#Euro.

A Lille, l’ouverture d’une "maison identitaire" inquiète : "Le racisme et la haine n’ont pas leur place ici".

http://www.francetvinfo.fr/societe/a-lille-louverture-dune-maison-identitaire-inquiete-le-racisme-et-la-haine-nont-pas-leur-place-ici_1829003.html

 Deja, pour leur amuser les genoux, ils vont lire ça, ça mes occupera 5mn.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/medias/mais-enfin-pourquoi-s-en-prendre-a-zemmour.html

Je cite:

La branche nordiste du groupe d’extrême droite Génération identitaire inaugure son local dans le centre-ville lillois, le 24 septembre. Une pétition d’opposants au projet a déjà réuni plus de 42 000 signatures.

A les entendre, La Citadelle aura tout d’un estaminet ordinaire. "Ce sera un lieu de rassemblement et de solidarité".

 Oui, enfin, il y a juste un tout petit problème, c'est que le mot solidarité, implique, qu'on ne fasse pas mention d'appartenance, à certains ideaux, ou appartenances politiques.

   Je donne un exemple, imaginerions nous recevable, que pour bénéficier, d'une aide, de la part, d'une ONG, on vous demande, quelle est votre coloration politique, ou votre couleur de peau, et je ne parle pas, là, de religion. Alors, non, le mot SOLIDARITE est absolument contraire, au valeurs, du front national.

décrit le chef de la section nord de Génération identitaire, un mouvement de jeunesse d’extrême droite, à franceinfo. "Le but est de pouvoir créer du lien, d’échanger sur nos valeurs et notre culture, flamande, française et européenne."

  Et oui, bien sûr, qu'est ce qu'on est bêtes nous les gens de gauche pour ne pas dire, "les sales gauchistes", "echanger des valeurs, pour l'extrême droite", ça ne veut rien dire, puisque par definition, l'echange, sous entend, qu'on discute avec des personnes, qui ne pense comme nous.

 Ors, c'est un cercle fermé, où donc, ne seraotn consentis, que ceux, qui pensent comme eux.

  C'est donc, bien au contraire, uniquement, et strivctement, un repère de fchos, qui tentent de se faire passer, pour des gens aptes à dialoguer, ce qui est juste absolument faux !

  Dans le petit local préservé des regards, à deux pas de la Grand Place, Aurélien Verhassel et son groupe ont vu grand : "Il y aura un bar, une salle de sport de combat,

  Ha, oui , tiens, et pourquoi, une salle de combats , et pourquoi, pas une joute oratoire, ou un combat d'improvisation theatrale, non ?

  Parce que savoir, parler, pour défendre ses idées, et se confronter à ceux, qui ne pensent pas comme vous, voilà, ce que serait souhaittable.

  C'est sûr, c'est autre chose.

 Une permanence juridique,  ha, ui, c'est vrai, les gens du  FN, sont assez procedurieur, alors, bien sûr, faut tout prevoir.

 Mais maintenant que j'y pense, c'est pas un peu bizarre, d'avoir un tel projet, pour un simple estainet ?

 Enfin, je veux dire qu'un estaminet, avec une autre coloration, politique, aurait elle, besoin, elle, aussi, d'avoir un conseil juridique ?

 La réponse est non, bien sûr.

 Alors, pourquoi, GENERATION IDETITAIRE a t elle besoin, d'un conseil juridique ????

Une salle de conférence, une bibliothèque et un ciné-club… Un vrai lieu de vie", décrit le trentenaire au téléphone.

Références à Ken Loach et Philippe de Villiers.

 Pour le cineaste, soit, ps sûr que lui, apprécie, pour Philippe de villiers, SUPER, il  pourrait y faire des conférences, sur les bienfaits de l'Europe, pour combattre la l'inceste au sein des familles, trop la classe moi, je dis.

Sur les étagères de la bibliothèque, des ouvrages de Philippe de Villiers, d’Antonio Gramsci, côtoient déjà ceux des intellectuels identitaires Guillaume Faye et Dominique Venner. "Il y a aussi des classiques, comme Victor Hugo." .

Le pauvre.... Il doit se sentir bien mal, de là haut, d'apprendre une telle chose, enfin, d'un autre côté, pour décorer, ça ne risque rien, il ne risque pas d'être ouvert trop souvent.

 Et puis pour caler une armoire, dans un pareil lieu, ça peut toujours servir. Et puis se donner bonne conscience, surtout. enfin, je veux dire, "pour ripoliner", mais enfin, depuis que le paternel le pen,  a reouvert le tiroir caisse, les racines, pourries du front national, refonctionnent desormais.

Côté pellicule, Aurélien Verhassel cite Braveheart ou Le vent se lève de Ken Loach, pour le "droit des peuples à disposer d’eux-mêmes" - et tant pis si le cinéaste engagé à gauche s'offusquerait sans doute d'une telle filiation-, ou Everest, pour le "dépassement de soi".

Dans un décor "typiquement flamand", mêlant boiseries, dorures et drapeaux, le futur bastion des jeunes identitaires ne sera toutefois pas ouvert à tous. "Il faudra être membre de Génération identitaire, et français", précise Aurélien Verhasser. Et pour les identitaires "être français" va au-delà de la nationalité :

C’est dans le sens où l’entendait le Général de Gaulle [en 1959], c’est à dire de race blanche et de culture gréco-latine. Etre blanc c’est la base.

Aurélien Verhassel

A franceinfo

 

 Et oui, bien sûr, enfin,non mais vous croyez quoi, vos enfin, non mais ça va pas non ?

"C'est à vomir"

Lorsqu’elle a eu écho de l’ouverture du local il y a une semaine, Josiane Dabit a cru s'étouffer. "C’est à vomir. Des jeunes fascistes qui prônent le racisme, la haine et la race blanche n’ont pas leur place ici", s'indigne la conseillère écologiste de Moulins, commune de la métropole lilloise, à franceinfo. "Les gens ont la mémoire courte ou quoi ? Ils ont beau se mettre en costard cravate, leur pensée est là. Il faut les combattre."

 Et oui, je suis de tout coeur avec vous, je ne dirai pas mieux.

Immédiatement, l’écologiste a lancé une pétition sur le site Change.org contre l’ouverture du local. Adressée à Martine Aubry (maire de Lille), au préfet Michel Lalande et à François Hollande, la pétition recueille, samedi 17 septembre, près de 42 000 signatures. "La mairie ne peut rien faire, mais elle m'a apporté son soutien. Beaucoup de gens me félicitent et me remercient", assure Josiane Dabit. Cercle privé et associatif, La Citadelle est en effet tout à fait légale. En l'état, personne ne peut interdire son ouverture. Contactées par franceinfo, la mairie et la préfecture s'en réfèrent à la loi : "C’est un club privé, géré par une association autorisée."

En revanche, l'administration se dit "extrêmement attentive" aux suites du local. "Si on constate des troubles, des provocations ou des atteintes à la loi, on répondra. Ca ira du PV jusqu'à la fermeture", prévient Martine Aubry, dans La Voix du Nord.

Des autocollants et des tags antifascistes

 

L'entrée tagguée du bâtiment voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre.
L'entrée tagguée du bâtiment voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

En attendant, la présence de La Citadelle crée déjà quelques remous dans le quartier. "Avant-hier soir, les antifa sont passés, ils ont chanté et collé des autocollants partout sur la façade du local", témoigne un restaurateur de la rue. "La BAC est descendue. Tout ça nous promet de chouettes ambiances...On n'a vraiment pas besoin de ça."

