporte certains risques.

   Les risques les plus graves, ne sont pas nécessairement, ceux, que l’on voit, ou qu’on perçoit.

   J’ai en mémoire, notamment, José Bové, qui était venu me parler, sur twitter, un soir, et qui m’avait dit, « attention, la politique, c’est pas un milieu de bisounours »….

 Merci, José…

   Un autre soir, c’était Barak Obama, lui-même, sur twitter, un soir, où j’étais vraiment dans le doute, qui était venu me dire, en anglais, je me souviens, « toi aussi, tu as droit, d’être autour de cette grande table » !

 Signifiant, par là, « tu es à la hauteur pour ».

   Et puis justement, Nelson Mandela, qui était venu me dire, « attention, en politique, inévitablement, quand on dirige, on doit accepter, quelquefois, de se salir les mains, tu dois savoir ».

   Je précise, que si je vous dis cela, ce matin, ça n’est pas pour faire du sensationnel, mais bel et bien pour préciser, qu’il doit y avoir  un décalage  non négligeable, entre ce qu’est vraiment, la fonction présidentielle, et l’image  que l’on s’en fait, voilà, ce qu'il importe de retenir.

   En ce qui me concerne, vis-à-vis de François Hollande, qui a eu l’intelligence pour ne pas dire, le COURAGE  de me suivre, sur bien des dossiers, depuis  6 ans,  je précise, que je n’ai aucun regret…

    Je suis déçue, que sur certains dossiers, comme le nucléaire,  les choses, n’évoluent pas comme je le souhaiterai, enfin, « pas autant »….

   Mais il ne serait pas stupide, d’imaginer, qu’il existerait certaines raisons, que je ne connais pas.

    Le fait, que cette histoire soit liée, au BREXIT notamment, et à ses conséquences, n’est pas à exclure, même si je n’en comprends pas vraiment les raisons, ou en tout cas, les détails, pour l'instant.

    Oui, je sais, je vais vite, pour trouver des excuses, c’est vrai, mais ça signifie donc, que je ne suis pas si rancunière, relativement aux mauvais traitements, que la raison d’état, m’impose encore, hélas.

  Ou alors, que j’aime mon pays, bien plus que de raison.

  Pour ceux, qui recherchent l’homme providentiel, pour cette élection, sachez qu’il n’existe pas. pas plus qu'il existe, en politique, n'importe où, sur cette planète.

     Et ça n'est certes pas les 60% d'abstentionnsites, et les 200 000 russes, qui ont quitté leur pays, ces dernières années, qui me dementiront, vis à vis de soit disant, providentiel poutine.

   Sachez, que seul le bilan véritable, de François Hollande, dans les faits, doit justifier votre position, vis-à-vis de lui, à l’exclusion, de tout sondage, qui sert, comme disait COLUCHE uniquement, à décider de ce que l’on pense.

 http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/06-06-2016-mise-au-point-sur-le-bilan-de-francois-hollande-president-de-la-republique.html 

  Les sondages, pour moi, représentent un vrai danger pour nos démocraties sachez, qu’il existe un parti, qui s’appelle NOUVELLE DONNE et qu’avec  EELV, doit concentrer vraiment, toute votre attention, car ce sont eux, qui détiennent la clé du problème,  au moins autant, que tout ce qui est à gauche.

https://www.nouvelledonne.fr/

http://eelv.fr/les-ecologistes-en-route-vers-2017/

 Mardi 27 septembre 2016.

 Voilà la vidéo, tant convoitée.

"La colère", oui, je crois que je vois, moi, c'était hier, et c'est à relire ici.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/lettre-ouverte-a-francois-hollande.html

 En cours de rédaction.

 

 

Fondation.org

http://www.fondations.org/spip.php?article7757

Je rappelle que j'ai deja parlé longuement, du côté quelque peu pervers, de certaines fondations, que vous pouvez retrouver ici:

 Je viens de rédiger u article fort important, sur les relations, entre les entreprises, du CAC40, et la santé, et bizarrement, impossible, de l'envoyer, j'ai eu un bug...

 Et là, tout refonctionne.

 Bon, c'est pas grave, quand on m'interdit de passer par la porte, j'entre par le fenêtre.

 C'est vrai, qu'on n'est pas à quelques heures, ou quelques jours près. Incroyable, dites donc...Même le partage, sur les reseaux sociaux, deconne, ce matin.

en cours de rédaction.

 

Lire la suite

La fondation de France.

http://relation.fondationdefrance.org/public/read_message.jsp;jsessionid=0;apw18?sigreq=703450551

Vous apportez un soutien essentiel aux actions de la Fondation de France
et je tiens à vous en remercier vivement.

 
 
En 2015, 8900 projets ont été financés, poursuivons ensemble la mobilisation !
 
 
Grâce à vous, la Fondation de France a apporté en 2015 une aide réelle et des perspectives
à des personnes qui auraient perdu espoir sans votre soutien.
 

Découvrez les chiffres clés de 2015 !

 

 

Lire la suite

A Lille, l’ouverture d’une "maison identitaire" inquiète : "Le racisme et la haine n’ont pas leur place ici".

http://www.francetvinfo.fr/societe/a-lille-louverture-dune-maison-identitaire-inquiete-le-racisme-et-la-haine-nont-pas-leur-place-ici_1829003.html

 Deja, pour leur amuser les genoux, ils vont lire ça, ça mes occupera 5mn.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/medias/mais-enfin-pourquoi-s-en-prendre-a-zemmour.html

Je cite:

La branche nordiste du groupe d’extrême droite Génération identitaire inaugure son local dans le centre-ville lillois, le 24 septembre. Une pétition d’opposants au projet a déjà réuni plus de 42 000 signatures.

A les entendre, La Citadelle aura tout d’un estaminet ordinaire. "Ce sera un lieu de rassemblement et de solidarité".

 Oui, enfin, il y a juste un tout petit problème, c'est que le mot solidarité, implique, qu'on ne fasse pas mention d'appartenance, à certains ideaux, ou appartenances politiques.

   Je donne un exemple, imaginerions nous recevable, que pour bénéficier, d'une aide, de la part, d'une ONG, on vous demande, quelle est votre coloration politique, ou votre couleur de peau, et je ne parle pas, là, de religion. Alors, non, le mot SOLIDARITE est absolument contraire, au valeurs, du front national.

décrit le chef de la section nord de Génération identitaire, un mouvement de jeunesse d’extrême droite, à franceinfo. "Le but est de pouvoir créer du lien, d’échanger sur nos valeurs et notre culture, flamande, française et européenne."

  Et oui, bien sûr, qu'est ce qu'on est bêtes nous les gens de gauche pour ne pas dire, "les sales gauchistes", "echanger des valeurs, pour l'extrême droite", ça ne veut rien dire, puisque par definition, l'echange, sous entend, qu'on discute avec des personnes, qui ne pense comme nous.

 Ors, c'est un cercle fermé, où donc, ne seraotn consentis, que ceux, qui pensent comme eux.

  C'est donc, bien au contraire, uniquement, et strivctement, un repère de fchos, qui tentent de se faire passer, pour des gens aptes à dialoguer, ce qui est juste absolument faux !

  Dans le petit local préservé des regards, à deux pas de la Grand Place, Aurélien Verhassel et son groupe ont vu grand : "Il y aura un bar, une salle de sport de combat,

  Ha, oui , tiens, et pourquoi, une salle de combats , et pourquoi, pas une joute oratoire, ou un combat d'improvisation theatrale, non ?

  Parce que savoir, parler, pour défendre ses idées, et se confronter à ceux, qui ne pensent pas comme vous, voilà, ce que serait souhaittable.

  C'est sûr, c'est autre chose.

 Une permanence juridique,  ha, ui, c'est vrai, les gens du  FN, sont assez procedurieur, alors, bien sûr, faut tout prevoir.

 Mais maintenant que j'y pense, c'est pas un peu bizarre, d'avoir un tel projet, pour un simple estainet ?

 Enfin, je veux dire qu'un estaminet, avec une autre coloration, politique, aurait elle, besoin, elle, aussi, d'avoir un conseil juridique ?

 La réponse est non, bien sûr.

 Alors, pourquoi, GENERATION IDETITAIRE a t elle besoin, d'un conseil juridique ????

Une salle de conférence, une bibliothèque et un ciné-club… Un vrai lieu de vie", décrit le trentenaire au téléphone.

Références à Ken Loach et Philippe de Villiers.

 Pour le cineaste, soit, ps sûr que lui, apprécie, pour Philippe de villiers, SUPER, il  pourrait y faire des conférences, sur les bienfaits de l'Europe, pour combattre la l'inceste au sein des familles, trop la classe moi, je dis.

