gouvernement

LUCIBEL, à BARENTIN, "que la Lumière soit".

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/seine-maritime/metropole-rouen-normandie/lucibel-lance-le-premier-luminaire-lifi-qui-permet-de-se-connecter-internet-1091545.html

 Bon, c'est pas la peine pour moi, de faire ma maline, hein, sur le sujet, vu que pourmoi, les cookies, sur internet, c'est surtout des petits gateaux, avec des pepeites de chocolat.

 Et oui, je sais aussi tres bien faire ma naise, quand ça me dit, oui, oui !

 J'ai pas compris grand chose, pour être franche,  mais juste assez, pour a voir compris, qu'il sagissait de combiner l'internet, avec le phénomène LUMIERE,  ce qui est un excellent moyen, de mettre en avant, un fait, parfaitement interpellant, qui reside, dans le fait, que pour lutter contre l'obscurantisme, général, et religieux, en particulier, il n'est plus suffisant, de n'avoir à sa disposition, que des cierges, version, "ras des paquettes", quand il s'agit de lumignon, tres mignon, à moins que ça ne soit des cierges d'assaut, quand il s'agit de mebner la guerre, et pas la gueguerre, contre qui vous savez.

 oui, je sais, la guerre, idelake, serait dle paintball, on y songe, on y songe, pensez donc, moi, j'ecris, avec mes petits poings, serrés, sur mon modeste petit stylo BIC, ce quin'est deja pas si mal, mais perso, devant un mec, avec un flingue, c'est tout ce que je trouve à dire !

 FRANCHEMENT DESOLEE.

   Sinon, j'ai été interpellée, aussi, (comme quoi, je ne suis pas si conne, que je le laisse penser je précise, pour ceux qui seraient en doute), par ce qui est expliqué, dans le fait, que ce mode internet, appelé  LIFI, serait une serieuse entrave, aux volées de données industrielles, et bien voyons, les normands, là, non mais qu'est ce qui vous prend ?

  On refuse de se laisser voler, à présent ???

 Alors, pour la petite histoire, sachez qu'il y a bien des années, j'avais raconté un certains chanteur, une soirée dans la serre, en plein été, où un certain nombre de lucioles, brillaient.

 Tiens, pendant que j'y suis, je vais terminer, par donner le lien, d'un travail important sur l'éclairage en Afrique, mené par Jean Louis Borloo.

http://www.france24.com/fr/20150304-afrique-electricite-borloo-fondation-energie-plan-marshall-eau-climat-ecologie-economie/

 J'y reviendrai.

Lire la suite

Quels points communs ont les Normands avec les Anglais ?

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/quels-points-communs-ont-les-normands-avec-les-anglais-1095093.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20160927-[info-titre6]

 Et oui, je suis parfaitement d'accord avec cette analyse, de toute évidence, la decision du braxit, à semé bien plus le trouble, dans le sud de l'Angleterre que dans le Nord.

Lire la suite

Il n'y a que la Culture qui sauvera le monde, et absolument rien d'autre.

 Bon, je dois ecrire un livre sur le sujet, maislà, franchement, je peux pas j'ai piscine....

   Alors, des que je vois un truc de culturel, qui traite de façon particulièrement efficace, un problème d'actualité, je vous ferai signe, hein, et puis après, on se fait un baby....

   Le baby foot...

    Enfin, quand je dis "on se fait un baby", ça veut pas dite que je veux copuler, avec chacun qui vient me lire, dans un but procréatif.

 C'est un sport tacticostatique, réservé aux grandes feignasses, qui envoient les autres jouer au foot à sa place, et qui se la coule douce, devant un chocolat chaud, au fond d'un bistrot.

  Oui, avec, je prendrai un croissant, s'il en reste de ce matin.

 Bon, je viens dedecouvrir, "cherchez Hortense".

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=201454.html

  Bon, je ne  le reconnais, dès qu'il y a Bacri quelque part, son sourire legendaire, son physique de jeune premier, son empathie communicative, systematiquement, je me dis, YES, voilà, au mons, un homme qui donne envie, de vehiculer, autour de soi, la Joie, la bonne humeur, etc, etc....

 Excusez moi, je ne peux que rgoler, parce que je viens de lire les critques, en dessous, et  je ne resiste pas à faire des pichnettes,  de ci de là, pour epustiller, les chieurs, c'est une vraie recreation, pour moi.

 BREF, moi, j'ai passé un excellent moment.

  Par les temps qui courent, où les mots "solidarité", "entraide", "attention", "bienveillance", sont autant de mots, qu'on aimerait tant pouvoir utiliser en politique, en les vidant de leur véritables significations, à des fins electoralistes, je dois dire que j'ai degusté ce film, fort subtile, sur les rapports humains, que je n'ai pas resisté à sourire;

  Non pas au sujet du film, bin sûr, fort juste, mais plutot, en repensant à certains politiques, qui sont tellement hypocrites, qu'ils oseraient utiliser le mot "bienveillance", oui, j'ai bin dit, BIENVEILLANCE, comme argument electoral.

  Bon, c'est vrai, que depuis qu'on a appris qu'un maire front national, voulait avoir le buste de Jean Jaures, dans sa mairie,  comme on dit vulgairement, "accroche toi, au pinceau, je retire l'echelle", mais enfin, quand même......

  Enfin, voilà veritable bouffée d'ob xygène que ce film, qui m'a fait énormement de bien.

Lire la suite

Il faut absolument revoir les accords du Touquet.

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/expliquez-nous/expliquez-nous-les-accords-du-touquet_1784409.html

  Je rappelle que si les migrants souhaitent aller en Angletere, c'est parce qu'il est connu partout, dans le monde que les lois, relatives au travail, sont particulièrement laxistes.

 Lors du brexit, il a été déclaré par Theresa Mey, que ces lois, changeraient. Est ce que c'était des effets d'annonce ou bien est ce la veritéé ?

 Pour l'instant, il n'en est rien.

 Moi, j'ai ma fille, qui vit à Londres, depuis 15 ans, maintenant, elle a été licenciée, parce que le musée dans lequel elle travaillait, a fermé.

 Elle a touché une indemnité, soit. Mais en attendant, le seul travail qu'elle ait trouvé,  c'est quasiment, au jour le jour....

 Est ce que c'est vraiment ça, prendre soin, des travailleurs, aujourd'hui, au Royaume Uni ?

 D'autre part, je rappelle que les migrants qui souhaitent aller en Angleterre, ne passent par la France, que parce qu'ils y sont contraints, géographiquement.

 Oui, je sais, ça fait un peu "la palissade", mais il n'empêche, que c'est malgré tout la vérité.

 Comment le Royaume Uni, gérerait il des bâteaux de migrants, s'ils contournaient la France, par l'Atlantique, sans poser pied, sur le sol français   ?

  Je ne trouve pas normal, que ce soit le continent européen, qui se retrouve à gérer les problèmes d'immigration, vers les Royaume Uni, pour moi, c'est illogique.

  Enfin, pour finir, le je rappelle que le regroupement familial, me semble être le minimum syndical, qu'il serait bon de voir respecté, il me semble, non ?

 

Mardi 27 septembre 2016.

Un regard normand sur les similitudes, entre Royaume Uni, le sud notamment, et la Normandie, est assez bien vu, il me semble.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/europe-qu-on-vous-dit/quels-points-communs-ont-les-normands-avec-les-anglais.html

  L'idéal, serait, en vérité, que les lois du travail, soient les plus simillaires possible, entre Royaume Uni, et la France, de telle srte que l'un et l'autre, soient aussi "courtisés", l'une que l'autre.

Lire la suite

LA PREMIÈRE COURSE DE RELAIS SOLIDAIRE POUR L’ÉGALITÉ ET CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES !

L’affaire Jacqueline Sauvage a rappelé qu’il était nécessaire de progresser vers plus de prévention des violences et de protection des femmes qui en sont victimes. Chacun.e peut agir pour améliorer cela. La Fondation lance la première course solidaire qui permettra de récolter des fonds pour soutenir les victimes et sensibiliser au sujet. Elle aura lieu le 24 novembre 2016, la veille de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, de 18h à minuit environ au stade Ladoumègue, Paris 19ème.

http://fondationdesfemmes.org/

Je trouve que c'est une excellente idée, parce qu'elle crée du lien.

 J'ai bien l'intntion de m'y incrire, et de créer mon equipe, des que ma situation pzrsonnelle, aura progressé.

Lire la suite

Le vrai debat, Elections présidentielles 2017.

https://levraidebat.fr/lancez-le-debat/moins-30-ans/machine-cafe/all

 Je suis allée fouiller, et je trouve ça assez bien fait.

 Je compte y participer, des que j'en trouverai le temps, puisque je dois être  au four et au moulin, en même temps, alors que je rédige des articles, simultanément.

  Pour ceux qui sont tentés par le discours "tous pourris", je vous rappelle quepour gérer un pays, il faut bien des politiques, et que si l'on est pas satisfait des politiques, qui nous gouvernent, ou des politiques, "dans leur ensemble", c'est là, une excellente raison, justement, de s'impliquer.

  Pour ça, il n'est pas obligatoire de militer, au sein d'un parti,  on peut parfaitement militer, sur internet, en rédigeant des articles,  les critquant, les faisant circuler, sur les réseaux sociaux, où je ne saurai trop vous  conseiller, de ne parler que sous votre véritable identité, de préférence, pour plus de crédibilité.

 Je viens d'entendre à l'instant, sur RTL , que les français, recherchent quelqu'un de charismatique...

   Et oui, c'est helas vrai. Je dis helas, parce que qulqu'un, qui inspire confiance, n'est pas necessairement, quelqu'un, qui s'avère à la hauteur, une fois au pied du mur, il n'y a qu'à observer sarko, et son parcours, pour s'en rendre compte.

  J'ai pour habitude, moi, de comparer la gestion d'un pays, à la gestion d'une famille.

  Je sais, ça doit en faire chier certains, que j'ai une façon aussi primaire de raisonner, mais avec l'expérience que j'ai acquise, depuis 6 ans, dans le militantisme politique, je réalise que j'avais parfaitement raison.

   Est ce qu'un homme, qui ait fait carrière, "dans les affaires",  selon la fameuse formule, de marion marechal le pen,  qui serait "bel homme",  comme dans le roman, "Bel Ami", de Guy de Maupassant,  va se trouver necessairement, l'homme de la situation, quand l'un des ses enfants, va vraiment se retrouver, dans une situation, vraiment délicate ?

   Est ce que c'est les dents blanches, et le sourire aguicheur, et le costume irréprochable, qui va l'aider, à être l'homme de la situation  ? Certainement pas, ça ne risque pas.

   L'homme ou la femme, de la situation, devra être, un homme ou une femme, qui ait acquis, une véritable expérience du pouvoir,  qui aura pris des coups, et qui se sera relevé, à plusieurs reprises, qui aura connu la trahison, et qui sera parvenu, non à pardonner, qui est une formule à l'emporte pièce, dont seuls, les superficiels, ou les religieux (independamment, l'un de l'autre), acceptent de se satisfaire.