Agent immobilier, et voisin du local, Jacques* s'indigne : "Je suis furax. A cause d'une image diffusée dans la presse, les opposants ont cru que c'était ici. Ils ont collé des autocollants et taggué ma façade, alors que je n'y suis pour rien !" Contrairement à ce qui circule, La Citadelle n'aura en effet pas pignon sur rue. "C'est un petit local situé dans une arrière-cour. Ils sont là depuis un an et demi !" Commerçant dans le quartier depuis plusieurs années, Michel* atteste : "Ils n'ont pas de croix gammée sur le front. Aurélien Verhassel est toujours très calme, très poli... Leurs idées c'est autre chose."

 

Une affiche préparée par le voisin de "La Citadelle", à Lille, le 16 septembre.
Une affiche préparée par le voisin de "La Citadelle", à Lille, le 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

"Il n'y a rien d'illégal, c'est bien ça le problème", déplore l'agence qui loue le local, à franceinfo. Averti il y a quelques jours par la presse de la nature du projet, le responsable de l'agence raconte : "Ils se sont présentés il y a deux ans comme une association tout à fait normale. L'association La Citadelle, dont le but est de promouvoir la culture flamande au sens large."

Leur dossier était d'ailleurs "impeccable". "Les statuts de l'association avaient bien été déposés en préfecture, ils avaient un garant. Tout s'est toujours très bien passé." Aujourd'hui, l'agence et le bailleur du local, qui appartient à une famille, ne prennent pas parti. "On est plutôt contre mais légalement, on ne peut pas faire grand chose. On a pris les devants en leur rappelant les clauses du contrat. S'il y a des débordements, ils peuvent être expulsés."

L'entrée de l'immeuble voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre.
L'entrée de l'immeuble voisin de "La Citadelle", à Lille, vendredi 16 septembre. (ELISE LAMBERT/FRANCEINFO)

Des patrouilles "anti-racailles" dans le métro

Ce n’est pas la première fois que les Jeunes identitaires font parler d’eux. Farouches opposants à l’immigration, à "l’islamisation de la France", ils sont sensibles à la "théorie du grand remplacement". Cette théorie controversée d'extrême droite, veut que "le peuple français 'de souche' soit remplacé par d’autres peuples, principalement venus du Maghreb et d’Afrique", détaille Le Monde. En 2012, c'est en montant sur le toit de la future mosquée de Poitiers qu'ils s'étaient fait connaître.

 Moi, ça e fait penser au KK KLAN, aux USA, je trouve ça, juste terrifiant.

 Moi, j'ai trois grandes filles,  qui ont entre 28 et 31 ans, elle n'envisagent absolument pas d'avoir d'enfants, "c'est grave, docteur" ? Est ce que l'idéologiie identitaire, prévoit des insémination forcée, ou des viols collectifs, comme le faisait Hithler, pour ensemencer les ventre des blanches ? ou bien quoi ?

En 2013 à Lyon, leur branche locale avait lancé une opération de distribution de soupes à destination des "SDF français de souche", rappelle Le Figaro. Un an plus tard, ils avaient organisé dans le métro lillois une opération "anti-racailles", afin "d'aider la police" et "sécuriser les transports".

 

Génération identitaire en patrouille dans le métro à Lille, le 14 mars 2014.
Génération identitaire en patrouille dans le métro à Lille, le 14 mars 2014. (MAXPPP)

Des opérations destinées "aux Français", qu'Aurélien Verhassel soutient. "Notre permanence juridique servira à aider les SDF, mais français", répète-t-il. "Les autres sont des clandestins, ils n'ont rien à faire sur notre sol." Le mouvement compte aussi lancer ses "caravanes identitaires" pour la rentrée. "Ca n'a rien à voir avec la présidentielle, nous n'avons aucun lien avec le FN, nous ne sommes pas électoralistes", prévient Aurélien Verhassel.

 en cours de redaction.

Nous sommes le 'Greenpeace' de la droite patriote et identitaire

Aurélien Verhasser

A franceinfo

Le mouvement, qui revendique 300 adhérents dans le Nord, cherche à s'élargir. "On veut s'implanter en centre-ville pour être dans l'action, mettre un visage sur nos idées. On veut que les gens redécouvrent leur culture".

"A la différence de leurs aînés du Bloc identitaire, les jeunes identitaires sont des professionnels de la communication", décrit Stéphane François, politologue, spécialiste de l'extrême-droite à franceinfo. "Ils donnent un maximum d'informations pour attirer. Des profils plus étudiants, plus bourgeois." La Citadelle sera donc leur quartier général. "On s'y retranche quand on est assiégé, mais on peut aussi y lancer la reconquête", décrit Aurélien Verhassel.

En attendant, les opposants au projet prévoient de manifester le 24 septembre, jour d'ouverture du local. "Ce n'est pas parce que c'est légal qu'on laissera faire les choses", prévient l'un d'entre eux.

* Le prénom a été modifié

Lire la suite

Devenez membre du 8e Conseil consultatif des programmes de France Télévisions.

http://Devenez membre du 8e Conseil consultatif des programmes de France Télévisions.

 Si comme moi, vous aimez la télévision, et plus particulièrement, France Télévision, et que vous aimeriez bien y apporter votre pierre (pourvu qu'elle ne soit pas tombale), venez nous rejoindre.

 Oui, j'ai bien dit "nous", même si je ne fais pas encore partie de l'équipe de façon officielle, je me considère néammoins, comme en faisant partie.

    Il s'agit notamment, de servir de guide bénévole, dans les locaux de France Télévision, lors des journées européennes du patromoine,  et pour servir de guide, il faut des personnes motivées qui puissent donner envie, et surtout aider à prendre conscience que de regarder la télévision, ne consiste pas necessairement à être passif, mais surtout, peut aider à prendre conscience que ça peut aussi ouvrir l'esprit  sur le monde tel qu'il est, bien plus que de se contenter de ce que d'autres chaines souhateraient que vous pensiez.

Lire la suite

"MOI, CE QUI COMPTE C'EST MON PAYS, ET MON PAYS SEUL".

  Oui, ça, je peux le comprendre, je ne suis pas d'accord, cependant, mais je peux le comprendre, mais là où vous commettez une énorme erreur, c'est que quelque soit l'angle sous lequel vous observez notre société, la société française, il n'y pas un secteur de notre société, où nous soyons interdépendants, des autres pays d’Europe.
 
  Je prends l'exemple de l'agriculture, par exemple, chaque pays veut toujours exporter, plus qu'il n'importe.
 
Il n''est pas nécessaire d'avoir fait une école de commerce, pour comprendre, que ce raisonnement stupide, ne peut que nous mener droit dans le mur.
 
Alors, comment faire ?
 
  Comment faire, pour que nos agriculteurs, producteurs de lait, par exemple, ne subissent pas, la concurrence déloyale vis à vis des autres pays d’Europe, qui viennent vendre leur lait, et s'effondrer le cours du notre ?
 
   Si tu as une méthode, et bien je t'écoute.
 