Sur les étagères de la bibliothèque, des ouvrages de Philippe de Villiers, d’Antonio Gramsci, côtoient déjà ceux des intellectuels identitaires Guillaume Faye et Dominique Venner. "Il y a aussi des classiques, comme Victor Hugo." .

Le pauvre.... Il doit se sentir bien mal, de là haut, d'apprendre une telle chose, enfin, d'un autre côté, pour décorer, ça ne risque rien, il ne risque pas d'être ouvert trop souvent.

 Et puis pour caler une armoire, dans un pareil lieu, ça peut toujours servir. Et puis se donner bonne conscience, surtout. enfin, je veux dire, "pour ripoliner", mais enfin, depuis que le paternel le pen,  a reouvert le tiroir caisse, les racines, pourries du front national, refonctionnent desormais.

Côté pellicule, Aurélien Verhassel cite Braveheart ou Le vent se lève de Ken Loach, pour le "droit des peuples à disposer d’eux-mêmes" - et tant pis si le cinéaste engagé à gauche s'offusquerait sans doute d'une telle filiation-, ou Everest, pour le "dépassement de soi".

Dans un décor "typiquement flamand", mêlant boiseries, dorures et drapeaux, le futur bastion des jeunes identitaires ne sera toutefois pas ouvert à tous. "Il faudra être membre de Génération identitaire, et français", précise Aurélien Verhasser. Et pour les identitaires "être français" va au-delà de la nationalité :

C’est dans le sens où l’entendait le Général de Gaulle [en 1959], c’est à dire de race blanche et de culture gréco-latine. Etre blanc c’est la base.

Aurélien Verhassel

A franceinfo

 

 Et oui, bien sûr, enfin,non mais vous croyez quoi, vos enfin, non mais ça va pas non ?

"C'est à vomir"

Lorsqu’elle a eu écho de l’ouverture du local il y a une semaine, Josiane Dabit a cru s'étouffer. "C’est à vomir. Des jeunes fascistes qui prônent le racisme, la haine et la race blanche n’ont pas leur place ici", s'indigne la conseillère écologiste de Moulins, commune de la métropole lilloise, à franceinfo. "Les gens ont la mémoire courte ou quoi ? Ils ont beau se mettre en costard cravate, leur pensée est là. Il faut les combattre."

 Et oui, je suis de tout coeur avec vous, je ne dirai pas mieux.

Immédiatement, l’écologiste a lancé une pétition sur le site Change.org contre l’ouverture du local. Adressée à Martine Aubry (maire de Lille), au préfet Michel Lalande et à François Hollande, la pétition recueille, samedi 17 septembre, près de 42 000 signatures. "La mairie ne peut rien faire, mais elle m'a apporté son soutien. Beaucoup de gens me félicitent et me remercient", assure Josiane Dabit. Cercle privé et associatif, La Citadelle est en effet tout à fait légale. En l'état, personne ne peut interdire son ouverture. Contactées par franceinfo, la mairie et la préfecture s'en réfèrent à la loi : "C’est un club privé, géré par une association autorisée."

En revanche, l'administration se dit "extrêmement attentive" aux suites du local. "Si on constate des troubles, des provocations ou des atteintes à la loi, on répondra. Ca ira du PV jusqu'à la fermeture", prévient Martine Aubry, dans La Voix du Nord.

Des autocollants et des tags antifascistes

 

L'entrée tagguée du bâtiment voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre.
L'entrée tagguée du bâtiment voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

En attendant, la présence de La Citadelle crée déjà quelques remous dans le quartier. "Avant-hier soir, les antifa sont passés, ils ont chanté et collé des autocollants partout sur la façade du local", témoigne un restaurateur de la rue. "La BAC est descendue. Tout ça nous promet de chouettes ambiances...On n'a vraiment pas besoin de ça."

Agent immobilier, et voisin du local, Jacques* s'indigne : "Je suis furax. A cause d'une image diffusée dans la presse, les opposants ont cru que c'était ici. Ils ont collé des autocollants et taggué ma façade, alors que je n'y suis pour rien !" Contrairement à ce qui circule, La Citadelle n'aura en effet pas pignon sur rue. "C'est un petit local situé dans une arrière-cour. Ils sont là depuis un an et demi !" Commerçant dans le quartier depuis plusieurs années, Michel* atteste : "Ils n'ont pas de croix gammée sur le front. Aurélien Verhassel est toujours très calme, très poli... Leurs idées c'est autre chose."

 

Une affiche préparée par le voisin de "La Citadelle", à Lille, le 16 septembre.
Une affiche préparée par le voisin de "La Citadelle", à Lille, le 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

"Il n'y a rien d'illégal, c'est bien ça le problème", déplore l'agence qui loue le local, à franceinfo. Averti il y a quelques jours par la presse de la nature du projet, le responsable de l'agence raconte : "Ils se sont présentés il y a deux ans comme une association tout à fait normale. L'association La Citadelle, dont le but est de promouvoir la culture flamande au sens large."

Leur dossier était d'ailleurs "impeccable". "Les statuts de l'association avaient bien été déposés en préfecture, ils avaient un garant. Tout s'est toujours très bien passé." Aujourd'hui, l'agence et le bailleur du local, qui appartient à une famille, ne prennent pas parti. "On est plutôt contre mais légalement, on ne peut pas faire grand chose. On a pris les devants en leur rappelant les clauses du contrat. S'il y a des débordements, ils peuvent être expulsés."

L'entrée de l'immeuble voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre.
L'entrée de l'immeuble voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

Des patrouilles "anti-racailles" dans le métro

Ce n’est pas la première fois que les Jeunes identitaires font parler d’eux. Farouches opposants à l’immigration, à "l’islamisation de la France", ils sont sensibles à la "théorie du grand remplacement". Cette théorie controversée d'extrême droite, veut que "le peuple français 'de souche' soit remplacé par d’autres peuples, principalement venus du Maghreb et d’Afrique", détaille Le Monde. En 2012, c'est en montant sur le toit de la future mosquée de Poitiers qu'ils s'étaient fait connaître.

 Moi, ça e fait penser au KK KLAN, aux USA, je trouve ça, juste terrifiant.

 Moi, j'ai trois grandes filles,  qui ont entre 28 et 31 ans, elle n'envisagent absolument pas d'avoir d'enfants, "c'est grave, docteur" ? Est ce que l'idéologiie identitaire, prévoit des insémination forcée, ou des viols collectifs, comme le faisait Hithler, pour ensemencer les ventre des blanches ? ou bien quoi ?

En 2013 à Lyon, leur branche locale avait lancé une opération de distribution de soupes à destination des "SDF français de souche", rappelle Le Figaro. Un an plus tard, ils avaient organisé dans le métro lillois une opération "anti-racailles", afin "d'aider la police" et "sécuriser les transports".

 

Génération identitaire en patrouille dans le métro à Lille, le 14 mars 2014.
Génération identitaire en patrouille dans le métro à Lille, le 14 mars 2014. (MAXPPP)

Des opérations destinées "aux Français", qu'Aurélien Verhassel soutient. "Notre permanence juridique servira à aider les SDF, mais français", répète-t-il. "Les autres sont des clandestins, ils n'ont rien à faire sur notre sol." Le mouvement compte aussi lancer ses "caravanes identitaires" pour la rentrée. "Ca n'a rien à voir avec la présidentielle, nous n'avons aucun lien avec le FN, nous ne sommes pas électoralistes", prévient Aurélien Verhassel.

 en cours de redaction.

Nous sommes le 'Greenpeace' de la droite patriote et identitaire

Aurélien Verhasser

A franceinfo

Le mouvement, qui revendique 300 adhérents dans le Nord, cherche à s'élargir. "On veut s'implanter en centre-ville pour être dans l'action, mettre un visage sur nos idées. On veut que les gens redécouvrent leur culture".

"A la différence de leurs aînés du Bloc identitaire, les jeunes identitaires sont des professionnels de la communication", décrit Stéphane François, politologue, spécialiste de l'extrême-droite à franceinfo. "Ils donnent un maximum d'informations pour attirer. Des profils plus étudiants, plus bourgeois." La Citadelle sera donc leur quartier général. "On s'y retranche quand on est assiégé, mais on peut aussi y lancer la reconquête", décrit Aurélien Verhassel.

En attendant, les opposants au projet prévoient de manifester le 24 septembre, jour d'ouverture du local. "Ce n'est pas parce que c'est légal qu'on laissera faire les choses", prévient l'un d'entre eux.

* Le prénom a été modifié

Lire la suite

COURAGE hackons 2017 !