  Non, l'homme de la situation, aura avant tout analysé, le pourquoi, d'éventuels echecs, le pourquoi, de certains renoncements, les siens, ceux, de ses adversaires, éventuellement, il aura surtout, trouvé une posture intellectuelle, qui lui aura permis, de ranger, une éventuelle rancoeur, dans un coin, proche de l'oubli, s'accomdant des circonstances atténuantes, qu'il ne connait peut être pas, ou qui ne lui auraient pas été transmises, afin de pas haïr ses ennemis, ou ses rivaux, dans le seul et unique but, d'avoir ses facultés disponibles, pour parvenir à trouver des alternatives, aux défits, qui se posent à notre pays....

  Un homme en fauteuil roulant, un moche, pourquoi pas , savèrent souvent de bien meilleurs pères de famille, que le belâtre, qui parade, devant les foules, ou les médias.

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Ressources prostitution.

https://ressourcesprostitution.wordpress.com/2016/09/19/le-prostitueur-moderne-et-sa-nounou-queer/

  Je viens de découvrir ce blog, et je dois dire que je suis sur le cul, de decouvrir une telle aproche, et une telle justesse, sur cette analyse de l'intellectuelle, qui prétend voir dans la prostitution, éventuellement, une forme de féminisme.

 Et ouis certains ou certaines sont assez cons, pour imaginer que de vendre son corps,  serait une forme d'emancipation, pour ls femmes....

 Quelle malveillance, vis à vis de leur semblables, et surtout, quelle malhonnêteté, venant d'eux.

 En effet, comment être stupide, au point, d'être vraiment incapable d'imaginez, que d'avoir des relations sexuelle, avec un homme, que l'on a a bsolument pas choisi, et pour lequel, au mieux, on n'a aucun degout, au pire, qui nous repugne, puisse ne pas laisser de traces, de souillures, au plus profond de soi ?

 Comment imaginer une telle chose, en verité ?

Il doit exister effectivement, quelques cas cas, de femmes, qui se prostituent, et qui revendiquent haut et firt que ce soit, pour elle, une forme d'autonomisation....

 Pour celles là, il y a juste un gros souci.

  C'est qu'il n'existe absolument cas, de ces femmes, qui par la suite, n'aient reconnu, apres leur activité, dans la maturité, que OUI? C'ETAIT L'ENFER, que OUI, ELLE ETAIENT MORTES parce qu'elles avaient été assassinées....

  Une petite fille, qUi se fait violer, va toujours, penser, elle aussi, à un moment de sa vie, que c'est sa faute, et qu'elle n'aurait pas du sourire, ou sourire tant, à certains messieurs, elle ne savait pas, que ça pouvait provoquer ça, que peut être, que si elle avait parlé moins, ou moins ri, jamais, ça ne serait arrivé.

  Une bande de jeunes, qui boit un peu trop, dans une soirée, et qui écume les bars, donne à voir, un chef, TOUJOURS, en général, celui, qui est le plus mignon, et qui a ce tite, est le plus regardé, par les filles, alors, les autres, l'admirent.

  Lui est le kaïd, et les autres sont les suiveurs. Et puis il y a celui, qui prend les coups, que ce soit psychologiquement, ou physiquement.

 En général, il est le moins mignon, les filles ne le remarquent pas.... c'est le bolos, quoi, (enfin, il parait que  ce mot est depassé), BREF.... il passe son temps à en prendre plein la guele, dans la bande, mais comme à la maison, ça chocore pas mal, et qu'il y a aussi pas mal d'alcool, au fur et à mesure que la journée avance, il faut bien qu'il aille voir ailleurs,  pour se trouver une famille.

 Ses potes, c'est pas bizanc, mais il a le sentiment, qu'il peut y a voir plus sa place, qu'à la maison.

 Alors, s'il se fait insulter, moquer, et qu'il en prend plein la tronche, il fait avec.

 De toute façon, vu qu'il est persuadé qu'il est nul à chier, et qu'il ne vaut rien, la preuve,  à l'ecole, il a jamais rien reussi non plus, il faut bien qu'il fasse contre mauvaise fortune bon coeur....

 Et si jamais vous intervenez,  quand vous le voyez dans son rôle de putching ball, parmi ses potes, alors, qu'à chaque coup, il est rouge pivoine, tellement il souffre d'être humilié, soyez sans crainte, devant ses potes, il vous dira toujours, que "ça, va, y'a aucun souci".

 C'est précisement, dans ce contexte psychologique, je le rappelle, que se produisent ce que l'on nomme les tournantes.

 C'est pour ça, que les filles, du groupe, généralement, sont allées se coucher plus tôt, c'est pour ne pas y passer !

 Celles, qui l'ont subi, sont soit celles, qui ont integré la bande, tres recemment, et donc, qui n'ont pas eu le temps, d'en integrer l fonctionnement, soit,le plus courant, celles, qui les ont malheureusement croisé, de façon accidentelle.

  Le fameux "bouc emissaire", lui, celui qui était rouge comme un pivoine, ne reconaittra qu'il était à ce moment de sa vie, en très grande souffrance, que bien plus tard, vers la quarantaine, généralement, à la crise du milieu de la vie, ou bien après son premier divorce, lors, du grand nettoyage, dans l'hypthèse où il ait la modestie et le courage de se faire aider, pour y voir plus clair oupendant sa cure de désintoxication.

  Je veux dire par là, que chaque personne, qui subit des outrages, des humiliations, des sevices, physiques, ou corporel, empreinte toujours, ce "faux chemin, de resiliance", qui consiste tenir un discours, de denis, et explique, qu'il va bien, que ça n'est pas grave, qu'il ne faut pas u prêter attention. c'est un mecanisme de defense, et uniquement, provisoire, mais qui ne correspond à aucune vérité.

  Le soi disant bienveillance, du client de prostituée, pour moi, c'est un leurre, ça n'existe absolument pas.

 Ces derniers temps, l'association,  "les Nids", qui travaille sur ce sujet, a fait un travail remarquable.

  Ils ont mis sur pied, un faux site, de rencontre, destiné, à mettre en relations, client, et prostituées. puis au bout, d'un moment, une fois que le client, voulait rencontrer la prostituée, on lui expliquait, qu'elle n'était pas disponible, parce que son client, de la veille, l'avait envoyée, à l'hopital....

 "Aucun sousi", le client potentiel, sans plus d'emotion, disait froidement, "bon, quand elle ira mieux,et qu'elle sera sortie, dites lui, que j'aimerai la rencontrer"....

 Voilà, la verité.

 Non, le fait, que les  prostituées, ne soient plus visibles, ne signifie pas, que la prostitution, ait disparu, et pas d'aventage, qu'ele serait devenue, moins dangereuse, certainement pas !

 En cours de rédaction.

 

 

 

Lire la suite

Twitter ne reflète pas l'opinion de la France.

Enfin, moi, je le savais deja.

  Mais expliquer, comment et pourquoi, un #islamophobe,  c  s'était retrouvé en tête, pourquoi, comment, par qui, les tenants et les aboutissants, me semble être un truc, absolument interpellant.

  Ce travail, de disecation de l'utilisation de twitter, avait été fait, par le journal "le Monde".

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/07/21/comment-un-hashtag-islamophobe-est-devenu-le-sujet-numero-1-sur-twitter_4972596_4408996.html

 Je copie colle quelques passages, tout à fait, intepellant.

"Sur Twitter, les internautes dénonçant les mots-clés haineux sont ceux qui en réalité participent le plus à leur donner de la visibilité.

« Twitter ne représente pas la France,

d’autant que l’électeur du Front national est plutôt dans les campagnes.

Par ailleurs, comme on le voit avec les sondages, qui doivent chaque fois être redressés,

on sait qu’il y a des écarts entre ce que les gens pensent et ce qu’ils déclarent.

 (Imaginez donc, si vous appliquez cette notion veritable, au sondages, qui sont à present, fait de plus n plus sur internet, pour un souci de rentabilité).

Ces 8 % représentent seulement ceux qui s’annoncent antimusulmans. »

D’autre part, partage ne signifie pas adhésion, et le sujet de conversation le plus discuté le 15 juillet au soir était loin de révéler l’explosion de la parole islamophobe.
 
 Je suis parfaitement d'accord, sur ce point, beaucoup d'islamophobes, n'ont tout simplement pas internet, puisque ideologiquement, internet, represente par definition, l'ouverture vers le monde, et la diversité, alors, autant, mettre l'internet, dans le m^me panier, que l'apologie de la difference, et garder ses oeillères.
 
En conclusion, ecoutez bien la sage parole de mon ami:
 
En utilisant des trucs aussi débiles que vous servez la cause des assassins. Ils veulent diviser, vous les aidez.

Lire la suite

Guerre en Syrie : la lettre d'un enfant à Barack Obama.

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/guerre-en-syrie-la-lettre-d-un-enfant-a-barack-obama_1838675.html

 Au sujet de ce petit garçon, qui avait ému la terre entière,  je l'avais vu, bien sûr, et je n'avais pas reagi.

  La raison n'était pas liée au fait, que ça ne me touchait pas, ùais plutot liée à un reflexe dedesobeissance, qui veut que quandtout le monde se rue pour quelquechose, j'ai pour reflexe, au minimum, de ne pas y aller, ou bien alors, de rester immobile, et d'observer.

  D'autre part, j'ai pour habitude de me fier à mon instinct, qui lui, est bien meilleurs guide que qui que ce soit, y compris moi même.

  Souvent, d'ailleurs,  je sais que certains s'etonnent du fait que je ne tilte pas, sur un truc, ou une occasion de me saisir d'un fait divers, ou d'une remarque, alors, que c'est simplement mon instinct qui me dicte de le stoker dans un coin, et de m'en resaisir plus tard, encore plus efficacement.

 Il semble bien, que ce soit le cas, encore, aujourd'hui.

 Au sujet du fait, que la presse aux USA, se soit saisi de cette histoire de petit garçon, pour emouvoir les americains, et notamment, ceux qui sont tentés, par donarld trump, qui est à la claivoyance, et à la subtilité, ce que le rund'up, est à la biodiversité, je tiens juste à les mettre en garde.

 Et ce message, vaut, pour tous ceux qui  seretranchent aujourd'hui, derrère un soit disant, 'chacun pour soi", quiserait justifié, par un Amour immodéré, pour leur patrie, au point, d'aduler, "leurs racines", ce qui aux USA, soit dit en passant, est juste à pisser de rire...

 Et oui, ce sont les indiens, qui sont les veritables, propriétaires des lieux, pour siple rappel....

 Revoir, DANSE AVEC LES LOUPS me semble, être plutot recommandé, pour remettre un peu de bon sens et de modestie, dans le coeur de certains.

 Soit, on va prend les choses, sous un autre angle.

 On va partir du phenomène "bouc emissaire", immigré.

 En pratiquant de cette façon, chaque parti nationaliste,  que ce soit en Europe, aux USA, ou ailleurs, sera au moins hbillé pour l'hiver, puisque visiblement, les temperatures baissent deja u peu, la nuit, et je ne suis pas certaine, que ce soit profittable, pour certains, politiquement.

 c'est à se demander si de les faire dormir à la belle etoile, sous les ponts, une simple bâche plastique, ne serait pas de nature, à leur apprendre, ce que signifie, le mot

EMPATHIE.

 Je précise, que je ne suis pas en train de pratiquer une forme d'angélisme, mal placée, à la beni oui oui, qui considère qu'on dot ouvrir nos portes, à defaut de nos coeur, à n'importe qui, et n'importe comment, sans reflechir, juste par principe, pour se donner bonne conscience.