   Moi, j'en ai une à proposer, c'est d'instaurer, un label LOCAVORE, qui permettrait aux consommateurs, de privilégier les producteurs français, puisqu'on sait, qu'ils les soutiennent, contre cette concurrence déloyale, et si ce label était instauré, dans chaque pays d'Europe, chaque pays, alors, protégerait ses propres producteurs, d'une part, contre cette concurrence déloyale, mais en plus diminuerait le bilan carbone, de chaque produit agricole, en diminuant ainsi, le prix de revient, et l'emprunte écologique.
 
   En plus de ça, ça boosterait la production de protéines végétale, pour nourrir nos animaux, en Europe, et contre le soja transgénique qui vient des USA et donc, aussi, par effet de domino, contre le soja transgénique, et le fameux TAFTA.

Lire la suite

Eric Dupond-Moretti, "une parole à défendre".

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-7-aout-2016_1571087.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20160811-[lesmagazines/mag0]

  J'ai regardé cette émision avec grand interêt, parce que j'ai beaucoup d'admiration pour ce monsieur.

  Il a une conception de la Justice, et du métier d'avocat, que je cautionne entièrement.

  Je pense aussi, que quelque soient les delits, le crime ou les crimes commis, l'histoire de l'accusé, son contexte social, etc, doivent entrer en ligne de compte.

  De façon générale, je suis absolument persuadée, moi, que la Justice, aujourd'hui, est infiniment plus propre et plus cohérente, et je dirai surtout, independante, qu'elle ne l'était, quand c'était Nicolas Sarkozy...

  Le seul véritable problème de la Justice, maintenant, réside dans le manque de moyens, et ça, pour moi, c'est un énorme problème, puisque la Justice devrait être le ministère prioritaire.

  On ne peut pretendre defendre véritablement une Démocratie, sans s'en donner les moyens, et la Justice est le bras droit des Démocraties. Parce que c'est par elle, qu'on lutte contre la corruption, notamment, mais aussi que l'on offre l'opportunité aux plus faibles, d'être autant protégés que les riches.

   Il n faut pas oublier, que dans DROITS DE L'HOMME, il y a le mot DROITS.

  Oui, je sais, il y a un côté "Robin des Bois", chez moi, et si cette métaphore en fait sourire plus d'un, sachez qu'elle ne me dérange pas, des l'instant, qu'ayant plus de pognon que moi, "vous passez à la caisse"... POUR EUX ! Et puis pour moi, aussi, bientôt, je l'espère, puisque selon le viel adage "toute peine mérite salaire".

 Et puis franchement, rire de moi, j'espère bien, manquerait plus qu'on me prive de ça, en plus.

Lire la suite

Locavore à tous étages, mais sur le plancher des vaches !

http://locavores.fr/

 Voici ma présentation:

Bonjour.

   J'ai souvent pratiqué le locavore, depuis fort longtemps, de la façon la plus naturelle qui soit, puisque je cultivais mon jardin.

   Ne l'en veuillez pas pour cette touche d'humour, je ne sais pas faire autrement.

   Sinon, pour me présenter, je dirai simplement, que je suis une jeune femme de 55 ans, fille d'agriculteur, un homme "sage", par bien des côtés,  qui avait la sagesse de ne pas boire "comme du petit lait", tous les beaux discours productivistes, fruits de la manipulation à grands coups de subventions des ministères de l'agriculture, qui aient sévi, depuis les années 50, de l’après guerre, au siècle précédent.

 J'ai la prétention d'avoir hérité de sa sagesse, sur ce plan, et du bon sens paysan.

   Pour ceux qui s'intéressent à mon travail, qui déborde de très loin, le milieu agricole d'où je viens, je vous donne mon site internet.
http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/

 Sinon, plus largement, pour connaitre mon éclairage, sur quelque sujet que ce soit, vous tapez mon nom, et le sujet en question, et vous voyez si j'y ai bossé, "ou pas".
 
  Car il m'arrive AUSSI, de ne pas savoir !

 Bon, sinon au programme, la redaction d'une petition, au sujet du locavore, de telle sorte que ça esseimme, du côté de l'agroalimentaire, et les produits transformés, RIEN QUE CA....

Manifeste pour la création d’un label LOCAVORE, dans l’agriculture et  l’agro alimentaire.

 Tiens, comme c’est amusant, Google, entre prise du CAC40, par essence, ne reconnait pas le mot LOCAVORE comme un mot du dictionnaire, à part entière.

 Amusant, n’est ce pas ?

 Pour commencer, le comportement locavore, existe depuis la nuit des temps.

    Et oui, l’homme de Neandertal, n’avait pas de super marché, et encore moins, d’hyper marché, pour aller remplir son caddie, c’est un fait.

    Il y avait bien des mammouths, à l’époque, qu’ils chassaient pour les faire tomber dans un trou préalablement creusé à cet effet , afin d’être tué à coup de lance, parce que si nos  aïeux, n’avaient déjà plus de pétrole, en tout cas, ils avaient déjà des idées.

   Ha, c’est sûre, finir trucidé par autant de lances, comme autant  de pics à glace,  j’imagine que ça devait un sacré sport, et que de lancer la fâché, au point stratégique, devait donner lieu à des scènes, dont BFMTV, auraient fait leur choux gras, et c’eût été autre chose, que d‘écraser les prix, en même temps que d’écraser les petits producteurs…

 « Ca c’est vrai, ça ! ».

 Bon, alors, le, B A, BA.

   Une petite piqure de rat « pelle »,  celle de « Duponpelle », heu, Dupontel, par exemple, parce que le rat, « tôt », était en avance, ou plutôt couche tard.

   Le principe locavore, consiste à choisir d’aller faire ses achats,  en des lieux, ou chez des producteurs, de votre région, autant que faire se peut, de telle sorte que le bilan carbone qui est la traduction de l’émission de gaz à effet de serre, responsable de la production de ce que vous mangez ou consommez, soit le plus faible possible, dans le but de polluer la planète le moins possible.

   Ce midi, on montrait un petit reportage, sur l’urgence de la situation, on peut revoir ça, ici :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=199&v=f-cq3czfD5s

   Pour ce qui concerne les producteurs, qui sont de plus en plus nombreux, à  choisir, de vendre directement aux consommateurs, il est prouvé à présent, que leurs entreprises, ne s’en portent que mieux, ainsi que leur santé, tout court, dont leur santé mentale.

   Chacun sait, que plus gros et plus haut est le tracteur, plus loin, l’agriculteur, est de sa terre ? celle qu’il travaille.

   Aujourd’hui, en 2016, grâce à action de notre ministre de l’agriculture, Stéphane le Foll, alors, que les terres BIO, ne présentaient que 2%, de leur surface, nous sommes actuellement, à 5%, c’est bien, c’est mieux, mais tellement insuffisant, encore.

 Alors, vous me direz, entre BIO, et locavore, pourquoi, ce lien ?

    Et bien il se trouve que idéologiquement, on est dans une démarche similaire, qui tend à envisager, la culture de la Terre, et la profession d’agriculteur,  de façon plus responsable, vis-à-vis de notre planète.

 Je serai tentée je dois dire, de revendiquer la nécessité, d’un label, qui combine, LOCAVORE ET BIO.

   Mais  si l’on considère que la production de BIO, soit largement insuffisante, les produits transformés, alors, ne pourraient que trop difficilement  bénéficier, de ce label.

  Je pense que l’idéal, serait de créer ce label, le locavore, combiné au BIO, uniquement, dans une échéance déterminée.