 Moi, j'en ai vraiment ma claque de voir à quel point, on nous emmerde, litteralement, avec ce que l'on nomme "le vote utile", et ce des le premier tour, des presidentielle.

 C'est un truc qui m'a toujours emmerdée, dpuis que j'ai le droit de vote, parc qu'on cherche toujours à nous faire peur, nus disant "attention, si on ne vote pas des le depart, pour le bon candidat, c'est "le méchant de droite", qui finira par être elu.

 Et à chaque fois, on va se faire empapahouter chez les grecs, et nos belles idées, doivent attendre les elections d'apres où.... on nous refait le même coup !

 Alors, non, désolée, ras la  casquette, le "panama papers", la cagoule, le képi, le casque à pointe, le voile, la burka, et la coiffe bigoudaine....

 Je ne vois aucune raison, pour me priver de soutenir, mes convictions politiques profondes, alors que j'ai 55 ans, et qu' à chaque scrutin, on nous fait le coup du vote utile.

   L'innovation se trouve avant tout, dans les nouveau candidats, ceux qui ont le courage, d'explorer, de nouvelles idées, de nouvelles voies, que nous allons devoir explorer, de toute façon, alors, que les gros bras des partis politiques conventionels, sont trop lâches, pour admettre qu'on va devoir y avoir recours, d'une façon ou d'une autre.

 Il faut signer cette petition, et faire suivre.

http://hackons2017.wesign.it/fr

 Pour ma part, jusqu'au second our, des presidentielles, c'est NOUVELLE DONNE et EELV.

https://www.nouvelledonne.fr/

http://eelv.fr/

 En cours de rédaction.

Lire la suite

"Bacri contre Zemmour ou l'éternel retour de l'«antiracisme» et du politiquement correct"

Bon , ça n'était pas le travail que j'avais envisagé, ce matin, mais visiblement, il y a besoin, d'un serieux recadrage...

 Pourquoi, moi, je devrai m'y coller, apres tout.... ?

  Et bien precisement, considerant le fait, que juridiquement, la seule charge qui aurait existé à une epoque de ma Vie, pour justifier le fait, que j'ai été mise sous tutelle, ayant été une expertise psychiatrique, en temps que "potentielle malade mentale", je vais ENFIN, donner l'occasion à mon nez de clown, de rire, et sous des angles tellement diversifiés, qu'il s'en retrouve, je le sens, comme une seconde jeunesse.

  Il était temps !

 Bon, je vais faire les choses, vraiment consciencieusement, temps qu'à faire, comme je le fais, pour une video de marine le pen.

 Un vrai de vrai, de copiè collé, avec commentaire intercalé...

 Quand on nettoie la merde, il faut  être tres méticuleux, toujours ! mdr.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/09/12/31001-20160912ARTFIG00133-bacri-contre-zemmour-ou-l-eternel-retour-de-l-antiracisme-et-du-politiquement-correct.php

FIGAROVOX/CHRONIQUE - L'acteur Jean-Pierre Bacri a vivement critiqué Eric Zemmour, suggérant que celui-ci relevait de la psychiatrie. Pour Gilles-William Goldnadel, l'antiracisme et le politiquement correct se raidissent à mesure que leur pouvoir s'amenuise.

 

Gilles-William Goldnadel est avocat et écrivain. Il est président de l'association France-Israël. Toutes les semaines, il décrypte l'actualité pour FigaroVox.

Ha, je comprends mieux maintenant, effectivement.

L'antiracisme de pacotille à géométrie variable

 Déja, par les temps qui courrent, l'expression "antiracisme de pacotille", est assez interpellante, parce que la facilité est plutôt, il me semble, du côté des racistes, que de l'autre côté.

 Ensuite, "à géometrie variable", j'en dirai de même. On est antiraciste, ou on ne l'est pas.

  Les gros cons, ou les gens malhonnêtes, existent dans touts ethtnies, et dans toutes les cultures, je connais des noirs ou des arabes, qui sont vraiment tres tres mechants, si si, je vous jure. Et je ne plaisante pas, en disant ce là !

  Je veux dire par là, que d'être antiraciste, on peut parfaitement l'expliquer et le démontrer, de multiples façons, et argumenter, comme il m'arrive souvent de le faire.

  Expliquer et argumenter, le fait d'être raciste, en dehoors des théories d'Adolphe Hitler, ou des manipulations des pires vermines, sur cette Terre, que je ne citerai pas, probablement, dans quelques dictatures, aujourd'hui, ou chez certains nationalistes, y compris en Europe, c'est deja beaucoup plus difficile à trouver et surtout, A ASSUMER.

 Je veux dire par là, qu'il faut "des couilles", pour ça, et je ne pense pas, que le courage politique, soit objectivement de ce côté de l'echiquier.

pour et le politiquement correct, son lieutenant de police, se raidissent au fur et à mesure que leur pouvoir se rétrécit.

 Moi, je dirai qu'un "poilitiquement correct qui seraidit", c'est plut de bonne augure, pour la qualité du coït, mais enfin, chacun voit les bande mous, où à ça les arrange.

 Pour l'instant,  je tiens juste à rappeler que c'est encore la gauche, qui est au pouvoir l  n'en deplaise à certains.  Et qu'il va bien falloir, qu'ils boivent le calice jusqu'àla lie, parce que les presidentielle, on n'y est pas pas encore !

Le New York Times a publié la semaine dernière de nombreux témoignages sollicités, émanant de femmes musulmanes de France qui laisseraient à penser que notre pays sombre dans le racisme le plus abject. C'est ainsi que l'une d'elles considère que l'on est plus libre au Maroc…

 Bon, alors, sur ce point, moi, je vais êtres claire.

 Surtout, s'il se trouve qui que ce soit, parmi les immigrés de seconde génération, qui considère qu'il ou elleserait infiniment plus heureux, dans les pays de leurs ancetres, je n'ai qu'un conseil à leur donner.

 ON NE VOUS RETIENT PAS !

 Certes nous sommes encore, le pays des droits de l'homme, qui sommes bien loin, de nous contenter, d'un burkini à la con, pour en juger.

 Mais surtout, si seul cet argument importe, au detriment du reste, importe à certaines, qu'elles y aillent, moi, je dis que ça fera de la place aux autres, y'a aucun souci, moi, je suis pour la libre, circulation, entre le pays d'origine, et le notre, de toute façon, alors, aucun souci !

où elle aurait préféré repartir. Une autre décrit un régime d'apartheid. Une troisième craint pour bientôt que l'on épingle sur la poitrine des musulmans une petite lune jaune… très peu décrivent une autre «réalité» sur les centaines de témoignages livrés en pâture au public américain.

 Oui, je suis, bien sûr, au courant de cette histoire, et je cautionne entièrement la position de Mannuel Valls, sur ce point, je tiens à le préciser.

L'antiracisme de pacotille et le politiquement correct, son lieutenant de police, se raidissent au fur et à mesure que leur pouvoir se rétrécit.

À dire le vrai, le journal new-yorkais a une longue tradition de conformisme intellectuel derrière lui. Pendant la deuxième guerre mondiale, son patron de l'époque Arthur Sulzberger Jr, craignait qu'on lui reproche un improbable singularisme juif, impopulaire dans le cadre de la guerre difficilement décidée contre Hitler.

 En même temps, il fallait de  le comprendre aussi, apres la seconde guerre mondiale, oser affirmer, qu'on est juif, et avoir les couilles pour dire, "non mais vous vous rendez compte, de tout le mal qu'on nous a fait ?

 NON MAIS VOUVOUS RENDEZ COMPTE ? UN PEU ?

 On sait jamais, vous savez, sur le plan idéologique, peut être que c'était risqué ! MOUARFFFF !

Raison pourquoi l'on respecta jusqu'au bout sa stricte consigne de faire silence sur la Shoah (Laura Leaf «C'est écrit en page 7»). Les magnats de Hollywood ne firent pas autrement.

La peur mondaine a changé de peau, mais la tragique docilité au conformisme des libéraux américains, indifférente aux faits, est bien la même.

Avec ce courage intellectuel et politique qui le singularise dangereusement dans l'hémisphère gauche, Manuel Valls a dit ce qu'il fallait dire sur la partialité effarante de l'article du journal américain.

  Mal lui en a pris de vouloir sauver l'honneur français, et les «Décodeurs» du Monde, relai du N Y. Times de l'autre côté de l'océan, l'ont sermonné vertement.

 Bon, oui, peut être, mais ça n'est pas grave, vous savez....

   Ils ont deja grandement à faire, pourtant, avec des institutions, qui laissent arriver à un tel niveau poilitique, un vrai malade mental, pour le coup, je veux parler de donald trump, bien sûr, alors, venir donner des leçons, ici, en France, ha, ça, oui, ça me parle, vraiment.

 parce que qui, vient on solliciter, pour le demontrer à votre avis ?