 Je sais, mieux que personne, quel point, accueillir des immigrés dans une ville notamment, est une source d'inquietude.

 cette inquietude est comprehensible.

 mas quand on est inquiet, sur un sujet, au lieu de hurler, comme si on vous assassinait, (les histeriques, peuvent aller se rhabiller), et on se renseigne.

 En l'occurance, il s'agit d'une ville en France, qui a un chateau, et dont la municipalité,  a emmenagé l'interieur, pour qu'il puisse accueillir des familles, encadrées, dehors, il y a du terrain, donc, de quoi, planter, faire des potager, et vivre de façon parfaitement naturelle, et e respectable.

 C'est au point qu'au debut, l'accueil était si malveillant, que certains avaient cru bon de raconter à la presse qu'il s'agissait, d'un camp de déradicalisation....

 C'est vous dire jusqu'où va la malveillance, quand il s'agit de dénigrer un projet.

 une autre femme racontait son inquietude, relativement au fait, que ce foyer, n'accueillerait que des hommes, et que ça m'inquietait.

 d'une part, si ça n'est pas idela, c que je reconnais, je ne considere pas pour autant, que des hommes, puissent être suspectés, de quoi, que ce soit, sous pretexte, qu'ils vivient sans femmes....

 Alors, quoi ?

 Des hommes, seuls, ne sont capables, d'être que des prédateurs, des violeurs, ou des criminels, alors, qu'ils n'ont rien fait de précis, qui puissent les en suspecter ?

  Et si son fils, son frère, son oncle ou son mari, se trouvaient entourés que d'hommes, eux aussi, ils redeviendraient sauvages, eux aussi, et mordraient à pleine dent, le premier qu'ils croiseraient ? c'est bien ça, et chaque vielle dame, devraient alors, ne plus surtotir, acheter son pain, sous peine, de se voir violer, direct, sur le trottoir, au pretexte, qu'elle venait acheter son "petit pain au chocolat" ?

  Excusez moi, si mon nez de clown vient encore de bondir, mais quand on est confronté, à un niveau de connerie, qui frise, la demonstration, je me vis dereagir, de la façon, a moins stupide, qui soit, c'est à dire, en rire.

 Et puis en plus, tenez vous bien, à quelques centaines de ettre des coles, non mais vous vous rendez compte ?

  Ha mais c'est sûr, de toute façon, ils vons, litteralement bondir, d'ailleurs, j'en ai m^me entendu crtains, affirmer, hu et fort, qu'ils bondiraient, par dessus, les clotures, et mangeront tous les petits enfants, c'est certains.

   D'ailleurs, je recommande aux institueurs de surtout bien les compter, surtout  enmatenelle, par ce qu'ils les mangeront tout cru !

   Et si vous observez la fumée qui sort de la cheminée du chateau, ça ne signifiera pas qu'un nouveau pape vient d'être élu, par les Evêques à Rome, non non, mais plutot, que le pauvre petit garçon, va être cuisiné, et grillé dans la cheminée.... E fait, ils vnt faire un remaque de Barbe Bleu, et chaque jour, ils mangeront un enfant, c'est certains... ET puis ils inviteront, tous les habitants, du village.

  Et oui, que voulez vous.

  Quand vous lisez, le petit poucet le soir, à vos enfants, que croyez vous que ça donne, ensuite, hein ?

  Et bien de vilains, immigrés, qui font cuire les petits enfants, dans les villes, qui sont assez stupides, pour innover,  et saisir l'opportinité, de redonner vie, à des villes, ou villages, ou l'on crève d'ennui, sous la suspission, de la moindre différence, et l'intolerance générale.

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Ecologie, EELV et Nicolas Hulot, le mari le hulotte sept 2016.

   Je dois donner quelques précisions, sur ma position, parce que je soupçonne que pour certains ça ne soit pas très clair.

   Le lien, pour réécouter N Hulot, sur France inter, hier, est disponible, en suivant ce lien.

   Bon, son passage hier matin, n’est pas à disposition, mais uniquement son passage en 2011 quand il parlait du nucléaire.

   Oui, je sais, j’ai entendu, ce qui vient d’être décidé, par le gouvernement, au sujet du nucléaire avec Grande Bretagne, je vois fort bien que certains politiques, freinent des quatre fers, pour tenter de faire machine arrière, relativement à leurs engagements pris ces dernières années.

  J’ai l’absolue certitude, moi, aussi, que le nucléaire, tel qu’il est aujourd’hui, est un véritable danger, et je suis résolument, contre le nucléaire.

  Je suis parfaitement contre aussi, l’enfouissement, des déchets, où que ce soit.

    Pour ce qui concerne la position de Nicolas, relativement, à son renoncement à être candidat aux présidentielles, je le comprends d’autant mieux qu’il rejoint des raisons assez proches des miennes, en ce qui concerne l’engagement politique.

   J’avais été consultée, d’ailleurs, régulièrement, concernant son engagement à lui, sur ce point.

  Je pense que l’écueil, vers lequel il ne faut pas tomber, serait d’imaginer, que sa position serait équivalente, à une forme de mépris, de sa part, en ce qui concerne le politique, dans sa globalité,  ce qui serait une grave erreur.

   Il ne faut jamais sous estimer  qui que ce soit, y compris  en politique, et surtout, se garder d’interpréter des positions, ou des ruptures, avec certaines ambitions, présidentielles, en l’occurrence, faussement.

 Il aurait été bon de lui demander, par exemple, s’il avait des regrets, relativement à sa collaboration, avec François Hollande, sur le sujet.

  Non,je ne crois pas qu'on lui ait demandé, comment il percevait, le fait, que certains politiques, à droite, nicolas sarkozy, puisque c'est de lui, dont il est question, jouent au climatosceptiques, uniquement, mais je crois que personne ne lui a posé la question, sur sa collaboration, avec François Hollande, de façon plus générale.

 Il avait expliqué, il y a quelques mois, lors, d'une autre émission, qu'il lui semblait, que françois holllande était soucieux, de l'ecologie, et que pour lui, sa position, était sincere.

 Je ne le connais pas personnellement, alors, je ne sais pas s'il est est pour lui, toujours, ainsi, je n'ai pas à parler en son nom.

 Je precise, parce que beaucoup, aujourd'hui, semblent tres afférés, à vouloir descendre François Hollande, comme il est tojours de toute façon infiniment plus confortable, de voir, en quoi, il ait echoué, et surtout ps d'observer, ce qu'il ait fait de positif.

 Alors, qu'il n'ya qu'un bilan, véritable, qui doit être pris en compte, à l'exclusion, de quoi, que ce soit d'autre.

 Je suis bien incapable, de vous dire, s'il eprouve des regrets, je n'en sais rien? je ne suis pas lui.

 Je suis absolument persuédée, que le poste de chef de l’état, revêt  des aspects sur le plan psychologique, d’une extrême gravité, situation dans laquelle, je n’imaginais absolument pas nicolas, pour être franche.

 Ça n’est pas de ses compétances, dont moi, j’aurai douté, mais plutôt, du fait que son intégrité, et son incroyable enthousiasme, dont je m’inspire, pour être franche, se serait véritablement émoussé, non pas, par manque de vélleïté, ou parce qu’il n’en aurait pas eu l’épaisseur, mais uniquement, parce que la pureté, de ses convictions, aurait été abimées, par l’extérieur,  et les fréquentations, notamment, « obligées », par la fonction.

Quand je dis que je m'inspire de lui, je sais, que c'est reciproque, et k'jinvite chacun, à faire de même.

   Enfin, j’ai en mémoire, un documentaire, à son sujet, qui le montrait, avec François Hollande, en visite, sur le continent africain.

 Des réceptions étaient prévues, avec les diplomates, chefs d’état, etc , etc….

 Il avait mine de rien, prémédité, son "échappée belle", et était allé visiter des fermes écologiques, et autres sites, et initiatives, parfaitement remarquable, sur le plan écologiques, et developpement durable….

 Il avait cru bon de préciser, « voilà, où est ma place, moi, le protocole, etc, c’est pas mon truc ».

 Difficile de faire plus juste.

 Tout était dit.

 J’entendais, hier, plusieurs militants écologistes, un peu paumés, parce qu’ils comptaient sur lui.

    Soit, EELV, ils sont là, et malgré la véritable cabale, qu’on lance contre eux, j’aimerai, que chacun garde à l’esprit, que de militer, et d’avoir le courage de s’engager politiquement, est un acte qui mérite le respect.

    Certains leur reprochent, d'avoir un ego, un peu surdimenssionné, et de faire passer leurs interêts, personnels, avant les causes, qu'ils défendent.

 je suis moi, l'achetype de nana, qui lutte et milite, de façon parfaitement gracieuse, pour defendre VOS CAUSES qui sont aussi les miennes.

 Sous pretexte, que j'ai toujours eu, une profonde admiration, pour le bénévolat, et le fait, d'être desinterressée, pour sauver la veuve et l'orphelin, on trouve légitime,  de me maintenir, sous tutelle.

  Certes, ça ne signifie pas que chaque militant politique, ne peut être crédible que s'il est bénévole, parce que ça serait parfaitement caricatural.

  Je veux simplement expliquer qu'on ne peut pas exiger des politiques, surtout s'ils appartiennent à de petits partis, qu'ils s'investissent, sans accepter, d'autre part, c'est vrai, qu'ils aient quelques travers, egocentriques, quelquefois, ou une personnalité que je qualifierai, de "bien trempée".

 Un parti, qui s'engueule, vaut toujours mieux, je crois, qu'un parti pyramidal, version dictature, comme le front national, l'est lui.

   Il ne faut pas oublier, non plus, que de reprocher, aux EELV, d'avoir des egos, un peu surdimenssionnés, revêt, aussi, le fait, d'avoir le cuir, assez epais, pour encaisser les coups.

  Pour Nicolas hulot, je pense que sa place, est plus du côté militant, que politique, et je suis mieux placée que quiconque, pour le comprendre.

    Moi, j’avais argumenté, non pas, en prenant position, pour être franche (oui, FRANCHE comme étymologiquement, FRANCOISE, ou FRANCAISE, qui veut dire, aussi DIRECT, c’est pourquoi, le guignol de sarko,  a préféré dire "gaulois", plutôt, que "FRANC"….

   J’avais simplement précisé, en privé, que je ne l’imaginais pas, serrer la main à certains dictateurs, qui sévissent encore, aujourd’hui, PARCE QUE QUELQUEFOIS ON N’A PAS LE CHOIX, le devoir, doit passer avant son désir personnel.

 Oui, j’espère que chacun, a bien pris conscience, de ce que je viens de dire.

 Je sais, ça, pour une raison fort simple.

   Depuis 7 ans, environ, que je suis activiste politique, uniquement, par internet, je sais fort bien que des gens, fort bien intentionnés, et haut placés, veillent sur moi, et la meilleure façon de m’aider, consiste à m’informer du fait que de faire de la politique, comporte certains risques.

   Les risques les plus graves, ne sont pas nécessairement, ceux, que l’on voit, ou qu’on perçoit.

   J’ai en mémoire, notamment, José Bové, qui était venu me parler, sur twitter, un soir, et qui m’avait dit, « attention, la politique, c’est pas un milieu de bisounours »….

 Merci, José…

   Un autre soir, c’était Barak Obama, lui-même, sur twitter, un soir, où j’étais vraiment dans le doute, qui était venu me dire, en anglais, je me souviens, « toi aussi, tu as droit, d’être autour de cette grande table » !

 Signifiant, par là, « tu es à la hauteur pour ».