   Dans un premier temps, le label locavore uniquement est infiniment plus important, à mettre sur pied.

   La raison pour laquelle, je pense que c’est vraiment important, réside, dans le fait, que beaucoup de consommateurs, sont aujourd’hui, parfaitement prêts, et motivés, pour privilégier vraiment, cette démarche écologique.

  Moi, e la booste, depuis longtemps déjà, du mieux que je peux, et beaucoup d’enseignes de grande distributions, me suivent aussi, sur ce point.

   J’y vois aussi, d’autres avantages, qui résident dans le fait que certains agriculteurs, reviendraient à ne plus nourrir leurs animaux, avec du soja transgénique, venu des USA, alors, que nous sommes capables, en France, de produire nos protéines végétales  pour les nourrir.

  Les producteurs d e laits, en France, grâce à ce label, se trouveraient alors  protégés, de la concurrence des autres pays d’Europe, pareil, pour les fruits et légumes.

   Pour ce qui concerne, l’agroalimentaire, certaines entreprises, pourraient tout autant, bénéficier de ce label ? il faudra (et pas faudrait), un contrôle sévère, pour qu’il n’y ait pas d’escroquerie.

   Pour ce qui concerne le bien être animal, il en va tout autant, puisque l’animal, subit moins de  déplacements, au cours de sa vie, et la viande, elle aussi, puisque son lieu de vente, et proche de son lieu de production, et de l’abattoir.

 Enfin, voilà, moi, je suis absolument certaine, sur ce plan, d’avoir raison.

https://www.change.org/start-a-petition?step=description

Lire la suite

Lieux de vie à l'abandon, recherche maires courageux, ou particuliers motivés.

 J'ai vu ce reportage, il y a quelques temps, mais je n'ai pas trouvé le temps encore d'y revenir.

 Il s'agissait de certaines villes, qui choisissent délibérément, de vendre certains lieux de vie,  pour faire face à leurs difficultés financières.

 Ce reportage est visible en suivant ce lien:

Bon, ça n'est pas celui là, mais c'est bien aussi à regarder, sur ce sujet.

http://www.francetvinfo.fr/culture/pyrenees-des-chantiers-de-restauration-avec-des-benevoles-du-monde-entier_1561373.html

 Bon, je ne retrouve pas leur vidéo.

   Bien sûr, il y a "le village préféré des français", c'est un fait, mais je serai tentée de rajouter, "trop facile".

http://www.france2.fr/emissions/le-village-prefere-des-francais

   Et oui, je suis dûre, mais terriblement réaliste.

   Quand on a la chance d'avoir un bien immobilier, qui fiiancièrement, vaut vraiment le coup d'être restauré, il est plus facile de trouver des financements, si en plus, la ville a gardé un véritable cachet, c'est encore plus simple...

   Mais si la ville en question, detient un château, ou un quelconque batiment, qui représente une charge financièrement, et qu'il n'est pas envisageable de le remettre en valeurs, pour qu'il serve de locomotive à la ville, et faire venir les touristes, le problème est tout autre.

  Alors,maintenant, moi, je ramène ma fraise, sur le sujet.

  Pour certains villages, ou certaines villes, moi, je propose la chose suivante.

  C'est que certaines associations, comme la CROIX ROUGE, ou la fondation ABBE PIERRE, je pense aussi, à l'association "Habitat et Humanisme" , le DAL (Droit au logement)rachètent certains de ces bâtiments, pour pouvoir y loger des personnes en difficulté.

  Pour ce qui concerne l'encadrement juridique des structures une fois terminé, la mise aux normes minimales, je pense que chacunes d'elles, a deja les compétances.

  J'avais proposé, que l'expression "pension de famille", fasse l'objet d'une loi, qui protège contre les abus sachant que certains hotels, surfent allègrement, sur le vide juridique, des termes employés dans la profession. Je veux dire qu'entre "hôtel", "meublé", "meublé touristique", "pension de famille", bien malin, qui parvient à y voir clair.

  Moi, en ce qui me, j'y ai renoncé parce que je me suis faite avoir, pas mal de fois, depuis des années.

  Vous inoculez ainsi, en plus, comme si ça ne suffisait pas, un bon coup d'ubérisation, et je vous dis même pas le boxon !

 Je sais que d'autre part, le DAL a rencontré ces jours derniers, Emmanuelle Cosse, sur le sujet. alors, j'espère qu'on va avoir des nouvelles favorables.

  Pour ce qui concerne le financement des acquisitons, et des travaux à éxécuter, je propose que chaque bien, en particulier, qui soit prévu d'être acheté, je pense aux campagnes, notamment, que je connais mieux, je propose d'ouvrir un compte ULULE, sur le projet en question.

  La raison, c'est que  régionalement, ceux qui vivent à la campagne, et qui voient leurs bien immobiliers (ceux de leur proximités géographique, je veux dire), qui tombent à l'abandon, et ne sont repris par personne, préfèrent investir, en donnant sur un projet précis, plutôt que de verser de l'argent à une association, si fiable soit elle, mais qui n'iront pas necessairement au projet duquel ils sont proches, géographiquement, et affectivement.

  Si je prêche plus pour ULULE qu'un autre site participatif, c'est parce que ULULE je connais un peu mieux, je sais qu'ils travaillent beaucoup avec le milieu culturel, et plus précisement, musical, et je sais aussi d'autre part, qu'ils font la part belle au bénévolat sur place, quand c'est necessaire, ainsi qu'à différentes méthodes de parrainage, pour inciter les participants financiers, à donner un peu plus.

 Voilà, pourquoi.

 Je donne tous les liens, et j'espère que ça va faire germer des idées.

http://www.habitat-humanisme.org/national/accueillir-en-pension-de-famille

http://www.droitaulogement.org/

http://www.croix-rouge.fr/

http://www.fondation-abbe-pierre.fr/

http://fr.ulule.com/discover/

 

Samedi 3 Août 2016.

http://www.francetvinfo.fr/france/une-campagne-video-dans-un-village-pour-attirer-les-medecins_1806831.html

 

Lire la suite

le Coran ? Il faut juste virer le prophète !

   Désolée, pour la méthode quelque peu expéditive,  que j’emploie, mais pour être franche, moi, qui sis d’un naturel calme, tempéré, j’irai même jusqu’à dire, »si,si », exemplaire, en tout point, (surtout, côté modestie, SI SI)….

 Il arrive un moment, où il faut bien quelqu’un qui ai une paire de….

 « Coucougnettes », pour dire les choses, qui doivent être dites.

 Je suis désolée, si je choque, mais vraiment, je n’ai pas le choix ;

Un peu d’histoire récente.

   Il y a environ une semaine, un homme d’Eglise, un prêtre, ici, en Normandie, dans la paroisse, de la ville où est situé l’HP, où j’avais été internée, à plusieurs reprises, il y a fort longtemps, un homme d’Église, un prêtre, Jacques  Hamel, officiait, selon des principes, que nous a transmis, notre religion, à nous, les chrétiens, qui consiste regarder, les autres, humains, comme nos semblables, même s’ils sont d’autres confession, d’autres cultures, dans une démarche œcuménique, qui forçait, le respect, et qui se retrouve par la forces de choses, non seulement, confortée, mais en passe d’enracinement, on ne peut plus profond….