   Moi, c'est moi, qui m'y colle, depuis le début, j'avais conseillé aux républicains, de l'exclure, des le debut, parce qu'il est toxique, et il sne m'ont pas écoutée...

 Et bien voilà, les americains, ont les candidats qu'il meritent.

Et croyez moi, en matière de pathologie mentale, dans le milieu des médias, ou de la politique, j'en connais un rayon.

On ne critique pas le New York Times quand on est correct, politiquement s'entend. Dans leur zèle, les journalistes qui se voudraient purement factuels, se permettent même de mettre en doute le fait que lors du fameux camp de décolonisation organisé par les amis des Indigènes de la République, les blancs auraient été interdits. Tout au plus, concèdent-t-ils, seules les victimes habituelles du racisme étaient-elles conviées. Lorsque l'on sait que nos militants développent la thématique centrale que le racisme émane seulement des blancs et que ces derniers ne peuvent donc en être les victimes, on arrive à la conclusion purement factuelle que l'on peut décoder à plein tube.

 Je trouve légitime que cette plainte ait été déposée, c'est effectivement, une forme de discrimination, que de l'avoir interdit aux blancs.

La lecture de Paris-Match de cette semaine est également édifiante.

Page 12: Interview de l'excellent Jean-Pierre Bacri: «Ce sont surtout les vedettes, les philosophes, les chroniqueurs qui ont la science infuse, contrairement aux autres qui n'ont rien compris».

Question de Paris-Match: «Vous pensez à un Éric Zemmour, par exemple?».

Réponse: «Ce n'est même pas un intellectuel, c'est un vil propagandiste d'extrême droite, un gars frustré. Je ne le considère même pas comme un pédant, parce que lui, c'est plutôt des soins qu'il lui faut».

 Je suis parfaitement d'accord, sur ce point, avec J P Bacri.

 Zemmour, est un intellectuel, c'est vrai.

 Mais quelle est la veritable definition, d'un intellectuel ?

 Car il est là, le debat. Il ne suffit pas, d'être extrêmement cultivé, pour être digne de devoir etaler sa confiture propagandsite, encore fait il, en être digne, e a voir la pretention, alors, de mettre ses connaissances,  auservice, de Valzurs, ce qui n'est absolument pas le cas, d'Eric Zemmour.

 C'est moi, et moi seule, qui suis à l'origine du fait, qu'il ait été vir de la tlé, et j'en suis fière, je l'assume.

Frustré, oui, c'est parfaitement exact.

 Je pense que Zemmour, souffre d'un complexe d'infériorité, aussi étrange que ça puisse paraitre. c'est un cas interressant.

  Le fait, de vouloir absolument, mettre sa plume, au service d'ideologies, qui puent à ce point, cacherait probablement, je le crains, une incapacité à lâcher prise, pour la mettre au service  d'une vraie demarche artitique, peut être, comme ecrire des romans, ou quelquechose de cet ordre.

  Il lui faut avoir le pouvoir médiatique, le plus large possible, et écrivant ses livres, que je n'ai pas lus, parce que j'aime lire"utile", je veux dire, que je suis toujours à la recherche, de ce qui me tire vers le haut, moi, contrairement à lui, et puisqu'il est trop lâche, pour fairede la politique, il prefere le faire, par livres interposés.

 Car il faut être extrêmement courageux, pour faire de la politique, pour moi, c'est un evidence, surtout, par les temps qui courrent.

Libre à Monsieur Bacri de ne pas porter dans son cœur Monsieur Zemmour, et de le considérer comme un pseudo intellectuel, à la manière subtile d'une certaine ministre de l'Éducation nationale.

 Oui, j'ai beaucoup d'admiration, pour elle, aussi.

 J'ai beaucoup aimé, ce qu'elle a dit, au sujet du voile, il y a quelques jours.

De là à préconiser la méthode psychiatrique soviétique…

 Ha ha ha ha ha, comme c'est amusant.

 Nous ne sommespas sus une dictature, pour information, et je vois que monseur parle fort bien, de ce qu'il ne connait visiblement, pas , contrairement à moi.

 L'expression, pour Zemmour, est un peu exagérée, c'est un fait.

 Une simple psycotherapie, serait suffisante, c'est vrai.

 Que Zemmour, it un vraiprobleme, pour moi, ne fait aucun doute.

 Il a notamment, un véritable problème avec les femmes.

 Ce qui est interpellant, dans son cas, c'est que c'est vraiment l'exemple le plus criant, dans les medias, decequ'on apelle, "la résistance intellectuelle".

 Ca consiste à nier en bloc, l'idée même qu'il puisse se remettre en cause, devant un psychologue, alors, que de toute façon, il n'aurait pas le courage, de clancher la porte.

 Car en aucune façon, le fait d'écrire un livre, ne peut remplacer, un travail therapeutique, qu'on se le dise !

Page 22: interview de Laurent Ruquier et de Vanessa Burgraff (qui a fait sa rentrée dans l'émission «On n'est pas couchés» du premier).

Question de Paris-Match: «Vanessa, vous avez été fortement critiquée sur Twitter après votre première émission».

Laurent Ruquier: «Alors là, je vous interromps tout de suite! Vous n'allez pas faire partie des cons qui reprennent Twitter, cette fachosphère. C'est tellement débile. Vous n'êtes pas assez grands pour juger par vous-même.? Dites ce que vous pensez, ne vous basez pas sur trois Tweets de connards, s'il vous plaît. (…) Vous, les médias vous êtes les premiers responsables. Vous saviez peser le pour et le contre, stimuler les débats, vous faisiez réfléchir les Français. Maintenant ce sont 100 connards sur un réseau social qui vous dictent votre façon de penser. Ça rappelle le courrier des lecteurs, ça n'a aucune valeur. Il faut que les journalistes reprennent le pouvoir».

 Bon, n'en deplaise à certains, à la question, "est ce que twitter, est devenu, une fashosphère, j'ai le regret de vous annoncer que oui, mais je m'en explique.

   Le problème de tiwtter, c'est que la rapidité, lié à l'obligation, de comprimer son propos, (140 caracteres), oblige celui qui l'utilise, à être concis.

  Sur le plan purement littéraire, comme le prétend Bernard Pivot, il est vrai que ça peut présenter un véritable intérêt, parce que ça peut donner l'occasion, d'être le plus efficace possible, en utilisant le moins de mots possible.

  Un peu à la façon des HAÏKU, au Japon.

   Quand on est sensé et bien intentionné, il arrive alors, très souvent, de trouver des tweets, juste très savoureux, et même tellement dignes d'intèrêts, qu'ils sont retenus, et compilés, pour certains, par la presse, qui aurait tort de s'en priver, et surtout, de NOUS en priver.

  Mais helas, la formule, "concis, et efficace", dans le négatif, ça donne aussi, comme l'explique Laurent Ruquier,  la parole de quelques gros connards, qui ne traduisent, cette formule qui pourrait être un bon exercice de style, que comme uniquement un prétexte à linsulte, voilà la vérité.

  La seule et unique quesition, qui vaut alors, quand on utilsie twitter, et qu'on est une personne responsable, devrait n'être que la suivante:

 "Cette personne, qui m'exaspère, ou qui m'irrite, au point que j'ai très envie de la casser, si je la croisais dans la rue, et qu'elle ai tenu ces propos, est ce que vraiment, j'aurai le courage, de lui parler de cette façon OUI, ou NON ?

 Et quand la réponse est NON, c'est une preuve, on a effectivement affaire, à la fachosphère.

  Je précise, personnellement, il ne m'est encore absolument jamais arrivé, de me faire harceler, ou insulter, sur twitter, bien au contraire, quand j'ai un mot d'esprit à y poser, en réaction, je le pose, et les réactions, sont toujours positives, et même, très bien intentionnées....

 Alors, quoi ?

   Pour quelle raison, alors, dès qu'il se passe le moindre truc, sur les réseaux sociaux, de façon générale, il n'y a que sur twitter, que ça dérape, et que ça dérape, de façon aussi énorme, et aussi explosive ?

 (je reviendrai, sur le probleme du sexisme, sur les reseaux,sociaux, allez juste acheter le dernier CAUSETTE? sur le sujet, qui a fait, un enorme travail, sur le sujet ).

  C'est quand même bien parce que le principe de fontionnement de twitter, doit prédisposer à donner plus la parole, aux gros cons, qu'à ceux, qui sont plus subtiles, et plus intelligents, c'est à dire, qui réflchissent à deux fois, avant de poser un commentaire, non ?