   Et puis justement, Nelson Mandela, qui était venu me dire, « attention, en politique, inévitablement, quand on dirige, on doit accepter, quelquefois, de se salir les mains, tu dois savoir ».

   Je précise, que si je vous dis cela, ce matin, ça n’est pas pour faire du sensationnel, mais bel et bien pour préciser, qu’il doit y avoir  un décalage  non négligeable, entre ce qu’est vraiment, la fonction présidentielle, et l’image  que l’on s’en fait, voilà, ce qu'il importe de retenir.

   En ce qui me concerne, vis-à-vis de François Hollande, qui a eu l’intelligence pour ne pas dire, le COURAGE  de me suivre, sur bien des dossiers, depuis  6 ans,  je précise, que je n’ai aucun regret…

    Je suis déçue, que sur certains dossiers, comme le nucléaire,  les choses, n’évoluent pas comme je le souhaiterai, enfin, « pas autant »….

   Mais il ne serait pas stupide, d’imaginer, qu’il existerait certaines raisons, que je ne connais pas.

    Le fait, que cette histoire soit liée, au BREXIT notamment, et à ses conséquences, n’est pas à exclure, même si je n’en comprends pas vraiment les raisons, ou en tout cas, les détails, pour l'instant.

    Oui, je sais, je vais vite, pour trouver des excuses, c’est vrai, mais ça signifie donc, que je ne suis pas si rancunière, relativement aux mauvais traitements, que la raison d’état, m’impose encore, hélas.

  Ou alors, que j’aime mon pays, bien plus que de raison.

  Pour ceux, qui recherchent l’homme providentiel, pour cette élection, sachez qu’il n’existe pas. pas plus qu'il existe, en politique, n'importe où, sur cette planète.

     Et ça n'est certes pas les 60% d'abstentionnsites, et les 200 000 russes, qui ont quitté leur pays, ces dernières années, qui me dementiront, vis à vis de soit disant, providentiel poutine.

   Sachez, que seul le bilan véritable, de François Hollande, dans les faits, doit justifier votre position, vis-à-vis de lui, à l’exclusion, de tout sondage, qui sert, comme disait COLUCHE uniquement, à décider de ce que l’on pense.

 http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/06-06-2016-mise-au-point-sur-le-bilan-de-francois-hollande-president-de-la-republique.html 

  Les sondages, pour moi, représentent un vrai danger pour nos démocraties sachez, qu’il existe un parti, qui s’appelle NOUVELLE DONNE et qu’avec  EELV, doit concentrer vraiment, toute votre attention, car ce sont eux, qui détiennent la clé du problème,  au moins autant, que tout ce qui est à gauche.

https://www.nouvelledonne.fr/

http://eelv.fr/les-ecologistes-en-route-vers-2017/

 Mardi 27 septembre 2016.

 Voilà la vidéo, tant convoitée.

"La colère", oui, je crois que je vois, moi, c'était hier, et c'est à relire ici.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/lettre-ouverte-a-francois-hollande.html

 En cours de rédaction.

 

 

Fondation.org

http://www.fondations.org/spip.php?article7757

Je rappelle que j'ai deja parlé longuement, du côté quelque peu pervers, de certaines fondations, que vous pouvez retrouver ici:

 Je viens de rédiger u article fort important, sur les relations, entre les entreprises, du CAC40, et la santé, et bizarrement, impossible, de l'envoyer, j'ai eu un bug...

 Et là, tout refonctionne.

 Bon, c'est pas grave, quand on m'interdit de passer par la porte, j'entre par le fenêtre.

 C'est vrai, qu'on n'est pas à quelques heures, ou quelques jours près. Incroyable, dites donc...Même le partage, sur les reseaux sociaux, deconne, ce matin.

en cours de rédaction.

 

Lire la suite

La fondation de France.

http://relation.fondationdefrance.org/public/read_message.jsp;jsessionid=0;apw18?sigreq=703450551

Vous apportez un soutien essentiel aux actions de la Fondation de France
et je tiens à vous en remercier vivement.

 
 
En 2015, 8900 projets ont été financés, poursuivons ensemble la mobilisation !
 
 
Grâce à vous, la Fondation de France a apporté en 2015 une aide réelle et des perspectives
à des personnes qui auraient perdu espoir sans votre soutien.
 

Découvrez les chiffres clés de 2015 !

 

 

Lire la suite

Le jour où les sondages arrêteront de tirer à vue sur les Démocraties.

  Il y a quelques temps, deja, quelques semaines, pour être précise, j'avais posé sur mon blog, un article, extrêmement interpepellant, qui avait été rédigé, au sujet des sondages.

 Vous pouvez le retrouver ici:

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/presidentielle-2017-ce-qu-il-faut-verifier-avant-de-s-emballer-sur-un-sondage.html

   Je suis extrêmement inquiete, sur ce point, pour être franche. parce que en dehors du fait, que selon la question, comment elle est formulée, elle predispose, carrement, à une reponse précise,  il y a un autre point, extrêmement grave, qui se trouve que pour des questions, de rentabilité, ces sondages,  ne sont plus effectués, que sur internet.

  Donc, la population, qui n'a pas internet, comme les personnes, les plus âgées, généralement, ne sont pas interrogées.

http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-macron-meilleur-candidat-pour-representer-la-gauche_1829343.html

  Pour ce cas, precis, d'autre part, si vous posez la question, à n'importe qui, il repond, lui aussi, n'importe quoi.

  Je cite, le bas de l'article :

  Sondage réalisé les 15 et 16 septembre par internet auprès d'un échantillon de 999 personnes, selon la méthode des quotas.

   Nulle part, il n'est expliqué, le nombre de prsonnes, interrogées, qui ont repondu, "non, moi, votre sondage, je m'en tape". Voilà, le hic, ors, ce poucentage, est tres important.

  Mais  ce que je trouve beaucoup plus grave, c'est qu'on doit admettre, que les sondages, en question, manipulent, l'opinion, avnt le vote, et donc, l'influence.

   Si je prétends celà, c'est que je pense aux revers, quee connait aujourd'hui Angela Merckel, et que je me demande, moi, dans quelle mesure, des sondages, avant l'election, ont pu ou pas, et dans quelle proportion, influencer le résultat dans les urnes, voilà, pourquoi, mon titre.

  Pour ce qui concerne ce resultat, je n'y crois pas.

  Actuellement, François Hollande est le bouc émissaire idéal,  comme de toute façon, chaque président de la République, l'est, quoi, qu'il fasse, et quoi, qu'il dise.

  Si les souvenirs sont bns, à chaque mandat, il ne est ainsi, quasiment.

   Je trouve assez triste, pour être franche, de voir qu'à gauche, il se trouve autant, de soit disant déçus du socialisme, alors, que la définition, qu'il en ont, n'est conforme, qu'à une définition, passeïste, qui n'avait pour principal fondement, que de s'opposer à la droite reactionnaire, et si difficile, à imaginer voir évoluer.

   Je ne prétends pas, que cette identité là, " Etre contre les gaulisme",  était leur seule raison d'être, puisqu'il y avait aussi, la base même du socialisme, avec Jaures.

  Mais cette seconde raison d'être, empreinte d'humanisme, semble,  ne plus vraiment satisfaire le socialisme d'aujourd'hui, qui semble regarder le mot, SOLIDARITE, HUMANITE, ou HUMANISME, avec des moues dubitatives, alors, qu'ils ont dans le président, actuel, un bilan plus qu'honorable, qu'ils refusent de ragerder comme il devrait pourtant le faire, même c'est insiffisant, un butin véritable....

 oui, le socialisme, doit s'adapter.

 Mais franchement, si le socialisme, ne représente pas ma nature première, politiquement, parce que je trouve qu'il ne va pas assez loin, avoir été de gauche,  et en être devenu tellement con, et borné, pour ne pas dire, manquer de courage,  au point de refuser d'observer un blan véritable, en face, le regard droit, et surtout,

FRANC

C'est à décourager, n'importe quel activiste politique, et moi, en tout premier lieu. Et pourtant, Dieu sait qu'il m'en faut, pour me décourager.

 

Lire la suite

Sept 2016, lettre ouverte à Vladimir Poutine.

Monsieur Poutine, la Démocratie  n’est pas un costume de théâtre !

 

 C’est un véritable régime politique.

   Alors que je regardais il y a quelques jours, une vidéo, sur internet,  qui décrivait la ferveur, que vous prenez autant de plaisir, à mettre en scène, comme le font tous les dictateurs, pour manipuler l’opinion…. J’observais avec effroi, ces jeunes enfants, encouragé, à porter le costume militaire.

   Ensuite, on voyait une jeune étudiante, venant d’un pays limitrophe, Ukraine, je suppose , et fervente soutien, autant à votre cause, que vous adulant, en temps que personne, revendiquer, votre politique expansionniste, vis-à-vis de l’Ukraine, notamment.

   Elle avait décidé, disait elle, de venir vivre en Russie, pour y pratiquer la boxe.

   Loin, de moi, de vouloir ternir, un sport, particulièrement, et pas d’avantage  la boxe, surtout si l’on regarde, nos résultats, en couple, qui plus est, à RIO , dernièrement , et tenez vous bien, par des immigrés, seconde génération, ce qui donne à mon propos un éclairage, on ne peut plus subtile.

 Mais que dire, d’un chez d’etat, qui prend un tel plaisir, à se mettre en scène, en pratiquant un sport de combat, quelqu’il soit, alors, que justement, symboliquement, quoi, qu’on en dise, les sports de combat, dans l’inconscient collectif, renvoient au minimum, avant même d’en avoir compris le désir de le pratiquer, des l’enfance, la volonté de vouloir en découdre,  avec son prochain, autrement, que par la conciliation, et le dialogue, qui sont, à mon avis, la seule voie recevable.

 Mais je précise ma pensée.

 Je n suis pas en train de salir ou de dénigrer, les sports de combat.

 Certainement pas.

  Je pense qu’il sommeille, en chacun de nous, une part animale, et que chez certains, il arrive que cette part animale, soit difficile à gérer, et que si ces sports de combat, partout, dans le monde, ont été encadrés, et mis en scène, ce fût toujours, justement, pour répondre, à ce travers, pour lequel, j’ai moi, contrairement à d’autres, le plus grand respect.

   Un enfant, qui à tendance à se battre ou donner des coups, des qu’il se trouve en conflit, avec un autre enfant, s’il ne parvient pas à verbaliser, pour résoudre, le moindre conflit, peut éventuellement se voir, proposé de pratiquer un sport de combat, enfin, moi, c’est ce que je ferai.

   Mais cette méthode, ne doit jamais être envisagée, que si l’accompagnement, en dehors, du sport, n’explique pas, que la résolution d’un conflit, doit d’abord se faire par la parole…

 Je dis bien, PAR LA PAROLE.

   Ce qui j’explique, là, semble, je suppose, d’une relative simplicité, à la hauteur d’un enfant, mais quand il s’agit d’un chef d’etat, et de l’une des plus grandes puissances  du monde, qui lui, se met en scène, dans un sport de combat, la symbolique  en dit, long  sur ses méthodes, en matière de résolution des conflit, en matière de diplomatie.

 Hier, à l’ONU, François Hollande, à exhorté les amis de Bachar El Assad, à faire quelque chose pour que cesse enfin, la guerre en Syrie.