   Soit, un malade mental, au lieu d’aller franchir les grilles de l’hôpital psychiatrique,  en passant par la case UNACOR (c’est vous dire si je connais bien les lieux), s’est dit quelqus jours avant…

 « Tiens, si j’allais planter un homme d’eglise, comme ça, pour m’amuser »…..

   Désolée, pour le côté un peu satyrique, de mon article, mais mon père était un clown, à sa façon, et comme les chiens, d ne font pas des chats, j’ai herité de son nez de clown, et par les temps qui courent, ce dernier, est au bord de la dépression, alors, je n’ai pas trop le choix, sur le style de ma diction.

   Déjà, je suis obligée du matin, au soir, de bosser sur les misères humaines, quelque soient leurs origines, alors, je ne vais en plus, « par convention », mettre mon nez de clown, sous neuroleptiques.

   Depuis quelques années, d’autre part, notre pays étant confronté à divers attentats, d’une extrême gravité, la communauté musulmane, elle,  se sentant stigmatisée, hélas, comme ce à regarder en face, la religion, qu’on lui a imposée, comme chaque croyant, quelque soit la religion, catholiques compris, droit dans les yeux, l’air de lui signifier « dis donc, espèce  de bourrique, quand est ce que tu vas m’autoriser, à regarder la vie, comme bon me semble, et arrêter de l’intoxiquer, et d’avoir la prétention, de diriger ma vie ».

 Bon, cette réflexion, que je soupçonne d’être restée au travers du gosier de certains, je vous recommande de manger de la mie de main,  des haricots verts, et vous verrez, ça passe comme une lettre à la poste.

 Tant que ça n’est pas à la « post mortem », je dis que rien n’est perdu !

 (Elle est bien celle là, tiens, je la ressortirai).

   A la suite de cet assassinat, la prise de conscience, d’accorder plus encore d’importance, à l’attitude œcuménique, fit jour, et je souhaite de tout mon cœur, qu’elle ne soit pas, « un feu de paille ».

    Hier matin, une nouvelle tombât, sur les téléscripteurs, qui nous informait, que le procureur de la République de Lyon, estimait, que monseigneur barbarin, duquel je ne risque pas de serrer la pince (clin d’œil à mon Evêque, monseigneur Lebrun),  se voyait bénéficier d’une forme de « retour en Grâce », comme on dit vulgairement, formule, dont j’ose espérer, que la nature pour moi subtile  et appropriée, puisque qu’elle émane, du procureur de la République, qui lui, par contre, est prié de rester dans les clous, de la laïcité, ou c’est moi, en personne, qui viendrai, l’y recoller, et grands coups de pompes  dans le cul…..

   Oui, mon nez de clown, est relativement polyvalent, sur ce point, soyez sans crainte.

   Quand mon nez de clown, « met ta phore sur sa tête », en général, ça fait très mal.

 BREF.

   Depuis hier matin, donc, vous pensez bien que tous ceux, qui se soucient de la lutte contre la pédophilie, sont vent debout, et ça n’est pas moi, qui risquent de baisser la garde.

 Et moi, me direz vous ?

   Et bien moi, je ne me suis pas affolée plus que cela, pour une autre raison, qui est que c’est une stratégie, pour m’obliger à remettre au goût du jour, ou plus précisément, remettre l’ouvrage sur le métier, au sujet du ver, qui est dans le fruit de l’Islam, depuis son origine, c'est-à-dire, depuis exactement 1600 ans, à savoir, le prophète  (pro fête), lui-même, Mahomet.

 Oui, je sais, j’imagine, que certains s’en trouvent choqués, et je m’en excuse.

   Mais si depuis des années, on ne voit plus guère sur les réseaux sociaux, le prophète cité,  j’en suis en grande partie responsable, parce que j’ai dénoncé ce problème depuis longtemps, et je suis absolument certaine d’avoir raison, sur ce point.

   Hier après midi, j’ai donc fait une vidéo, mais elle ne sera autorisée  à être posée  sur internet, que quand mon coach estimera  que ce doit être fait, et notamment, une fois que cet article, en en développant  les causes, et expliquant ma position, seraient à disposition.

   Les premiers témoignages, qui relatent la naissance du Christ et sa vie, sont apparus, environ 300 ans, après les faits.

L’islam a vu le jour, environ 400 ans, après, la naissance du Christ.

  Le problème extrêmement grave, réside dans le fait, que Mahomet, selon ce qui est dit dans le Coran, aurait épousé un fillette, de 8 ans.

  Il m’arrive de lire des musulmans, qui retendent que cela est faux, et que ça n’est pas écrit dans le Coran.

 Je sais, moi, par diverses sources extrêmement bien informée, qu’il n’en est rien.

 Certains me diront, »oui, mais enfin, même si c’est vrai, on n’a pas à en tenir compte »…

 CERTES.

   Sauf  que justement, ce qui est extrêmement grave, réside, dans le fait, que ces faits étant notés pour de vrai, dans le Coran, les sectes islamiques, elles, utilisent ce fait, pour justifier, le pire, qu’ils commettent, à travers le monde.

  Aujourd’hui, c’est sous prétexte encore, que certaines familles, vendent leurs gamines, à de veux pervers… « le Coran le dit, le prophète l’a fait », alors, on a le droit de le faire ».

   Voilà, ce qui est extrêmement grave.

 L’Islam « avec ce prophète là », est un encouragement, à la pédophilie.

   Je ne vous parle pas non plus de la zoophilie, qu’il encourage, et de la femme, qui est considérée comme du bétail,  ou au mieux, comme un ventre qu’on remplit, et qui n’a pour seule vocation, celle de reproductrice, exactement comme le faisait Hitler.

 Alors, ce que je demande moi, bien plus que d suggérer, c’est d’expurger le Coran, du prophète.

 Alors, vous me direz, « par qui le remplacer ».

    Et bien dans l’Histoire de l’Islam, à une époque où j’arrivais à trouver le temps de regarder les émissions religieuses, le dimanche matin, parce que je sais qu’ils sont tout à fait à mon écoute, on m’avait expliqué, connaissant mon point de vue sur le sujet, qu’il existait, dans l’histoire de l’Islam, certains personnages, absolument extraordinaires, parfaitement dignes d’inspirer la Vie, d’un musulman, aujourd’hui.

   Je pense que la seule précaution à prendre pour peaufiner, l’écriture de ce « nouveau Coran », comme je l’appelle consiste  à veiller, à ce qu’il y ait autan de femmes que d’hommes.

   Pour le reste, moi, je considère que je n’ai pas à m’en mêler, plus que cela, excepté, si on me le demande, de façon officielle.

   Je suis d’autre part, en train de rédiger (j’ai presque fini), un ouvrage sur le Bien et le Mal, qui peut être pourrait nourrir la réflexion, ainsi qu’un autre, sur la spiritualité, et la religion, avec des approches, d’ordre philosophiques, et parfaitement abordables, intellectuellement.

 pour ceux qui seraient en doute, reltivement à ma position, je leur pose alors, la quetion suvante:

 

 "Seriez vous prêt à vendre votre fille, à un viel homme, fût il riche, alors, que ça n'est qu'une petite fille ? Uniquement au prétexte, que le Coran le cautionne ?

 Mercredi 3 Août 2016.

Réactions, sur google.

 Je cite :

Certainement. Certains se découvrent une morale. Mais, évitons les procès d'intention.
Pour être totalement honnête, il convient de remettre chaque chose dans son contexte.