Intéressant et pathétique, ce cri spontané de l'aristocrate qui sent le pouvoir absolu lui échapper.

   Laurent Ruquier "un aristocrate", MDR on sent la frustration de certains,  de ne pas être suffisemment sous les projecteurs, je suis morte de rire... Allons, Laurent, plus droit que ça, bordel, la courronne sur  ta tête !

 Décidement, entre Stephane Bern, et Laurent Ruquier, lequel des deux, se voit le plus adoubbé, pour porter la couronne, je vous le demande, quand on sait à quel point, les plus attachés aux valeurs traditionnelles, se prétendent proches, de la Noblesse française, je dois dire que je suis morte de rire.

 Je précise ma pensée, je n'ai rien contre les riches, et encore moins, contre les nobles, apres tout, ça n'est pas leur faute, s'ils sont trisitement affublés, d'une particule, MOUARFFFFF !

 Il faut juste veiller à ne pa avoir son âme trop crasseuse, pour la mériter encore, c'est tout, pire, c'est même FOU, comme la lentille du Puy !

 (Lentille, contact, verres de contact, vue, regard, etc, etc, etc, c'est bon, tout le monde suit ?

   Certes, les réseaux sociaux, à commencer par celui du moineau bleu, charrient le meilleur et le pire, et l'auteur de ces lignes n'est pas le plus mal placé pour en témoigner.

Il est certains gazouillis qui sentent le vomi.

Moi ce n'est pas de cette mystérieuse «fachosphère» dont je pourrais principalement me plaindre, mais plutôt, pour emprunter la terminologie historique précitée, d'une «bolchosphère» ou d'une sphère islamiste qui semblent beaucoup moins affecter Laurent le magnifique.

   Je pense que ce jugement, est purement partial, je ne crois pas trop me tromper, si je prétends que Laurent Ruquier, serait plutôt du genre à considérer comme moi, que les musulmans, ont un énorme point commun, avec les chrétiens, c'est qu'ils n'ont pas choisi leur religion, et qu'elle leur a été imposée, et que l'age venant, chez les musulmans, comme chez les catholiques, ou toute autre religion, l'enorme avantage, de vivre dans un pays comme le notre, c'est qu'il offre la possibilité de pouvoir prendre une certaine distance, individuellement, avec cette religion, que ce soit l'une ou l'autre, et que c'est là, un privilège incontestable.

  En ce sens, je crois pouvoir affirmer, que Laurent Ruquier, considére qu'un musulman, est avant tout homme, et uniquement un homme, et pas un musulman, nuance, que beaucoup semblent avoir oublié, intoxiqués qu'ils sont,  par le discours xenophobe.

Sur la toile bleutée, cet été, j'ai reçu de nombreuses fientes dont on peut résumer la structure délicate et cohérente par: «espèce de sale juif raciste» ou encore: «sale nazi sioniste, dommage que Hitler n'ait pas fini le boulot…»

Ce n'est pas pour autant que je vais demander la fermeture d'un réseau où je trouve de nombreux articles intéressants et des points de vue de particuliers dont j'avoue ne pas comprendre, à premier examen, pourquoi ils seraient moins légitimes que celui de Monsieur Laurent Ruquier.

 Je regrette, n'en deplaise à ce monsieur, le reseau twitter, par son fonctionnement, incite plus au deversement raciste, xénophobe et haineux, que n'importe quel autre reseaux social, c'est ainsi, je l'ai demontré, en expliquant, les raisons, enfin, celles que je soupçonne, être veritables.

De même, je confesse ne pas très bien saisir pour quelle raison le lecteur d'un journal serait, a priori, décrété moins respectable -et en l'espèce plus méprisable- qu'un collaborateur choisi par Monsieur Ruquier sur des critères que j'ignore.

 Et bien la raison, est pourtant simple, que ce soit dans le courrier des lecteurs, jadis, ou bien sur les reseaux sociaux, quelqu'un qui parle sous un pseudo, est plus lâche, que quelqu'un, qui parle sous sa véritable identité, tout simplement.

À ce stade en effet, pourrais-je savoir de quel magistère intellectuel ou moral notre ponte médiatique peut se targuer pour pondre des édits aussi définitifs?

 Je ne sais pas, je sais juste qu'à chaque fois que quelquechose se passe, et selon l'expression "la toile (internet), s'est enflammée", c'est toujours ur twitter, que c'est le plus virulent, ceci explique celà.

 (dsl, j'ai quelques souci, avec mon copié collé).

Il m'est arrivé, dans ces colonnes, de dire ce que je pensais des interventions de Monsieur Caron. J'ai encore à l'esprit la manière méprisante avec laquelle il a traité Véronique Genest.

 Et oui, mais que voulez vous, pretendr faire de la politique, en disant froidement, "je suis islamophobe", avec pour seul argumentaire, qu'on est en France, pays de liberté d'expression, et a voir la prétention d'avoir ce seul argument, pour faire de la politique, il ne faut pas s'etonner, d'attirer les foudres, j'en aurai fait autant.

 Dire qu'on des problèmes, avec les musulmans, est entendable, même entendable, au sens de comprendre, parce que ça sous entend, qu'on cherche à trouver un comprimis, et surtout, qu'on demande à comprendre, et être entendu.

 Revendiquer, d'être islamophobe, quand on a des ambitions politiques,  et qu'on est connue, c'est avouer qu'on est malade, la phobie est une pathologie en soit.

Je n'ai pas oublié l'accueil qu'il a fait à Alexandre Arcady, venu présenter son film sur l'assassinat d'Ilan Halimi, en lui objectant niaisement les morts de Gaza.

 Et oui....  En somme, laquestion exitentielle, est la suivante. Est ce que la mort d'un palestinen, est moins grave, aussi grave, ou plus grave, que la mort d'un israelien ?

J'ai déjà lu des tweets plus subtils que cela.

Et s'agissant du respect des journalistes, c'est selon. Je me souviens comment mon client Clément Weill-Raynal, chroniqueur judiciaire à FR3, a été cloué au pilori, en son absence, pour avoir osé révéler l'existence du mur des cons du Syndicat de la Magistrature.

  Pour ce qui concerne le mur des cons, j'ai le regret de vous informer, monsieur, que vous n'êtes décidément qu'un niais, absolument incompétent, en psychologie.

  En effet, pour information, sachez que toutes les corporations, qui sont confrontées, à des situations psychologiques, vraiment dificiles,  ce qui est le cas, dans le milieu des juges, surtout, avant l'ère Hollande, vu que Sarkozy, fricottait avec les procureurs, pour laver son linge sale, et que pour éviter de tomber en burn out, ou en dépression, ce mur des cons, fût créé, afin deservir d'exhutoire.

   Si vous saviez, quel murs, existent, en d'autres lieux, pour ces même rasons, vous en pisseriez dans votre froc !

   Sur le fond, quand on dispose, pour des raisons inconnues et en tout état de cause arbitraires, du privilège aristocratique de faire la pluie et le beau temps sur un service public de l'audiovisuel qui ne se caractérise pas par le pluralisme intégral, il est mieux d'éviter de cracher sur les gueux.

  C'est assez supect, je trouve de toujours vouloir en venir, à parler aristo et gueux, il me semble, pourtant, qu'on est bien loin, non, objectivement ?

  Enfin, je veux dire, nous traversons, il est vrai, des périodes politiquement, un peu difficile, c'est vrai, il faut être honnêtes, mais c'est plus fort que moi, quand je vois qu'on fait à ce point référence, aux classes sociales, et leurs evidantes injutices, qui ont été à l'origine de la Revolution Française, je ne peux que me trouvée confortée, sur la notion de noblesse de l'âme....

  Et sur ce point, au moins, nulle particule n'est exigée.

 A propos, je viens de créer une page FB, qui va s'appeler, "quelqu'un de bien", tout un programme.

Et touchant toujours au pluralisme démocratique inhérent au cahier des charges de la chaîne de service public, j'aimerais savoir au nom de quel droit divin et personnel, l'intéressé pourrait répugner à inviter une dame bleue marine tout en déroulant, samedi soir encore, un tapis extrêmement rouge sous les pieds de Monsieur Mélenchon.

Et bien l'explication est assez simple pourtant, son emission, n'st pas un talk show politique, mais un magasine.

 D'autre part, je rappelle que marine le pen, refuse elle, d'aller, sur certaines radios, alors.....

Que cela plaise ou non aux seigneurs médiatiques, l'occultation de l'information, des critiques, ou de la pluralité des points de vue est devenue plus malaisée. Et il serait plus seyant de le comprendre de meilleure grâce.

On ne peut plus écraser les petites araignées sur la toile, même avec des escarpins vernis.