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-syrie-a-l-onu-hollande-appelle-les-soutiens-du-regime-assad-a-forcer-la-paix_1833909.html

  J’aimerai sa voir, ce que « le grand homme », Vladimir Poutine, a à répondre, aux 60 %, d’abstentionnistes, qui n’ont même pas voulu, aller voter, pour cautionner sa politique, dimanche, lors du scrutin, et qu’est ce qu’il a à proposer, aux 200 000 ressortissants russes, qui ont préféré fuir, leur pays, pour ne pas périr, dans l’opposition politique, face à la veritable dictature, que monsieur poutine, impose, à son peuple.

   Je travaille depuis des années, sur beaucoup de secteurs, de nos sociétés, dont l’une concerne, les adoption ? ce qui, sur le plan juridique, revêt un caractère grave, ce qui est parfaitement légitime.

    Il fût un temps, ou en Russie, suite  au mariage pour tous, il avait été précisé, que la Russie refusait toute adoption, de leurs enfants, vers la France, sous prétexte, qu’il refusaient que des enfants russes, soient élevés, par des couples homosexuels.

   C’était une erreur, un erreur,  qui démontrait, la parfaitement méconnaissance, du phénomène homosexuel, qui n’est d’ailleurs, un problème, que chez ceux, qui refusent de le comprendre.

 Je rappelle pour information, qu’on ne choisit pas d’être homosexuel….

  On ne le choisit jamais non plus, pour s’opposer à la religion, qu’on nous a imposée, des notre enfance, ou pour s’opposer à ses parents.

  Je connais, particulièrement bien le problème, puisque l’une de le  mes filles, est homosexuelle.

    Non, on remarque, qu’à chaque fois, qu’on se trouve avec des personnes, de l’autre sexe, même si on les apprécie,  il n’ya jamais la moindre attirance sexuelle, alors, qu’en présence, de personnes, de son sexe, il en va tout autrement.

   Je suis désolée, si j’en arrive à aborder ce problème,  qui peut sembler loin, de mon sujet initial, mais « c’est pour la bonne cause ».

  Une fois, qu’on observe, sur soi même, se ressenti, c’est un choc, psychologique, absolument considérable, pour ne pas dire un vrai traumatisme…

  Parce qu’il faut ensuite, s’adapter.

  Si l’on a la chance, d’avoir des parents, ouverts d’esprit,  (ce qui fût notre cas), et qu’on la chance de vivre dans  un pays, qui le tolère, ou au mieux, qui ne les persécute pas, c’est parfait, on peut alors, être soi même, et ne pas tricher.

   Et c’est là, que j’interviens, et que j’en reviens à la Russie.

 Il y a quelques mois, ou quelques années, assez récemment, je dois dire.

   J’ai entendu, qu’en matière d’adoption, la Russie avait décidé, de s’aligner, sur la législation française.

 Alors, je ne sais pas si ces propos ont été tenus, dans le but, de me manipuler, mais j’ai donc, compris, moi, que l Russie considérait à présent, qu’elle n’avait aucune raison, liée aux couples homosexuels,  de s’opposer, à l’adoption, d’enfants russes, par des parents français.

 Alors, ma question, est donc, la suivante.

 Considérant le fait, que le taux d’abstention, ait été aussi élevé, dimanche, ce qui équivaut à un veritable camouflet, des russes, vis-à-vis de la politique, expensionniste, de Vladimir Poutine, j’aimerai sa voir, s’il reste, au cœur de cet homme, une once d’humanisme, pour jouer de son influence, au près de Bachar el Assad, afin e trouver une solution, pour mettre fin, à la guerre en Syrie.

 Pour ma part, je suis particulièrement fatiguée de prêcher dans le désert ….

Lire la suite

Sept 2016, France Inter, en direct de Fresne, ce matin.

On peut réécouter, cette émission, en suivant ce lien.

https://www.franceinter.fr/?id=83373

 Je copie colle, et je commente.

Nombreux sont les détenus qui détiennent un téléphone portable. Non content de braver un interdit, ils se créent de véritables communautés sur des réseaux sociaux comme Periscope.

C'est un interdit qu'ils bravent publiquement, par provocation presque. Dans les prisons, des détenus deviennent des stars des réseaux sociaux en organisant des diffusions en direct grâce notamment à Periscope, l'outil de live de Twitter.

Sur cet outil, où les vidéos sont plus ou moins éphémères, les détenus font visiter leur cellule, discutent avec des inconnus, répondent à leurs questions et se créent même une petite communauté de fans. Un comportement qui a valu à trois détenus de Béziers, début août, une comparution devant le tribunal correctionnel de Toulon, dans le Var. L'un d'entre eux a été condamné, pour l'exemple, à six mois supplémentaires.

Periscope, une provocation

Pour autant, les détenus qui utilisent l'application ont bien conscience de son caractère public. Pas de trafic, pas de noms ou de localisation, ceux qui filment tentent de rester anonymes. Mais en même temps, ils n'hésitent pas à répondre assez franchement aux questions des spectateurs, spectateurs qui semblent parfois être des habitués de ces rendez-vous vidéo, comme le fait ce détenu belge dans une diffusion qui a rassemblé plus de 900 utilisateurs.

"Sentiment d'impunité".

La présence de téléphones portables dans les prisons peut surprendre. Considéré comme une "arme" par les surveillants, parce qu'un smartphone permettrait de fournir des photographies et des vidéos qui faciliteraient l'identification du personnel pénitentiaire "cible", un téléphone procure aux détenus un "sentiment d'impunité". Celui qui se fait prendre n'écope généralement que de sursis. Une manière pour les juges d'acheter la paix sociale, estime Fabrice Caujolle, du syndicat Ufap-Unsa de la prison de Béziers.

Pour les proches enfin, les réseaux sociaux permettent pour les détenus de garder contact avec l'extérieur de façon plus chaleureuse qu'entre les murs d'un parloir. Principalement en dehors des horaires de visite, mais surtout pour les familles qui n'ont pas pu en bénéficier, explique François Bes, responsable enquêtes à l'observatoire international des prisons (OIP).

 Je pense qu'il faut entrer en comunication, avec les autres pays d'europe, notamment, mais pas uniquement, pour voir comment ils gèrent ce probleme, et faire une synthèse.

 J'ai vraiment hâte d'apprendre, en quoi le programme du Front National, et de la droite, proposent comme alternatives, à ce problème.

  Ce qui est d'autre part, interpellant, reside, dans le fait, que ça signifie qu'un mec en tôle, passse pour un heros, sdigne d'admiration, pour certains, etça, c'est infiniment plus sujet à reflexion, que n'importe quoi, d'autre,encore.

  L'ideal, serait, que ce perscope, puisse ne servir, que pour les bonnes raisons,  c'est à dire, maintenir, un lien social, dans ce qu'il ait de positif, et en en excluant, le côté toxique, version, "mentor toxique", et en tôle. Eviter, le côté kaïd, en somme.

 (Je garde certains commentaires privés).

 Le nombre de détenus augmente régulièrement, mais il est souvent en décalage avec le nombre de places (la "capacité opérationnelle") dans les établissements.

  De 1980 à aujourd'hui, le nombre de détenus a quasiment doublé (de 36 900 à 66 700 environ), répartis sur 189 établissements pénitentiaires. Mais les places manquent toujours : en moyenne, le taux de surpopulation carcérale est de 114%, mais cela ne reflète pas totalement la réalité. En maison d'arrêt par exemple, on atteint 140% de taux d'occupation. Cela concerne des prévenus (pas encore jugés), des condamnés à des peines courtes (moins de deux ans) ou encore des condamnés en attente d'une place en établissement pour une peine plus longue.

  Pour moi, les prevenus, donc, pas encore jugés, ne doivent être incarcérés, que quand la suspission, relève d'un risque réiel, de dangerosité véritable, certes, je suppose, que ce doit deja être le cas, mais peut être que dans certains cas, ça pourrait être évité,  je crains qu'il arrive que cette décision ne soit prise, quelquefois, que pour satisfaire un désir de "frapper les esprits", surtout pour la personne concernée, dans l'immédiateté, et ce, d'autant plus que l'affaire aurait été médiatisée.

  Je ne peux pas en dire plus, je suis peut être entièrement dans l'erreur, il me faudrait des cas concrets, pour pouvoir en juger.

Pourquoi une telle surpopulation ?

Selon un rapport du député Dominique Raimbourg en 2014, elle a plusieurs causes :

  • Le taux de réponse pénale est passée de 50 à 90 % depuis les années 90. Mais les moyens de la police, de la justice et de l'administration pénitentiaire n'ont pas suivi. L'ensemble de la "chaîne pénale" est donc engorgée.
  •  
  •  Oui, je sais que le président de la Republique, vient d'annoncer aujourdhui, un programme, pour augmenter le nombre de place, mais je pense qu'il faut envisager, aussi, d'une part, d'augmenter, le salaire, des surveillants de prison, mais aussi, de créer des postes.
  •  
  • Pour gérer ce flux, on a de plus en plus recours aux comparutions immédiates (cela concerne 25% des entrants en prison). Les peines de prison prononcées y sont plus nombreuses, puisque la procédure rapide ne permet pas de réfléchir à une peine alternative.
  •  
  •   J'aimerai bien avoir le détail, pour faire certaines propositions. Ce qui a été dit, ce matin, en ce qui concerne les infractions au code de la route, ou le fait, de rouler sans permis, notamment, est parfaitement juste.
  •  
  •   Leur imposer de travailler, en milieu hospitalier, pour être confrontés aux accidentés, qui resteront marqués à vie, et emputés, serait plus efficace, c'est effectivement une idée à retenir.
  •  
  • La fermeture de nombreux lits en hôpital psychiatrique.
  •  
  •  Oui, ça c'est un problème.
  •   Compte tenu de mon passé, sur ce point, je connais un peu, mais je me souviens, qu'il y a 15 ans, deja, les infrmiers psys, m'avaient expliqué, que la frontière, entre l'un et l'autre, n'étaient pas si simple.
  •  
  •  Enfin, non, pour être précise, c'est plutôt moi, qui avais compris leur propos, en ce sens.
  •  
  •   Je me souviens, d'un patient, qui avait été mis à l'isolement, comme ça arrive, mais il est clair, qu'il arrive souvent, en HP, qu'ils aient affaire à des patients, qui ont un vrai problème, avec la loi, et au sujet desquels, la question doit se poser.
  •  
  •    Beaucoup plus souvent, c'est plutot l'inverse, qui se produit, c'està dire, que la cause du délit, ou du crime, est le signe, soit d'une pathologie, soit d'un passage à l'acte, qui aurait du être traité en psychiatrie, ou en psycho,  que ça n'a pas été fait, et que dans la cas d'une décision de Justice, qui condamne, le "patient", s'enfonce alors, dans l'aggration de son problème.
  •  
  •    Compte tenu, de la situation actuelle, qu'i serait bon, de ne pas sousestimer, il faut veiller, d'une part, à renc forcer les moyens, des HP, en France, et surtout, veiller, à créer plus de postes, en Hopitaux de jours, qui dépendent des HP, en région. Pour moi, c'est vraiment fondamental.
  •  
  • La fin de l'amnistie présidentielle en 2007. Elle permettait de libérer 6 000 détenus chaque été. La suppression très symbolique par Nicolas Sarkozy n'a été suivie d'aucune mesure de régulation des flux.