En résumé :
En l’an 600 les gens se mariaient à partir de leur puberté que ça soit chez les musulmans, les chrétiens ou les juifs. Les conditions de vie étaient difficiles. L'espérance de vie plutôt courte. Il n'était pas question de jouer à la poupée ou à la console Nintendo (oui, je sais, pas encore inventée). Bref, les enfants aidaient leurs parents et arrivaient à maturité plus rapidement. Dans ces conditions, le corps évoluait également plus vite et les cas de maturité sexuelle précoce (7 - 8 ans filles) n'étaient, sans doute, pas rares. Le fait est qu'à notre époque dans certains pays, il y a une recrudescence de ces maturités précoces.

Un autre point à soulever est qu'il est peu probable que le prophète ait épousé Aïcha à 6 ans. En effet, certaines données démontrent qu'elle devait, plutôt, avoir entre 16 et 18 ans.

Je vous laisse fouiner, je n'ai fait qu'un résumé.

 Ma réponse.

Je sens chez toi, une réelle bonne volonté....
 
    D'arrondir les angles, à moins que ça ne soit une réelle volonté, de tester mes réactions, ou bien de me "titiller".

   Pour ce qui concerne, le mariage précoce à l'espérance de vie, je suis d'accord avec toi, sur le fait, que ça l'ait modifié dans l'histoire de l'humanité, mais si ces comportements, qui tendaient à n'avoir de considération, pour la fillette,  qu'un futur ventre à faire des enfants, tu conviendra que jamais, ni dans la Bible, ni dans les Évangiles, il n'y soit fait référence....

   Jésus lui même, à aucun moment, dans l'histoire qui raconte sa vie, en temps que prophète, à aucun moment, n'est décrit comme ayant eu le moindre comportement, qui puisse le rendre suspect, en quoi, que ce soit, d'avoir eu une attitude ou une posture suspecte, vis à vis de l'enfant, en général.
 Pour ce qui concerne, le fait que le prophète Mahomet, ait épousé Aicha, c'est à l'age de 8 ans, qu'il l'aurait épousé, et ceux, qui nourrissent mes sources, comme tu le sais, en ont fait un spectacle, sur scène...

    Et crois moi, pur en faire un spectacle, et se mettre ainsi en danger, il ne s'agit pas de s'aventurer, q  sur des rumeurs, ou des qu'en dira t ton...

    De toute façon, ce sont les musulmans eux même, qui m'ont deja informée de ce fait, et s'ils l'ont fait, c'est qu'ils ont eux, aussi, de bonnes raisons, de l'avoir fait.
 
     Pour ce qui concerne "l'excuse"  (désolée, pour l'insulte, que je t'adresse, par ce fait, mais enfin, c'est moins grave que de te traiter de conne, MOUARFFFF !), il est vrai, que physiologiquement, les fillette atteignent la puberté, d'autant plus tôt, que le climat, se réchauffe.

     C'est un truc, que j'avais appris à l'adolescence, mais je n'ai jamais entendu quoi, que ce soit qui le confirme, d'ordre statistique, ou médical.

 Sur le plan purement physiologique, cet "argument", ne tient absolument pas la route, pour plusieurs raisons.
 
   D'une part,  le fait que cette puberté arrive effectivement, ne signifie absolument pas, que la croissance soit terminée, donc, y compris, au niveau du bassin, là où une femme, porte le bébé à naitre.

   N'importe où dans le monde, quand une jeune fille,  a ses règles, pour la première fois, admettons, environ 11 ans, ici, en Europe, son corps, va continuer à se transformer, et sa taille, va continuer à grandir, pendant plusieurs années, encore.

     Ensuite, sur le plan médical, les statistiques sont formelles, les primipares, et les futures mamans très jeunes, mettent leur vie en danger, et rien ne prouve que ce soit lié au fait que ce soit du uniquement, au fait, que ce soit lié au fait que la croissance, ne soit pas terminée.

    Enfin,  la raison principale, réside, dans le fait que psychologiquement, il est juste criminel, de marier, une fillette, alors, que non adulte, elle ne soit pas en mesure, de choisir elle même l'homme qu'elle épouserait....

   Et que ce fait,  à lui seul, n'est rien de moi, qu'un infanticide, et un crime.
 
   Pour ce qui concerne une éventuelle recrudescence, dont tu parles,  actuellement, je n'y la crois pas, en ce qui me concerne.
 
   En dehors  de l'EI, ou de daesh, qui en seraient responsables,  et qui décideraient, de sortir des vidéos, affirmant, que ce processus seraient en recrudescence, dans le seul et unique but, de faire bondir le camp adverse, c'est à dire, nous, ou moi, je veux dire, on ne dispose d'aucunes statistiques fiables, sur le sujet.

   Mais je précise ma pensée...

   Je ne suis as en train de dire, que le phénomène, n'est pas grave, ou bien qu'il n'existe pas, ça ne risque pas.
 
  Je veux juste dire, que de soulever le problème, ne fait que le poser, sur le devant de la scène, mais que depuis des siècles, et jusqu'à maintenant, le mépris adressé à l'enfance, en général, et aux fillettes, en particulier, faisait qu'on n’éprouvait même pas la nécessité, d'inscrire sa naissance à l'état civil, pour peu que cet état civil, ait existé ou existe aujourd'hui.
 la répercussion, a été et est encore, dans certains pays, que l'islam, ait revendiqué,et revendique encore, comme certaines autres religions, d'avoir des prétentions politiques.

   Je veux par là, que comme pour le viol, aujourd'hui, le fait, que les plaintes augmentent, se signifie pas que les actes augmentent, mais que le pourcentage, de plainte augmente, leur référencement, devient possible.

    Un viol , qui n'est pas suivi, d'une plainte, ne peut pas, par définition, être comptabilisé.

   Pour le mariage des petites filles, il en est de même.
 une petite fille, dont la naissance, n'a pas été déclarée, et qui ait été mariée, enfant, si ce mariage n'a pas été dénoncé, ) une quelconque autrité, ne peut pas être comptabilisé, ou entrer dans des statistiques.

   Pour ce qui concerne le mariage des fillettes, dans les pays islamiques, je suis absolument certaine d'avoir raison.

   Je suis aussi parfaitement consciente, aussi, que le fait d'avoir le courage de tenir ces propos, soulage, grandement, beaucoup de musulmans, qui sont extrêmement mal à l'aise, sur ce sujet, et pour cause, il ne sont absolument pas responsables, de ce qui a été écrit dans le Coran.

    Ce sont eux, qui me donnent le courage de me battre, pour ces fillettes, et je sais que beaucoup d'Imams, me suivent parfaitement, sur ce point.

   Il y a quelques temps, on avait pu voir, un reportage, sur un pays islamique, je ne sais plus lequel.
 
   C'était une région d'Afrique, où il est encore parfaitement entendu, que les fillettes, doivent être mariées.....
 
   La caméra filmait la scène, les parents, pauvres avaient trouvé un mari, à leur fille, et avaient décidé, qu'ils devaient se marier.

    Elle devait n'avoir que 12 ans, environ.
 
    L'Imam "freinait des quatre pieds" comme on dit, c'est à dire qu'il expliquait, pourquoi, il  était trop tôt, et que ça n'était pas souhaitable, qu'il faillait attendre.
 