  Mais à propos, pour ceux, qui se plaignent du fait, que l'exptrême droite, ne serait pas assez représentée, il parait que dans ACTUALITTY, chaque jour, ily a une catho, qui se revendique proche, du collectif, de la manif pour tous, alors, qu'est ce qu'il raconte, lui ?

 Si ça, ça n'est pas une heure de la grande ecoute, alors qu'est ce que c'est ?

Lire la suite

Conférences "Musique et cerveau", à RADIO FRANCE.

 Ce cycle de conférences,  a lieu depuis plusieurs années, deja...

http://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/cycle-musique-et-cerveau

 Je vois que ces conferences sont disponibles sur internet, en suivant ce lien.

 

 Voici ma participation.

Musique et cerveau.

   C’est un domaine que je connais mieux que quelqu’un d’autre, puisque c’est de cette façon que je me suis soignée, il ya plus de 15 ans maintenant.

   Probable que certains diront que c’est le cas, de bien d’autres, et qu’à ce titre, ils sont tout autant capables que moi, d’en témoigner.

 Pas si sûr, à vrai dire…

   La raison, c’est que je l’ai expérimenté, dans l’histoire de ma vie, lors d’un travail thérapeutique, que j’ai fait.

 J’aurai pu me fier, après tout, à ce que je resetais, sur le moment.

   Mais c’était impossible, puisque sous forte doses de neuroleptiques, antidépresseurs et anxiolytiques, le ressenti, de ce que me donnaient mes sens , était tronqué.

   Peu de thérapeutes, savent celà, parce qu’ils ne l’ont pas vécu, dans leur chair, et dans le sens surtout.

   Mais ces médicaments, modifient la perception, qu’on a de tout, et par les différents sens.

  Ce qui en résulte, est bien plus grave, que ce que la psychiatrie, et les neurologues, ne le soupçonne, car en vérité, le patient se trouve enfermé, dans une sensation d’amorti, à l’abris des émotions, qui seraient les seules, susceptibles de faire du patient l’acteur de sa guerison.

  Je me souviens en psychiatrie, avoir été invitée, contre ma volonté, à parler de chanson française, moi, non mais vous imaginez ?

 Mais quelle honte ;

   Tel jour, à telle heure, lobotomisée, par les neuroleptiques, on me demandait, ce que je ressentais, en écoutant, telle chanson, ou telle autre.

 Je n’étais pas en mesure, d’en rire, croyez moi, pensez donc.

   C’est sûr, qu’accusée à l’époque d’érotomanie, vis-à-vis d’un chanteur, j’allais bien sûr, me jeter dans la gueule du loup, pensez donc, non mais quelle rigolade, quand j’y repense, vraiment.

  Rétrospectivement, maintenant, ha, ça, oui !

 Bon, là, il me faut être honnête.

 Mon cas, est si particulier, que je dois m’extraire, en partie du sujet.

   Puisque le côté thérapeutique, était du aussi, en partie, aux paroles, qu’aux thèmes des chansons que j’avais inspirées, ce qui en conditionnait, venant de moi, une perception bien différente.

  Je vais donc m’atteler, uniquement, à démontrer et parler, côté musique uniquement, et strictement.

  Je racontais à Thomas, ce que je ressentais, donc, sur l’ensemble, en entrant le plus possible, dans le moindre détail, conformément à ce que lui, l’avait demandé, ce qui était légitime, pour pouvoir inter agir sur internet, si nécessaire. Pour ce qui concerne, l’influence néfaste, des médicaments, relativement à mon ressenti, accru, ou diminué, je reconnais que dans mon esprit, c’est très flou, puisque je n’ai plus en mémoire, mon histoire médicamenteuse, à cette époque.

   Mais si ça intéresse des chercheurs, je suis d’accord, que ma correspondance avec Thomas à cette époque, qui serait croisée, avec mon historique de prescription, que détient la sécu, ça serait probablement intéressant, bien que fastidieux, à observer.

   Quoi, qu’il en soit, moi, je lui racontais, tout ce que j’aimais, ou n’aimais, pas, et pourquoi.

   J’explorais mon histoire, personnelle, pour la comprendre, suivant mon instinct, ma seule bouée de sauvetage, dont je disposais, et Thomas, pour me lire, comme seule et unique planche de salut.

   Je lui racontais mon attachement à la musique acoustique, qui m’avait toujours semblée si naturelle, et dont je n’avais jamais ressenti le besoin, d’en comprendre les raisons, ou le mécanisme.

   En fait, spontanément, j’explorais, certains côtés de mon caractère, ou qui j’étais sans que ce soit lié, en apparence, tout du moins, à mon histoire traumatique.

 Je lui racontais, pourquoi, et comment, « étais tombée amoursue,du violon, à cause d’un prof de geo, cet imbecile, qui nous aviat posé une question, à son sujet,  et la quelle personne, et moi, pas d’aventage, nous n’avions pas su repondre.

 La question était la suivante :

 « pour quelle raison, le violon, est il l’instrument, qui plait tant, au gens »….

 Ou bien pourquoi, a t il, autant de succès ?

 Je ne me souviens plus de la formulation ;

 Il commençait, à s’énerver, le couillon, parc que personne, ne répondait.

 Personne, n’en avait la moindre idée.

   Au bout de 10 mn, peut être, en pétard, il se fâche, et nous lance au visage, « Parce que c’est l’instrument de musique, dont le son est le plus proche de la voix humaine ».

 Moi, j’étais sur le cul, j’avais pas remarqué.

   Mais du coup, pour moi, c’était un choc, j’aimais le violon, avant, je savais un peu plus, pour quelle raison.

   Ensuite pendant ce travail d’écriture, je réalisais, à quel point, cette phrase dont je me souviens parfaitement, y compris, la classe où elle avait été prononcée, était en relation, intime avec le fait, qu’on m’ait fait taire, enfant, pour ne pas que j’appelle ma mère au secours, pour me faire le pire, qu’un homme puisse faire, à une petite fille.

   Puisque ce jour là, n m’avait fait taire, je devais, moi, au contraire, parler, autant que je le désirais.

   Un autre jour, en cours de musique, où je faisais de mon mieux, pour me battre avec la flûte à bec, moi, qui était pourtant assidue, alors, que les quatre cinquième de la classe mettait le boxon, le prof, qui s’appelait  Dubost, (comme ma seconde psy, à Duclair, ce qi nous avait amusées, elle, et moi), monsieur Dubost, donc, n’arrivait jamais à tenir sa classe.

 Il était petit, qui plus est, et n’y parvenait jamais.

 C’était dommage, car il faisait des efforts considérables, pourtant, dans sa volonté, de faire de nous, au minimum, des « quelque chose », en musique.

 On l’appelait fa dièse, parce que plus prés du sol.

 Un jour, bien que respectant son travail, j’en étais pas moins, relativement dissipée, il s’énervât contre moi, je ne sais plus pourquoi ;

   Il envisageât alors, de nous mettre notre nez de sales petit cons, pour nous aider à prendre conscience de notre ignorance.

    Il nous intimât  l’ordre de nous taire, et nous expliquât, qu’il mettrait un disque, et que nous allions devoir, lui dire, de quoi, il s’agissait.

    Et paf, une fois les quelques minutes passées, il me regardât, l’air f, du sadique, qui va porter l’estocade, et me dit « mademoiselle Niel, vous qui êtes si maline, pour mettre le bazar je veux le silence complet, et je vous écoute ».

 Merde, celle là, je ne l’avais pas vue venir…

    Alors,  j’ai joué le jeu, j’ai écouté, attentivement, il était vraiment sûr, d’arriver lui, à ses fins.

    C’était bien mal me connaitre.

   Je lui dis « moi, je suis en laine forêt, il fait très beau et le soleil, passe au travers de branche….

  Donc, il s’agissait des 4 saisons, de Vivaldi, je ne sais plus quelle saison, mais peu importe.

 D’un seul coup, son regard, devint d’une noirceur incroyable….

   Il était rouge comme une tomate, prêt à exploser, il hurlât :

 « De toute façon, vous dites ça, parce que vous connaissez le morceau et vous l’avez chez vos parents ! ».

 Mais moi, j’étais vraiment très surprise, et je m’en explique.

 Parce qu’une fois mis le morceau.

   Lui, n’avait pas cherché, à humilier, moi, seule, mais avait bien sûr, interrogé du regard, tous les autres, pour leur mettre à eux, aussi, le nez dans leur incompétence, pensez donc, il exploitait, sa stratégie, le plus possible.

   Et personne, absolument personne, n‘avait proposé, la moindre interprétions, ou explication.