 Oui, il faudrait peut être y revenir, mais il faudrait veiller, à c qu'elle ne soit appliquée, que dans l'absence de récidive, je pense. Enfin, il faut veiller, à ce que qu'elle ne soit pas accordée, de façon systematique, mais plutot en veillant, à cibler, vraiment, ceux pour qui, qui ça serait profitable, sur le long terme.

  • L'allongement de la durée moyenne d'incarcération, notamment avec les peines planchers.

► ► ► DOCUMENT | Lire le rapport complet de Dominique Raimbourg

 C'est interressant, cette remarque.

 Je précise, parce que nous assitons aujourd'hui, à la péecampagne électorale, pour les future élections présidentielles, et il ne se trouve pas un jour, où l'extrême drite, ou certains candidats de la droite, ne brandissent, l'argument sécuritaire, sous differentes formes, accusant, sans aucun scrupule, notre Justice, d'être laxiste, alors que "chiffres à l'appui", on  realise qu'il n'en est abslument rien.

 Le problème principal étant que cette surcharge rend extrêmement difficile la deuxième mission de la prison (avec son caractère punitif), qui est de préparer la sortie et la réinsertion du détenu. Et donc de prévenir efficacement la récidive.

  Et oui, mais c'est là, un langage que la droite et l'extrême droite, sont quasment incapables d'entendre, au sens auditif, mais aussi, au sens de "comprendre".

  Et oui, condamner, quelqu'un, à une peine de prison, sous entend qu'on souhaite, si possible aussi, assumer, de la part, de l'Etat, de lui offrir l'occasion de comprendre, son cheminement, afin de trouver une alternative,susceptible de lui faire changer de cap, et qu'il puisse se reinserer, dans la vie active, une fois sorti.

  Là, sur ce point, beaucoup, ont rejetté, de telles alternatives, au pays des utopistes, et comme on dit vulgirement, "et puis pas qu'un peu".

► ► ► LE ZOOM DE LA RÉDACTION | À Fresnes, derrière les barreaux, l'ennui et la surpopulation.

 

Pour cet ancien détenu de Fresnes, la prison est devenue une véritable cocotte-minute. Il raconte l'insalubrité, la promiscuité, et la "loi de jungle" liée au manque de moyens.

"J'ai fait pas mal de cellules, huit sur dix n'avaient pas de portes aux toilettes. Pour moi c'est pas humain, on respecte pas la dignité des gens, en plus les odeurs..."

 Oui, je comprends. il faut aussi plus de moyen, pour resoudre ces problèmes.

"Certains détenus avaient leur cellule infestée de punaises, on les voyait dans la cour de promenade avec des boutons partout qui les démangeaient. Et pour d'autres cellules, quand les sanitaires sont cassés, qu'on peut pas faire couler de l'eau sans que la cellule soit inondée..."

 NO COMMENT.

Trois ou quatre en cellule

"Pour les procédures correctionnelles, systématiquement il y a trois personnes dans la cellule, ça peut arriver qu'ils mettent un matelas au sol et qu'il y en ait quatre. Et au niveau des procédures criminelles, là où la loi dit qu'on doit être seul en cellule, on est deux, par moment on était à trois, mais quand je dis par moment ça peut durer six mois. On est les uns sur les autres, et donc quand on est à trois y en a un qui doit rester au lit, sinon à trois en bas on peut pas bouger."

"Plusieurs personnes qui ont fait des délits ou des crimes différents, ou (à qui) on reproche des crimes ou des délits différents, mélangés ensemble dans ces conditions de promiscuité, forcément ça ne peut créer qu'une cocotte-minute.

 Oui, la surpopulation, combinée au fait, que les différents profils soient melangés, est effectivement, comparable, à une cocotte minute, je comprends.

Et les surveillants ne peuvent pas pallier tous ces problèmes, qu'ils subissent aussi, ils subissent aussi le fait de voir des rats tous les jours, de sentir des odeurs nauséabondes..."

La nuit, des détenus livrés à eux-mêmes.

"La nuit c'est infernal parce qu'on entend des cris, que ce soit des cris parce qu'il y a des règlements de compte entre personnes, parce que les gens ont des crises de nerfs... Il y en a beaucoup à Fresnes qui devraient être en milieu psychiatrique. Il n'y a plus qu'un surveillant par étage, le fait est qu'on est livrés à nous-mêmes entre sept heures du soir et sept heures du matin, pendant douze heures. C'est la loi de la jungle on va pas se cacher, la loi du plus fort. Pour échapper à la jungle, certains détenus s'automutilent en disant qu'ils vont se suicider, pour qu'on les mette en unité psychiatrique où les conditions de détention sont plus humaines.

  Oui, je comprends, j'imagine, ce qu'ils vivient.

Quand on sort de là, on peut pas demander à ce que les gens se réinsèrent normalement, quand ils ont vécu comme des animaux pendant plusieurs mois ou plusieurs années."

   Bon, j'imagine que le fait, d'avoir annoncé de nouvelles mesures, reltives, à la creation, de nouvelles places, ne résoudra pas tout, mais au moins celà va t il permettre, de redonner espoir.

   Je pense qu'il faut observer et réfléchir, aux autres méthodes, qui sont appliquées, dans les autres pays, pour éviter les eccueils, mais aussi, ce qui fonctionne, c'est par la concertation, qu'on arrive toujours, à mettre sur pied, des alternatives pour echafauder des solutions, et surtout pas, des déclcarations fumeuses, et populistes, qui n'ont pour seules ambitions, que de chercher à jouer les père fouetards, à la donald trump, qui plus est, en demontrant, qu'on  est dans la méconnaissance absolue, de la réalité des choses,  sur le milieu carcéral.

  Mais quand c'est la mauvase foi, et le mensonge, qui servent de guide, en période électrale, ils sont prêts à tout.

  J'ai noté aussi, ce main, le mot "ingigent", ce sont les prisonniers, qui ne dispose d'aucun argent, versé, par qui que ce soit, et qui souffrent le plus.

  Peut être srait il envisageable, de créer une association, t rattachée, à chaque prison, pour pouvoir, leur accorder, par le biais d'un parrainage, quelquechose.

 Par le biais de ces associations ou pourrait aussi, organiser des choses, comme des concerts, en extérieurs, dans le but de récolter des fonds, afin d'améliorer, leurs conditions, notamment, au sujet des activités porposées.

   Il importe simplement, que ces associations, ne se substituent pas, au devoir de l'etat, sur ce point, mais vienne uniquement en complément.

 Enfin, j'en reviens à la tutelle, une fois de plus.

   II me semble que dans certains cas, le simple fait, de mettre quelqu'un sous tutelle, en agissant sur la toute puissance, de l'argent, qui dans certains cas, est gagné justement illégalement, il devrait être possible d'interagir, sur le comportement, de certains, alors, qu'il ne seraient donc pas incarcérés.

 Cette "peine" cumulée avec un travail psychologique, et une médiathèque en acces libre, devrait être de nature, à pouvoir aider certains délinquants, à sortir de ce statut.

 Je ne ds pas que ce soit LA SOLUTION A TOUT, mais je suis absolument certaine, que  c'est là, une des solutions.

 il ne faut pas oublier, que pour beaucoup, braver la loi, dans de telle proportions, equivaut, à exterioriser, une haine viscerale, contre la société, et cette haine, doit sortir, de façon "recevable", voilà, quel est mon sentiment.

 Et que ça se fsse, en amont, ça doit être fait,d'une part, par le sport, mais aussi, par le tssus associatif.

 Il est possible qu'il faille, comme pour le cas de pervers manipulateurs, créer, une tutelle spécifique, sur ce point, ce que je ne nie pas.

  Pour conclure, j'ai bien noté, qu'il a été précisé, une tres bonne chose, qui est qu'en matière de crimes sexuels, nous sommes le pays, où il y ait le moins de récidive. Ce qui est pour moi, très important.

► ► ► LE ZOOM DE LA RÉDACTION | Derrière les barreaux, l'ennui et la surpopulation.

 Une remarque encore.

  J'ai oublié de parler des femmes.

  Elles sont moins nombreuses, que les hommes.

 Mais un truc m'avait particulièrement interpellée, il y a quelques années, qui réside, dans le fait, qu'un homme qui se retrouve en prison, sa femme, ou sa compagne, souvent, l'attend.

 Une femme qui elle, se retrouve en prison, absolument jamais, son mari, ou son compagnon, ne l'attend.

 Cette donnée, m'avait particulièrement choquée, à l'epoque et j'ignore, si c'est toujours vrai.

 Je suis d'autant plus attentive, à elles, que j'essaie d'imaginer, ce que celà donne, croisé, avec la maternité.

 Un homme qui enfraind la loi,  on ne considére pas necessairement, que ce soit un probleme, vis à vis de l'edication, qui serait sensé donner à ses enfants....

 Mais  si une femme, qui est mman, enfraind la loi, elle est clouée au pilori, on lui retire, la garde ses enfants, sans vraiment chercher à comprendre.

  J'imagine bien, que je ne suis pas la seule à tenir ses propos, et le fait, de devoir élever des enfants, ne doit pas servir de prétexte, à une tolérance, qui serait moralement, illogique, et repréhensible....

  Mais d'avoir entendu, qu'un bébé, se trouve privé de sa mère, au motif qu'elle fait, une peine de prison, pour moi, est juste absolument consternant, destructeur, et illogique, c'est une Justice, à laquelle je tourne froidement le dos,  parce que cette separation, prive l'enfant, de ce qui est le plus vital, pour lui, et prive sa mère, de son principal atout, pour regarder vers un avenir meilleurs, voilà, pourquoi.

  J'allais oublier, un film, qui vient de sortir,  "la taularde", avec Sophie Marceau, qui je vais aller voir, enfin, quand je vais pouvoir.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=230170.html

 

Lire la suite

A Lille, l’ouverture d’une "maison identitaire" inquiète : "Le racisme et la haine n’ont pas leur place ici".

http://www.francetvinfo.fr/societe/a-lille-louverture-dune-maison-identitaire-inquiete-le-racisme-et-la-haine-nont-pas-leur-place-ici_1829003.html

 Deja, pour leur amuser les genoux, ils vont lire ça, ça mes occupera 5mn.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/medias/mais-enfin-pourquoi-s-en-prendre-a-zemmour.html

Je cite:

La branche nordiste du groupe d’extrême droite Génération identitaire inaugure son local dans le centre-ville lillois, le 24 septembre. Une pétition d’opposants au projet a déjà réuni plus de 42 000 signatures.

A les entendre, La Citadelle aura tout d’un estaminet ordinaire. "Ce sera un lieu de rassemblement et de solidarité".

 Oui, enfin, il y a juste un tout petit problème, c'est que le mot solidarité, implique, qu'on ne fasse pas mention d'appartenance, à certains ideaux, ou appartenances politiques.

   Je donne un exemple, imaginerions nous recevable, que pour bénéficier, d'une aide, de la part, d'une ONG, on vous demande, quelle est votre coloration politique, ou votre couleur de peau, et je ne parle pas, là, de religion. Alors, non, le mot SOLIDARITE est absolument contraire, au valeurs, du front national.

décrit le chef de la section nord de Génération identitaire, un mouvement de jeunesse d’extrême droite, à franceinfo. "Le but est de pouvoir créer du lien, d’échanger sur nos valeurs et notre culture, flamande, française et européenne."