    Les parents, de la fillette, ainsi que le futur mari, eux, ne voulaient rien savoir, ils insistaient.

    I'Imam, ne lâchait rien, pourtant, et finit par refuser.

    Une fois la "famille", partie, il expliquât que ça arrivait souvent, et qu'il se sentait parfaitement démuni, devant, un tel comportement, et désarmé, il expliquait qu'ils iraient frapper, à la porte de plusieurs autres Imams, jusqu'à ce que l'un d'eux, finisse par céder et accepter, que le mariage soit accepté, et fait.


    En "extirpant", le prophète, en lui même, les Imams pourraient alors sans problème, argumenter pour refuser de tels mariages.

 

 Samedi 20 août 2016.

 Jeremy, qui a toute la tendresse.

 Je vous recommande, la totalité de son ancien spectacle, qui merite tout autant d'attention, et où c'est l'ensemble des religions, qui est passé au crible.

 Pour celui là, Jeremy m'avait invitée, c'était à Paris,  il y a quelques années.

 Bon, ça va, hein, j'étais au premier rang, je vous dis m^me pas la viok de service, comment je m'en suis prise plein les mirettes.

 Mais enfin, quand on inspire, il faut assumer !

 

Lire la suite

Quelle réinvention pour l'écologie politique ?

   Alors que comme dans tous les pays démocratiques, moins que dans les pays qui ne le sont pas, les politiques sont mis à mal, le mouvement EELV, a le courage d'interpeller ses sympatisants, dans le but de les remettre devant leurs responsabilités, afin de devenir, ou redevenir, les acteurs de la reinvention de leur parti.

  Je réponds à ce questionnaire.

http://consultationreinvention.org/index.php?r=survey/index&sid=415994&lang=fr

  Pour ceux, qui sont mécontants de ce parti, je les remets moi aussi, devant leurs responsabilités, dans la mesure où c'est en essayant de comprendre, ce que l'on reproche, à un parti, ou à une personne, que l'on peut voir comment soit y remédier, par le dialogue, soit décider, d'y être acteur. Et ourquoi pas ?

En quelques sorte, "la balle est dans votre camp", et puis comme on dit chez moi, "pas qu'un peu".

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Mes "CHÊNES", sur internet.

 Et oui, pour ceux, qui ne se lassent pas de voir ma jolie trombine, vous avez les videos, en attendant mieux.

 Youtube.

 et dailymotion.

 

Lire la suite

JMJ, à Cracovie, "ça, c'est la Vie !

 

 Pourquoi, est ce à mes yeux, si important,  d'y observer, ce qui s'y dit, et ce qui s'y passe, y compris, pour des non croyants.

 Je commence par donner le lien du site internet.

http://jmj2016.catholique.fr/

   Depuis que les JMJ existent, à chaque fois, j'entends dans les médias, que ce phénomène interpelle, bien au delà du cercle, "plus si restraint", des catholiques.

 Cette année plus que jamais,  cette attention va se trouver décuplée, ce qui est légitime, si l'on considère que beaucoup plus de personnes, aujourd'hui, sont en quête, de spiritualité, que ce ne fût le cas, je crois, depuis l'après seconde guerre mondiale.

 L'époque où nous vivons, n'est pourtant pas plus sanguinaire que les époques, qui ont precédée.

   En effet, pour information, si nous regardons, le nombre de conflits armés, ou le nombre de morts, tués par balles, par exemple. il est objectivement, moins élévé, chaque années simplement, ces derniers, sont plus médiatisés.

 C'est même exactement le contraire, et ce sont les chiffrses, qui le prouvent.

 Alors, quoi ? D'où vient alors, ce terrible malaise ?

 Ce malaise résulte, de différents facteurs, qui modifient de façon exponentielle, la perception que chacun a du monde, aujourd'hui. Voilà, où réside le problème.

  Ma mère, dit souvent, encore, aujourd'hui, en boutade,  ce que lui disait sa grand mère, au sujet de l'Amérique, qui était toujours, présentée, comme l'Eldorado... Puis en riant, elle lançait, à qui voulait l'entendre "de toute façon, ils peuvent bien nous raconter ce qu'ils veulent, ils savent bien qu'on n'ira pas vérifier".

   Cette réflexion, pleine de bon sens, montrait à quel point, la notion de simple voyage, était étrange, et inhabituelle.

   Aujourd'hui, avec l'ère d'internet, qui est à l'humanité, aussi bouleversante, quand à ses repercussions, que le fût l'imprimerie, la perception du monde, s'en trouve bouleversée.

   A tous ceux qui prétendent que c'est le Diable en personne,  que cette technologie, je réponds, moi, qui ne travaille qu'avec internet depuis toutes ces années, qu'il n'est ni particulièrement bon, ni particulièrement mauvais, et qu'il existe des méthodes, et des règles à respecter, pour se protéger du pire, le concernant, et que si l'on veut en tirer parti positivement, chacun est libre d'apprendre à s'en servir, pour servir le meilleurs.

  Car si certains ados ou autres, se sont suicidés, par ce qu'ils ont été harcelés, sur les reseaux sociaux, c'est aussi grace à internet, que dans certaines parties du monde, depuis son avênement, que des femmes, violées, tuées, assassinées, auparavent dans la totale impunité, et l'indifférence générale, aujourd'hui, parce que des personnes, fort discrètes, et subtiles, arrivent à faire sortir, "sur la toile", ces "faits divers", lançant alors, à la face du monde des agissements, les plus cruels,  que jamais, nous n'aurions pu avoir, à notre connaissance....

  L'Art, résidant aujourd'hui, il est vrai, concernant internet, à faire fleurir, le plus pur, et le plus positif, j'ai nommé l'Espoir, en se préservant du pire....

 Pour ceux, qui ne comprennent pas  pourquoi, ni comment, certains coupables du pire, ne parviennent pas à être encore maitrisés, et muselés, ne serait qu'en matière de communication, la seule et véritable explication reside, dans le fait, que  certains acteurs d'internet, hébergent, leurs plateformes, dans des paradis fiscaux, qui deviennent de plus en plus restraints, il est vrai, au fur et à mesure, que l'Europe notamment, les ejectent de leurs type de fonctionneement bancaires....

   Mais ce chemin est long, et plus l'Europe sera forte, sous ses autres aspects, dont l'internet, europen, est le plus important, et plus ces paradis fiscaux, devront faire profil bas, pour parvenir un jour, je l'espère, à ne plus en être les complices.

 Je sais, certains doivent penser, que de parler de JMJ, pour en arriver aux paradis fiscaux, peut sembler etrange.... Surtout, si l'on passe, par la case "internet".

 Et bien c'est pourtant, dans mon esprit, d'une limpidité déconcertante.....

 La communication, pour moi, est l'outil fondamental, pour que les être humains, aprennent à vivre en Harmonie.

 En Harmonie, pour moi, ne correspond pas necessairement, en un monde de bisounours, où l'on cache sous le tapis, celui que l'on déroule éventuellement, dans l'allée centrale, d'une Eglise, ou d'une Cathedrale... Celui qu'on deroule, pour le festival de Cannes... Celui qu'on installe, chez les musulmans, devant soi, avant de s'agenouiller, pour faire sa prière.....