  Alors, quand moi, je lui avais cloué le bec, de la sorte, imaginez donc.

   Et là, relativement à moi, et moi, uniquement, le fait, que j’ai vu aussi juste, dans une classe entière, alors, que personne, n’avait eu ma démarche, je m’étais dit, « alors, là, y’a un truc, pas ordinaire ».

   Mais les vrais amoureux, de la musique, me comprendront.

 Bon, sinon, pour en revenir au thème plus général, moi, ce qui m’inquiete, c’est le fait, que la musique, soi omniprésente, absolument partout, et moi, a me dérange.

 Le fait, qu’on ne supporte plus le silence, ou les bruits ordinaires, de la vie courante, m’inquiète grandement.

   Le fait, de voir autant de personnes les écouteurs, rivés, sur les oreilles, pour se monter un mur sonore, qui leur fabrique, une prison consentante, vis-à-vis de leur prochain, ça me fout la trouille. Certes, c’est la musique qui ‘ils ont choisi, mais justement, accepter d’entendre, pour ensuite, choisir d’écouter, des musique, qu’on ne connait pas, pour s’ouvrir l’esprit, je pense que ça serait bien aussi, et le fait, d’y a voir accès aussi facilement que ça, empêche la découverte.

  Vive la radio  sans casque, ou oreillettes.

   Sinon, ce casque omniprésent sur les oreilles, moi, ça me fait penser aussi, à une forme d’anesthésie mentale comme le font les intégristes, qui  font réciter à voix haute, les versets du Coran, à des enfants, âgés de quelques années seulement. C’est vous dire  si ça m’inquiète.

  C’est Ibrahim Maalouf qui avait expliqué, ce processus, dans le crc veau, mais c’est moi, qui fait le rapprochement, avec les enfants, ça serait bien qu’il en parle, justement.

   Bon, sinon, Thomas Fersen avait fait une émission, avec André Manoukian, sur l’ethnomuisque, enfin, je ne sais plus si c’est comme ça, qu’on appelle ça, il s’agissait d’un philosophe, qui avait écrit un livre, sur la musique, et c’était passionnant.

 On peut réécouter, en suivant ce lien.

   Bon, sinon, la musque est le langage le plus universel qui soit, et plus que n’importe quelle langue, c’est bien pour ça, que les fondamentalistes religieux, ne la supporte pas.

   Et oui, je rappelle que le but non voué des fondamentalistes religieux, ça consiste à les lobotomiser, et donc, les empêcher de communiquer, et de penser.

  C'est pour ça, que la majorité se droguent.

Lire la suite

Cycle Musique et cerveau 2016.

  J'avais dejà parlé de cette série de conférences, dédiées, à la Musique, et  à l'être haumain, pour comprendre, pourquoi, et comment, cette dernière, ait pu aider, aide, et aidera toujours, l'être humain, et interagit, dans nos sociétés...

  Je 'ai pas encore pu, hélas, assisté à la moindre de ces conférences, mais il est probable que je pourrai être présente, ce samedi, enfin, je l'espère.

   Il est possible que certains sous estiment l'importance, que la musique puisse avoir, dans nos siciétés, tellement elle est omnipresente, et je dirai même, qund je vois certains ados ou adultes, fachés avec le silnce, qui pourtant, est naturel, et quelquefois salutaire, ne peuvent envisager une seule seconde, de vivre, autrement, qu'un casque ou des ecouteurs, vrillés, sur leurs oreilles, alors, qu'une personne, à proximité, appelant à 'aide, ils seraient alors, inapable, de l'entendre...

  Impossible alors, de l'écouter, s'ils ne peuvent l'entendre.

  Par contre, ils trouveront absolument acceptable, entrant, dans un magasin, qu'on leur impose, un style de musique, et une odeur, dans le seul et unique objectif, de les conditionner, pour devenir UN acheteur potentiel.

 Oui, je sais, je vais encore deranger, en disant celà. mais ça n'est que la stricte verité.

  Le summum du cynisme, vu, dans une boutique, à saint Lazare, donnait à entendre, de la musique RAP, donc, par essence, issue des banlieues, alors, que les fringues étaient absolument ors de prix, et donc, inaccessibles à ceux qui pourtant, l'avaient vue naitre....

  Un peu comme si l'on chantait, "la petite sireine", à une  sardine, qui a atteri, dans une boite, sur la table de la cuisine... Désolée, pour la métaphore, qui interpelle, mais voilà, c'est comme ça, AMIS RAPPEUR DE GRUYERE A TROUS, "bien le bonjour".

 OUPS, excusez moi, mon nez de clown, revient de vacances. Il a fait un ROTOTO.

Lire la suite

Moi, comme cobaye ? A présent, c'est mon village, sainte Austreberthe (76).

 Bon, en réalité, ça fait bien longtemps que j'ai parfaitement conscience, du fait que les responsables, toutes associations confondues, s'inspirent de moi, et c'est très bien ainsi.

 Pour commencer, je vous donne le lien du site internet du village.

http://sainte-austreberthe76.fr/

  Ensuite, juste histoire de recadrer, certains esprits que je qualidfierai de "dévients", sachant fort bien d'autre part, et c'est parfait ainsi, que chacun vote pour qui il veut, NOUS SOMMES EN DEMOCRATIE n'est ce pas, et dans le seul et unique but, d'avoir l'absolue certitude, que certains ne se trompe, pas sur la marchandise (je parle de moi), je vous donne le lien d'un article, que j'ai rédigé, ces derniers jours.

 http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/marine-le-pen-n-est-ne-le-secours-en-maire-ni-le-secours-en-mere-ni-le-secours-en-mer.html

  Aussi, une fois les choses dites, et bien dites, je vais donc, l'éforcer, de "colorer", le moins possible politiquement, mon discours, dans l'intérêt général.

  Pas sûre que j'y parvienne, je dois l'admettre, mais comme j'ai l'habitude, de manier la chèvre et le chou, on est pas à quelques détails près.

 Enfin, je veux dire que j'ai l'habitude, de ce type d'exercice.

  (Et ceux qui ricanent bêtement, dans le fond, sont priés de la fermer).

  Aujourd'hui, comme dans certaines communes rurales, notre café commerce, cherche un repreneur.

  Cette situation dure, depuis plusieurs années. il est arrivé que quelques personnes, s'interressent au projet, mais le propritaire des murs, LOGEAL, qui est aussi propriétaire des logements HLM, autour, loue le local, trop cher.

  J'ai deja eu l'occasion de discuter avec le maire, sur ce point, à plusieurs reprises, mais rien ne bouge.

  Je vais donc, aller le rencontrer, pour voir, s'il y a du nouveau.

  Pour ceux, qui se demandent à quel titre je m'en mèle, je répondrai, que ne faisant pas partie du conseil municipal, on m'a fait comprendre, que le moment était venu, pour que je m'y colle, voilà pourquoi.

 Jeudi 8 septembre 2016.

Bon, après avoir eu u entretien avec le maire de mon village, ce matin, il semblerait qu'une proposition viable, soit arrivée pour reprendre le café du village.

 Bon, et bien moi, j'en suis ravie.

Lire la suite

Les nouveautés côté France télévision et Radio France.

  Bon, inutile de preciser, que je suis ça, d'assez pres, même si je ne dis rien.

 J'y reviendrai, autant que possible, selon mes disponbilités.

  J'essaie surtout, derecommencer à assiter à certaines emissions, qui me sont partculièrement vchères, et je precise, pour ceux, qui ne sauraient pas encore, qu'il existe bien des emissions, où je n'ai pas encore mis les pieds, dans le public, que j'aime vraiment beaucoup, et auxquelles, je demeure tres attachées, et que je vais donc retrouver avec grand plaisir.

  Non, je ne cite personne, parce que je vais fâcher, ceux que j'oublierai.

  Je vis distiller, quelques conneries, ou commentaires, au fur à mesure, que mon nez de clown 'ou pas", decidera d'être de la partie...

  Pour commencer, ce soir, enfin, à 16h, Amanda....

http://programme-tv.orange.fr/programme/france-2/amanda_CNT000000sDfsj.html

 Pour commencer, aujourd'hui, vous allez devoir assister à un bien curieux spectacle, Chantal Ladessous, qui va monter un meuble IKEA,  sur le plateau, avec un charmant monsieur, qui visiblement, est aussi doué qu'elle....

 Je me dis que décidement, la "folle Amanda", commence bien étrangement.

 Et oui, "où tu l'as mis le tournevis, bordel de merde, ici, je te dis, mais non, là bas, je te dis là bas, bordel, tu es bigleux, ou quoi,  ?

  - Où ça, tu as dit ?