  Et oui, bien sûr, qu'est ce qu'on est bêtes nous les gens de gauche pour ne pas dire, "les sales gauchistes", "echanger des valeurs, pour l'extrême droite", ça ne veut rien dire, puisque par definition, l'echange, sous entend, qu'on discute avec des personnes, qui ne pense comme nous.

 Ors, c'est un cercle fermé, où donc, ne seraotn consentis, que ceux, qui pensent comme eux.

  C'est donc, bien au contraire, uniquement, et strivctement, un repère de fchos, qui tentent de se faire passer, pour des gens aptes à dialoguer, ce qui est juste absolument faux !

  Dans le petit local préservé des regards, à deux pas de la Grand Place, Aurélien Verhassel et son groupe ont vu grand : "Il y aura un bar, une salle de sport de combat,

  Ha, oui , tiens, et pourquoi, une salle de combats , et pourquoi, pas une joute oratoire, ou un combat d'improvisation theatrale, non ?

  Parce que savoir, parler, pour défendre ses idées, et se confronter à ceux, qui ne pensent pas comme vous, voilà, ce que serait souhaittable.

  C'est sûr, c'est autre chose.

 Une permanence juridique,  ha, ui, c'est vrai, les gens du  FN, sont assez procedurieur, alors, bien sûr, faut tout prevoir.

 Mais maintenant que j'y pense, c'est pas un peu bizarre, d'avoir un tel projet, pour un simple estainet ?

 Enfin, je veux dire qu'un estaminet, avec une autre coloration, politique, aurait elle, besoin, elle, aussi, d'avoir un conseil juridique ?

 La réponse est non, bien sûr.

 Alors, pourquoi, GENERATION IDETITAIRE a t elle besoin, d'un conseil juridique ????

Une salle de conférence, une bibliothèque et un ciné-club… Un vrai lieu de vie", décrit le trentenaire au téléphone.

Références à Ken Loach et Philippe de Villiers.

 Pour le cineaste, soit, ps sûr que lui, apprécie, pour Philippe de villiers, SUPER, il  pourrait y faire des conférences, sur les bienfaits de l'Europe, pour combattre la l'inceste au sein des familles, trop la classe moi, je dis.

Sur les étagères de la bibliothèque, des ouvrages de Philippe de Villiers, d’Antonio Gramsci, côtoient déjà ceux des intellectuels identitaires Guillaume Faye et Dominique Venner. "Il y a aussi des classiques, comme Victor Hugo." .

Le pauvre.... Il doit se sentir bien mal, de là haut, d'apprendre une telle chose, enfin, d'un autre côté, pour décorer, ça ne risque rien, il ne risque pas d'être ouvert trop souvent.

 Et puis pour caler une armoire, dans un pareil lieu, ça peut toujours servir. Et puis se donner bonne conscience, surtout. enfin, je veux dire, "pour ripoliner", mais enfin, depuis que le paternel le pen,  a reouvert le tiroir caisse, les racines, pourries du front national, refonctionnent desormais.

Côté pellicule, Aurélien Verhassel cite Braveheart ou Le vent se lève de Ken Loach, pour le "droit des peuples à disposer d’eux-mêmes" - et tant pis si le cinéaste engagé à gauche s'offusquerait sans doute d'une telle filiation-, ou Everest, pour le "dépassement de soi".

Dans un décor "typiquement flamand", mêlant boiseries, dorures et drapeaux, le futur bastion des jeunes identitaires ne sera toutefois pas ouvert à tous. "Il faudra être membre de Génération identitaire, et français", précise Aurélien Verhasser. Et pour les identitaires "être français" va au-delà de la nationalité :

C’est dans le sens où l’entendait le Général de Gaulle [en 1959], c’est à dire de race blanche et de culture gréco-latine. Etre blanc c’est la base.

Aurélien Verhassel

A franceinfo

 

 Et oui, bien sûr, enfin,non mais vous croyez quoi, vos enfin, non mais ça va pas non ?

"C'est à vomir"

Lorsqu’elle a eu écho de l’ouverture du local il y a une semaine, Josiane Dabit a cru s'étouffer. "C’est à vomir. Des jeunes fascistes qui prônent le racisme, la haine et la race blanche n’ont pas leur place ici", s'indigne la conseillère écologiste de Moulins, commune de la métropole lilloise, à franceinfo. "Les gens ont la mémoire courte ou quoi ? Ils ont beau se mettre en costard cravate, leur pensée est là. Il faut les combattre."

 Et oui, je suis de tout coeur avec vous, je ne dirai pas mieux.

Immédiatement, l’écologiste a lancé une pétition sur le site Change.org contre l’ouverture du local. Adressée à Martine Aubry (maire de Lille), au préfet Michel Lalande et à François Hollande, la pétition recueille, samedi 17 septembre, près de 42 000 signatures. "La mairie ne peut rien faire, mais elle m'a apporté son soutien. Beaucoup de gens me félicitent et me remercient", assure Josiane Dabit. Cercle privé et associatif, La Citadelle est en effet tout à fait légale. En l'état, personne ne peut interdire son ouverture. Contactées par franceinfo, la mairie et la préfecture s'en réfèrent à la loi : "C’est un club privé, géré par une association autorisée."

En revanche, l'administration se dit "extrêmement attentive" aux suites du local. "Si on constate des troubles, des provocations ou des atteintes à la loi, on répondra. Ca ira du PV jusqu'à la fermeture", prévient Martine Aubry, dans La Voix du Nord.

Des autocollants et des tags antifascistes

 

L'entrée tagguée du bâtiment voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre.
L'entrée tagguée du bâtiment voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

En attendant, la présence de La Citadelle crée déjà quelques remous dans le quartier. "Avant-hier soir, les antifa sont passés, ils ont chanté et collé des autocollants partout sur la façade du local", témoigne un restaurateur de la rue. "La BAC est descendue. Tout ça nous promet de chouettes ambiances...On n'a vraiment pas besoin de ça."

Agent immobilier, et voisin du local, Jacques* s'indigne : "Je suis furax. A cause d'une image diffusée dans la presse, les opposants ont cru que c'était ici. Ils ont collé des autocollants et taggué ma façade, alors que je n'y suis pour rien !" Contrairement à ce qui circule, La Citadelle n'aura en effet pas pignon sur rue. "C'est un petit local situé dans une arrière-cour. Ils sont là depuis un an et demi !" Commerçant dans le quartier depuis plusieurs années, Michel* atteste : "Ils n'ont pas de croix gammée sur le front. Aurélien Verhassel est toujours très calme, très poli... Leurs idées c'est autre chose."

 

Une affiche préparée par le voisin de "La Citadelle", à Lille, le 16 septembre.
Une affiche préparée par le voisin de "La Citadelle", à Lille, le 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

"Il n'y a rien d'illégal, c'est bien ça le problème", déplore l'agence qui loue le local, à franceinfo. Averti il y a quelques jours par la presse de la nature du projet, le responsable de l'agence raconte : "Ils se sont présentés il y a deux ans comme une association tout à fait normale. L'association La Citadelle, dont le but est de promouvoir la culture flamande au sens large."

Leur dossier était d'ailleurs "impeccable". "Les statuts de l'association avaient bien été déposés en préfecture, ils avaient un garant. Tout s'est toujours très bien passé." Aujourd'hui, l'agence et le bailleur du local, qui appartient à une famille, ne prennent pas parti. "On est plutôt contre mais légalement, on ne peut pas faire grand chose. On a pris les devants en leur rappelant les clauses du contrat. S'il y a des débordements, ils peuvent être expulsés."

L'entrée de l'immeuble voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre.
L'entrée de l'immeuble voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

Des patrouilles "anti-racailles" dans le métro

Ce n’est pas la première fois que les Jeunes identitaires font parler d’eux. Farouches opposants à l’immigration, à "l’islamisation de la France", ils sont sensibles à la "théorie du grand remplacement". Cette théorie controversée d'extrême droite, veut que "le peuple français 'de souche' soit remplacé par d’autres peuples, principalement venus du Maghreb et d’Afrique", détaille Le Monde. En 2012, c'est en montant sur le toit de la future mosquée de Poitiers qu'ils s'étaient fait connaître.

 Moi, ça e fait penser au KK KLAN, aux USA, je trouve ça, juste terrifiant.

 Moi, j'ai trois grandes filles,  qui ont entre 28 et 31 ans, elle n'envisagent absolument pas d'avoir d'enfants, "c'est grave, docteur" ? Est ce que l'idéologiie identitaire, prévoit des insémination forcée, ou des viols collectifs, comme le faisait Hithler, pour ensemencer les ventre des blanches ? ou bien quoi ?

En 2013 à Lyon, leur branche locale avait lancé une opération de distribution de soupes à destination des "SDF français de souche", rappelle Le Figaro. Un an plus tard, ils avaient organisé dans le métro lillois une opération "anti-racailles", afin "d'aider la police" et "sécuriser les transports".

 

Génération identitaire en patrouille dans le métro à Lille, le 14 mars 2014.
Génération identitaire en patrouille dans le métro à Lille, le 14 mars 2014. (MAXPPP)

Des opérations destinées "aux Français", qu'Aurélien Verhassel soutient. "Notre permanence juridique servira à aider les SDF, mais français", répète-t-il. "Les autres sont des clandestins, ils n'ont rien à faire sur notre sol." Le mouvement compte aussi lancer ses "caravanes identitaires" pour la rentrée. "Ca n'a rien à voir avec la présidentielle, nous n'avons aucun lien avec le FN, nous ne sommes pas électoralistes", prévient Aurélien Verhassel.

 en cours de redaction.

Nous sommes le 'Greenpeace' de la droite patriote et identitaire

Aurélien Verhasser

A franceinfo

Le mouvement, qui revendique 300 adhérents dans le Nord, cherche à s'élargir. "On veut s'implanter en centre-ville pour être dans l'action, mettre un visage sur nos idées. On veut que les gens redécouvrent leur culture".

"A la différence de leurs aînés du Bloc identitaire, les jeunes identitaires sont des professionnels de la communication", décrit Stéphane François, politologue, spécialiste de l'extrême-droite à franceinfo. "Ils donnent un maximum d'informations pour attirer. Des profils plus étudiants, plus bourgeois." La Citadelle sera donc leur quartier général. "On s'y retranche quand on est assiégé, mais on peut aussi y lancer la reconquête", décrit Aurélien Verhassel.

En attendant, les opposants au projet prévoient de manifester le 24 septembre, jour d'ouverture du local. "Ce n'est pas parce que c'est légal qu'on laissera faire les choses", prévient l'un d'entre eux.

* Le prénom a été modifié

Lire la suite

De "la foire aux bestiaux", à "confessions intimes".

http://actu.orange.fr/france/le-marchand-meprisee-par-l-entourage-de-hollande-magic-CNT000000tNFlb.html

  Bon, ça fait des années, qu'on m'emmerde litteralement, avec l'émission, "le bonheur est dans le pré", émission que j'ai deja regardée, pour pouvoir en parler, emission, et concept de téléréalité, que je deteste au plus haut point.

  Non, seulement, je presiste, mais je signe, su cette émission.

  Je précise, que je n'ai rien contre l'animatrice, mais je suis une fille d'agriculteur, je connais mieux que n'importe qui le monde paysan, et quand je prétends, que c'est la foire aux bestiaux, je n'ai aucun doute, sur le fait, que beaucoup de ruraux, sont parfaitement d'accord avec moi, sur ce point.