 En dessus. pas là, je te dis, EN DESSUS. En dessus de l'étagère,  (dans quelle etage ère).

 - Mais c'est n'importe quoi, regarde bien la notice, c'est Ladessous !

   Pour préparer l'automne, je vous signale que la production n'a pas fait les choses à moititié, vous êtes alors, installé, sur une grande terrasse, au dessus des locaux de France télévision, avec un rideau de verdure, composé de bambous, et divers végétaux, qui laisse entrevoir, la Tour Euffel...

 On ne sait pas comment ils comptent d'adapter, quand le temps sera "pluvieux"...

 Seule solution...

 Qu'il rajeunisse !

 Pour ce qui concerne les deux émissionsauxquelles j'ai assisté, dans l'apres midi, il s'agissait de Martin Lamotte, comme invité, et Bruno Guillon. (dans le désordre).

 Pour le jeu "Qui est ce", si ça revient, il faut, dire, à chaque tape "parmi ceux qui sont restés debout, qui a"....

 Sinon, on ne s'en sort pas.Resultat..... ON NE S'EN SORT PAS....

 MAIS ! on rigole bien, et on passe un très très bon moment. Enfin, moi, je n'ai pas vu le temps passer.

Lire la suite

ARTISTES, "engagez vous", qu'ils disaient...

  Je n'ai pas trp le temps ce matin, mais je vais y revenir, parce que plus que jamais, il importe de se pencher sur le probleme, un robleme qui me tient énormement à coeur....

 Alors, je vais poser juste quelques trucs, qu'on a mis sur mon chemin, ces jours derniers, pour donner du grain à moudre.

 

 Renaud, enfin, l'admin de son groupe, sur FB, m'a communiqué la chose suivante, qu'il nous demande fair circuler.

 il s'agi de propos tenus par Renaud, et qui ont été deformés. je pose le copiécollé.

Renaud le phénix

8 h ·

  Renaud nous demande de publier cette dépêche qu'il a fait parvenir à L'AFP avant sa diffusion d'ici peu de temps !


  " Monsieur Renaud Séchan tient a effectuer, par communiqué de presse AFP une rectification quant aux propos qui ont été reproduits dans les principaux médias depuis une semaine et qui sont relatifs à un prétendu soutien politique qu'il apporterait à Monsieur François Fillon, actuel candidat aux primaires des Republicains.

  Ayant été interviewé de manière furtive sur ses intentions de vote quant aux prochaines élections présidentielles, Monsieur Renaud Séchan déplore tant l'instrumentalisation " hors contexte" que la déformation des propos qu'il a tenu.

   Ce dernier a affirmé que, dans le cas d'un second tour des futures élections où un candidat des Républicains serait face à la candidate du Front National, il préfèrerait apporter son vote à Monsieur Fillon plutôt qu'à Monsieur Sarkozy, Monsieur Juppé ou tout autres prétendant au statut de candidat officiel du mouvement "les Républicains".

 Une telle affirmation n'emporte pas pour autant une adhésion au programme et aux idées de Monsieur Fillon mais est, à minima, un témoignage de relative sympathie humaine vis à vis de ce dernier dans le cas très précis d'un second tour des élections présidentielles où ce dernier ferait face à Madame Le Pen.

  Monsieur Renaud Séchan regrette, dès lors, l'instrumentalisation de ses propos à des fins purement politiciennes et bassement électorales, laquelle instrumentalisation masquant le fait que la déclaration de Monsieur Séchan doit, avant toute chose être perçue comme une affirmation de son vote de contestation face à la présidente du Front National autant que le rappel de ses convictions de citoyen libre et républicain ainsi que rappel de la nécessité de ne pas déserter les bureaux de vote lors des prochaines élections présidentielles".

Dim l'admin

Par contre, je pose aussi, le lien de la conversation, que les fan du chanteur, donne, sur FB, parce que là bas, moi, j'y réponds.

https://www.facebook.com/groups/papa.gaudin3/permalink/1219353978106276/?comment_id=1219650624743278&reply_comment_id=1219658521409155&notif_t=group_comment_reply&notif_id=1473049980782074

 Je précise que ce fil n'est pas la page officielle de renaud, mais un fil politique, où l'on parle de renaud, ce qui est différent.

Son dil officiel, est le suivant:

https://www.facebook.com/RenaudSechanlephenix/

 Thomas Fersen, en parle, dans une video, pour TV5 Monde.

En cours de rédaction.

 

 

 

Lire la suite

"Le jour du Seigneur". France 2.

http://www.lejourduseigneur.com/

 Je donne le lien particulièrement aujourd'hui, parce que c'est le jour de la canonistion de mère Théresa.

  Je donne ce lien, parce que je réalise que tel que le site est conçu, je vois qu'il a été fait, aussi, pour répondre à la demande, comme répondre simplement, à certaines questions qu'on peut se poser, le plus simplement du monde, quelque soit sa culture sa religion, ou même, sa croyance.

  En effet, je ne vois pas à quel titre, un non croyant, ou bien un agnostique,  (ce qui n'est pas la même chose), devrait se priver de poser certaines questions, si tel est son désir, en s'adressant à un prêtre, via ce site.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/panser-penser-panser-penser/la-canonisation-de-mere-theresa.html

Lire la suite

Tahar Ben Jelloun, "les islamistes ont un problème de sexualité non résolu".

 Et bien, qu'est ce que ça peut me faire chaud au coeur, de lire, une telle chose.

   Pour son livre destiné aux enfants, qui est "Le terrorisme expliqué à ma fille", j'en ai entendu parler, mais je n'ai pas encore trouvé le temps d'y venir, mai je pense que les profs devraient s'en inspirer, pour travailler en classe.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160829.AFP6032/pour-l-ecrivain-tahar-ben-jelloun-les-islamistes-ont-un-probleme-de-sexualite-non-resolu.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

   Je suis parfaitement d'accord avec cette analyse, qui me semble frappée du bon sens.

  Je tiens cependant à relativiser, ou plutôt à préciser, que ce probleme d'ordre culturel, n'est pas un problème lié uniquement à l'Islam, mais au contraire, absolument universel, et si les autres religions ne sont pas allées jusqu'à cacher le corps des femmes, au point du paroxisme qu'on observe, chez les fondamentalistes musulmans, il n'en demeure pas moins, que la jouissance féminine, a toujours été non seulement tabou, mais perçue, au fil des siècles, comme niée.

  Je suppose, enfin, je ne suis pas historienne sur le sujet, mais je suppose, que l'une des raisons, est aussi purement physiologique, qui veut dire que le mâle lui, par son organe externe en errection, était implicitement perçu, comme ne pouvant procréer, que par l'erection, liée au plaisir physique, alors que la femme, "recevant", physiologiquement, ne voyait pas sa fonction de reproductrice, remise en cause, sous cet angle.

  Je ne suis pas certaine, d'être bien explicite, sur ce point.

  Je veux dire, que l'erection, puis l'ejaculation, impliquent le plaisir qui ont été de tout temps, indispensables sur le plan physiologique, pour assurer la reproduction de l'espèce, ce qui n'est pas le cas de la femme.

  Mais je veux juste mettre en avant, que depuis le début de l'ère judéo chrétienne, l'homme a été aussi banni et culpabilisé face au plaisir, quelqu'un soit la nature, et pas uniquement la femme....

   Et qu'il n'ya guère que sur le plan sexuel, systêmatiquement relié, à la fonction reproductrice, que la notion de plaisir, reste aujourd'hui, entièrement tabou et ignorée, complètement, par un fort pourcentage de l'humanité.

   Mais cet article, conforte complètement, tout ce que j'ai pu dire, sur le sujet, depuis bien des années.

   Pour ce qui est dit, au sujet du conflit, isrelo palestinien, à la fin, c'est pareil, quoi, que ll'on dise, et quoi, que l'on fasse, il est certains, que ça influence, non pas précisement,  les terroristes eux même, qui sont tellement à l'ouest, avec leurs dioctrines, qu'il ne connaissent m^me pas d'ailleurs, mais plutôt, une forme de sentiment d'injustice d'une extrême gravité, resentie, dans tous les pays arabes. Pour moi, c'est une absolue certitude.

   Moi, quelqu'un, vient dans mon jardin, et dit, "ici, je suis chez moi, et je construis, une maison, et tu n'es plus cjhez toi, croyez moi, la conciliation, va être plutot breve, et moi, qui suis de nature pourtant si pacifiste, c'est assez simple, je lui pète la gueule !

 Enfin, non, je lui rentre dans la gueule, et je lui pietine la langue.

 Et sans qu'il n'ait été question, aucunement, dereligion, je précise. Désolée, pour la touche humoristique.

Lire la suite

×