  Alors j'ignore, dans quelle mesure, ce furoncle n mediatique fait de l'audiance ou pas, je sais juste qu'ils surfent gentiment, sur la néoruralité, fantasmée et abslument ors contexte politique, psychologique, et realiste, sur le plan social, apte à redonner l'espoir, au milieu agricole, qui traverse des passes extrêmement douloureuses, aujourd'hui.

  Que certains soient assez cons, pour s'attendrir, devant un petit veau, avec une blondasse, qui pose, pour faire sa pub, alors que cette bourrique, n'a pas la moindre idée, de ce qu'on peut trouver, au sein de l'Europe, pour soutenir les agriculteurs, DANS LA REALITE, c'est une certitude.

  Quand à ceux, qui en sont fan, et qui regardent cette emission, ils seraient bien inspirés, de s'en demander les raisons... En dehors de tout contexte voyeuriste, je veux dire.

  En gros, si je shématise, on se rince bien l'oeil, sur le spectacle, on rêve qu'un jour, peut être, ça serait pas mal, d'aller y vivre, ça donne une petite bulle d'air, et puis bien vite, on recommande une merde, chez mac do, ou son equivalent.

  Désolée, si je suis un peu caricaturale, mais en fait, le sentiment, que ça donne, c'est que le monde paysan, en se livrant à ce type d'emission, fait vraiment la pute.

  Je sais frt bien que le mot DIGNITE, comme le mot, COMPASION, sont des mots, qui sont sorti du registre de vcabbulaire, de certains, y compris, dans le smadias, mais si moi je ne pousse pas mon coup de guele, sur le sujet, QUI LE FERA ?

 Alors, ensuite, passer d'une emission de merde, à une emission, qui s'appelle "confessions intime", faut pas s'etnner, de voir, que certains y vont à reculon.

  Les autres y sont allés ? La belle affaire... Ha, oui, je suis morte de rire.

  Quand on anime des emissions de merde, pour commencer, il faut assumer, que l'image de l'animateur, ensuite, s'en trouve ternue, ce qui semble, être le cas.

  Certains politiques, boïcotent, certains medias, en les traitant de gauchistes, d'autres, refusent d'aller dans d'autres emissions, sans donner de raisons, et POURQUOI PAS ?

  Je ne vois rien de choquant, au fait, de boïcoter certaines emissions, parce qu'on ne s'y sentirait pas à l'aise, et je pousse même le bouchon, jusqu'à préciser, que pas mal de politiques, refusent d'aller chez Ruquier, alors.... Ils ont peur  !

  Je trouve ça dommage, mais enfin, je ne les trouve pas condamnables, pour autant, c'est aussi, il me semble, une affaire de sensibilité, tout simplement, et moi, je respecte ça.

 Je rappelle, juste que M6 a d'autrs emitions politiques, il me semble, alors, peut être que pour d'autres emissions, ça pourrait se faire, et que ça n'est lié, qu'à celle si, je n'en sais rien. Enfin, pour moi, y'a vraiment pas de quoi, en faire un fromage au lait cru, tant qu'il ne ment pas. (du verbe croire).

 Sinon, pour enrevenir, au bonheur est dans le pré, je vai créer un site de rencontre, sur internet, des que ma situation prsonnelle, aura prgressé.

  Je ne rédige absolument rien, de ce projet, où que ce soit, de telle sorte d'avoir l'absolue certtude, que mon concept ne me sera pas volé.

Lire la suite

Bratislava en Slovaquie, septembre 2016, premier sommet européen depuis le Brexit.

http://fr.euronews.com/2016/09/16/nous-voulons-tous-montrer-l-union-europeenne-est-un-projet-unique-pm-slovaque

Je copie colle l'article, et je commente.

Les dirigeants des pays européens sont réunis pour la journée à Bratislava en Slovaquie.
C’est le premier sommet européen depuis le Brexit, la décision des Britanniques de quitter l’Union européenne.

L’objectif des 27 est de se re-mobiliser autour de sujets communs, comme la sécurité et la défense ou encore l’accueil des réfugiés.

“Nous voulons tous montrer de l’unité.

   Oui, montrer cette unité, c'est bien, mais ce dont il importe le plus de parler, c'est du fait, qu'elle existe au sein de chaque peuple européen, bien plus qu'on ne le soupçonne.

 Au même titre que la conscience, européenne.

 Hier, je reflechssais à une chanson,  (oui, je sais, ça n'est pas sensé être considéré comme de la politique, et pourtant).

 "TOUJOURS DEBOUT3, oui, je sais, Renaud n'sest pas vraiment ce qu'on peut appeler, un perdreau de l'année, c'est d'autant plus interpellant, qu'on est  l'entrée de l'automne, et que nous sommes, en periodede chasse.

  Mais sans parler du succès de sa chanson, qui ne serait du qu'à son parcours personnel, je réfléchissais que le succes de l'été (dont j'ai bien evidemment, comme d'habitude, encore oublié le nom, à l'accordeon), parle lui aussi, comme bien d'autres chansons, d'un homme qui est encore debout.

  Comme si la DIGNITE étit une valeur refuge, refuge, comme REFUGIE.

  Et ce ne sont pas les deux seules.

 Je veux dire par là, simplement, qu'il n'est pas inutile ou illusoire de chercher à comprendre, pour quelle raison un chanteur inconnu de tous (j'espère qu'il ne m'en voudra pas), fait un carton, c'est simplement parce que ses textes, parlent aux gens, et tiennent un discours, qu'ils ont envie d'entendre, et de considérer comme étant de potentielles, réponses aux valeurs existentielles, qu'ils souhaitent voir mises en avant, ou en tout cas, répandues, le plus possible.

  C'est pour cette raison, que si je ne trouve pas le temps de m'occuper de la chanson,à l'Eurovision,  c'est par manque de temps, mais que je n'en pense pas moins.

   Et on sera bien loin alors, de l'omniprésence, des anglosaxons, qui non satisfait du rayonnement de leur langue, (sans parler du BREXIT, et pourtant, il y aurait à dire)  et qui par producteurs interposés, nous l'impose, comme une langue universelle, alors, que chaque pays, devrait au contraire revendiquer le droit de proposer un chanteur, dans sa langue, quitte à être subventionné, pourquoi pas, par la communauté européenne.

 Excusez moi, je m'emballe...

   Je veux simplement dire, par là, que ce qui rapproche les pays européens, les uns des autres, est en fait, bien plus fort, que ce qui nou sépare. Et qu'il serait temps, d'en prendre vraiment conscience.

   Nous voulons tous montrer que l’Union européenne est un projet unique et que nous devons poursuivre ce projet. A la fin de la journée, j’espère que nous serons prêts à lancer une feuille de route des sujets les plus importants que nous souhaitons traiter dans les six prochains mois.“
Robert Fico, Premier ministre slovaque

“_Le Brexit a ouvert une crise profonde au sein de l’Union européenne, commente notre envoyé spécial à Bratislava.
Tous les dirigeants s’interrogent sur l’orientation à donner au projet européen.

 Oui, je comprends, moi, j'ai bien des idées, sur le sujet, et dont certaines, qui risquent d'en surprendre pas mal.

  Je trouve indécent, et surtout, illogique, par exemple, que la comission européenne interdise à des marchés d'un apys européen donné, de privilégier des entreprises dece même pays, cette loi, est complètement obsolète, et l'est d'autant plus, à présent, qu'il faut veiller, à ce que chaque pays d'Europe, puisse d'une part, développer un label LOCAVORE pour diminuer, les transports des marchandises, et des produits finis, pour limiter les émissions de gaz à effet de serre....

  Mais aussi, que chaque agriculture, de chaque pays, par ce label LOCAVORE, puisse protéger ses agriculteurs, d'une concurrence déloyale, vis à vis des autres pays européens.

 On peut decliner, ce label locavore, aussi, vis à vis du marché du travail,  en ce qui concerne la loi travail, dans chaque pays, qui aurait pour consequence de penaliser quiconque, qui irait faire travailler une entrepise, qui est située à l'autre bout de l'Europe, dans le seul et unique but, de beneficier d'un tarif, horaire, ayant pour consequence, une concurrence deloyale, vis à vis des entreprises de son pays, je pense, à l'artisanat, notamment.

Certains veulent une plus grande intégration. D’autres comme la Pologne et la Hongrie veulent retrouver une certaine marge de manœuvre vis-à-vis de Bruxelles.

 Je pense que dans la perspective, de telles ambitions, il ne serait stupide, ou si surprenant, de les voir, se trouveés exclus, par leurs exigences, d'un systême qui justement, leur aurait permis, d'être mieux, protegés, selon les remarques, que j'ai faites, plus haut.

De cela, il sera question aujourd’hui lors de ce sommet, tout comme le terrorisme, l‘économie et l’accueil des migrants._”
Sandor Zsiros, envoyé spécial d’euronews à Bratislava

Bratislava en attendant Rome

Les dirigeants européens ont choisi de tenir ce sommet hors de Bruxelles, comme pour sortir du cadre institutionnel.

 Je pense que c'est une bonne idée. Pourquoi pas ?

   Certains diplomates préviennent qu’il ne faut pas attendre de grandes décisions de cette réunion informelle organisée sur les hauteurs du Danube. Et de donner rendez-vous en mars prochain à Rome. Ce sera le 60ème anniversaire du traité fondateur de la construction européenne. Comme un symbole pour relancer un projet européen qui aujourd’hui bat de l’aile.

 Je ne suis pas certaine que l'expression "battre de l'aile", soit bien appropriée, mais je m'en explique.

 La richesse de l'Europe, c'est sa diversité, et sa Culture.

 La culture d'un pays, est justement portée par les artistes, justement, dontle symbole, est l'oiseau, raison, piur laquelle, je n'adhère pas !

 La Culture, c'est ce qui forge avec les valeurs transmises, et le patrimoine, au sens large, la véritable identité des pays.

 Les nationalistes, eux, voient en l'Europe, une forme de danger, vis à vis de ces antités, alors qu'au contraire, c'est en observant nos différences,  (terroirs, traditions, mais aussi, créations, et sang neuf), qu'on arrive à cohabiter, plus harmonieusement.

 Mais la vérité vraie, c'est que les courants nationalistes, qui tendraient à séduire, ne font que créer cette peur de toute pièce, (et certains gouvernement,les ont suivis, aussi, ce qui est regrettable) véhiculant ainsi, via internet surtout des problèmes qui n'existe quasiment pas, dans la realité, ou en tout cas, bien moindre, que ce qui est vehiculé.

 La raison pour laquelle, ils s'y livrent, se résume en un point, qui consiste à prendre le pouvoir, et uniquement celà.

  Ils ne sont généralement pas racistes précisement, d'ailleurs, mais jouent de cet argument, pour rallier, leurs adhérents.

 J'avais décrit, cette situation, au sujet de marine le pen, en France, dont je disais, qu'elle tenait, d'une main, le lance flamme, pour allumer les incendies, et de l'autre, un tuyau percé pour eteindre les feux, qu'elle allumait, et je persiste sur cette metaphore, VOILA LA STRICTE VERITE.

 Et dans chaque pays d'Europe, c'est ce qui se produit.

Pour aller plus loin

>> “A Bratislava, un sommet européen pour ‘reprendre le contrôle’.”, article paru dans Le Monde, à lire ici

>> “l’heure tourne pour l’Europe”, éditorial paru dans La Libre Belgique, à lire ici

Lire la suite

×