 A moins que ce soit simplement, le tapis de sol, devant le lavabo, le matin, et qu'en se rasant, on en soit à se questionner, sur le rôle que nous avons à jouer, chaque jour, selon notre place, et notre responsabilité....

 C'est peut être la dernière image, qui doit le plus être prise en considération.

   Il est vrai, que porter la barbe, uniquement, par conviction religieuse, par définition, oblige à zapper ce moment fondamental, ou chaque homme, ou chaque femme à barbe,  se pose la question, qui dérange....

 "To be or not to be,  that is the question". Tu be, or to have, might be the best, "or not".

 Si en plus, en  se regardant dans le miroir, on remarque soit un léger strabisme,voir, un gros strabisme, qui tend à regarder beaucoup trop vers l'extrême droite, au point pour certains, de carrement être aveugle, au sens spirituel, inutile de préciser qu'incapables, de se regarder droit dans les yeux, on est encore moins capables, d'observer, ce qu'on a caché sous le tapis de prière, ou sous le tapis rouge, dans l'allée centrale de la Cathédrale..... Pas Mieux, côté Cynagogue.

"Parfois, cette envie de fou,
celle de leur trancher le cou
fait trembler ma main
de leur tailler au ciseau les deux oreilles en biseau
j'en prends le chemin".

 Il n'y a pas un conflit, une guerre, une dispute, ou un drame, qui n'ait pour seule et unique origine, un s  defaut de communication.

PAS UN....

  "Il faut reboiser l'âme humaine". (Julos beaucarne).

http://chevalfou.over-blog.net/article-24507463.html

Au sujet de ceux, qui se laissent tenter aujourd'hui, par les théories des extrêmes droites nationalistes, qu'ils sachent que jamais, je les laisserai tomber, ni eux, ni le combat, que nous mènons contre ceux qu'ils adulent.

 Et qu'ils n'oublient jamais une chose.

Seuls ceux qui ont connu, le vrai désespoir, comme celui, d'avoir été persuadés, que jamais, ils ne s'en sortiront, et qu'ils n'ont pas d'autres opportunités, que de fuir leurs pays d'origines, qu'ils n'oublient jamais, les musulmans, tous, sans aucune exception, ont en fait, une quantitié incroyable de points communs, avec vous, les catholiques....

 Leur religion, leur a été imposée, dès leur naissance....

 ELLE LEUR A ETE IMPOSEE DES LEUR NAISSANCE.

 Demandez vous, regardant votre cheminement intérieur, professionnel ou social, quel aurait été votre cheminement, à vous, si le hasard vou avait fait naitre, dans un pays musulman.

 Alors, vous jugerez leur situation, sous un angle diametralement différent, j'en suis convaincue.

 En cours de rédaction.

 

Lire la suite

Erdogan est un dictateur comme les autres.

 Ce matin, alors que je lme levais du bon pied, j'avais décidé de mettre sur pied, une nouvelle pétition.

 Je voulais revenir sur le sens de l'humour d'Erdogan, qui est au Droits de l'Homme, ce que le glyphosate est la biodiversité.

 Et là je me suis dit, BiNGO...  Je vais reparler de cet humoriste, en Allemagne, qui je crois, avait été condamné, mais je n'en suis pas certaine, en fait.

 Alors, on doit se dire, "mais enfin, Françoise, pourquoi, tu n'avais pas tilté à l'époque ?

 Et bien parce que je ne peux pas être partout, tout simplement.

 Oui, je sais, COLUCHE aussi.

 Oui, je sais, il se dit ici et là, qu'il aurait été assassiné, si si, ON LE DIT, comme lui, disait si facilement.

   Qu'il en ait emmerdé plus d'un, à l'époque, ne fait aucun doute. Maintenant, de là à penser, qu'ils soient allés jusque là, il n'y a qu'un pas,  qui m'incite à penser, que ce soit parfaitement possible.

  Maintenant, moi, je vais être franche, mes père spirituels, il sont au fond de mon coeur à tout jamais.... Si quelqu'un a des éléments, qui tendent à pouvoir le prouver véritablement, et qu'il souhaite réouvrir un procès, "grand bien lui fasse", il faut juste savoir, dans la vie, ce que l'on fait, et pourquoi, on le fait.

  Ceux qui sont au pouvoir aujourd'hui, à gauche, ne sont pas ceux, qui l'étaient à l'époque, et n'ont donc rien à craindre, de toute façon.

  Ce qui je veux dire, c'est que de se donner des airs de justiciers post mortem, après tout ce temps, pourrait être plus toxique encore, que de ne rien faire, sur ce point, relativement aux causes que Coluche défendait.

  De façon générale, le Droit, doit toujours, être respecté, mais il peut arriver avec le temps quelquefois, que la Justice, ne soit pas necessairement, la meilleure voie pour resoudre certains problèmes, ou pour défendre certaines causes.

  Le militantisme, la création artistique, sous toutes ses formes, dans la mesure, où on vous la laisse libre, j'entends, sont autant de moyens de faire Justice, aussi, quelquefois, selon les cas.

 Pour le cas de cet humoriste, je vais fouiller sur internet.

 Pour l'instant, je suis tombée sur un autre procès,  que Erdogan avait fait à un patron de presse allemand, et il s'y etait cassé, les dents.

 Speciale dedicasse à Erdogan....

 C'est mon antidépresseur le plus naturel...

   Je vous recomande une petite cure, tout est excellent, chez eux. Bon, en dehors du fait, qu'ils soient picard, merde, alors. En m^me temps, FATAL PICARD, fallait bien que ça arrive ! mdr.

 

 Comme on dit vulgairement, "on en reparle".

http://fr.newsmonkey.be/article/4303

Lire la suite

On est pas que des cobayes, France 5.

http://www.france5.fr/emissions/on-n-est-pas-que-des-cobayes

   Je n'avais pas encote trouvé le temps d'aller decouvrir cette émission, et je dois dire que je suis comblée, j'ai trouvé ça vraiment genial, il m faut juste trouver l e temps d'aller voir celles, que je n'ai pas encore vues.

   J'espère au moins que les animateurs, une fois que le morceau de pain tombé dans le chaudron, sont allés piquer un cent metres, dans la neige, mais à poil...

   Ou bien alors, qu'ils en ont profité pour faire un remaque des bronzés font du ski !

 

Lire la suite

SOUTENIR LES GARDIENS DE LA TERRE, mais avec les fugitifs.

https://www.facebook.com/planeteamazone/?notif_t=notify_me_page&notif_id=1468594745256693

    Oui, je sais,c'est un peu tiré par les cheveux,  et j'ignore si le syndicat des coiffeurs, ou celui des écoles de coiffures cautionnent pas position.

 A moins que les scalps que les indiens d'Ameriques, avaient été prélevé, sur les blancs, quand ils étaient venus les envahir, puissent compter, je ne sais pas.

   Et avec ça, je vous mets quoi ? Ha, si, je sais, les jolies nattes, de Pokaountas, peut être ?

http://www.bing.com/videos/search?q=pokaountas&view=detail&mid=41B7B55BB3C3780D731A41B7B55BB3C3780D731A&FORM=VIRE

  Oui, je n'ai pas precisé, les Figitifs, c'est parce que pierre Richard, soutient le combats des indiens d'amazonie, et qu'il fait un bracage, qui vaut bien celui là...

  Alors, plutôt que de braquer une banque, pour aider les indiens, pourquoi, ne pas les soutenir, par crowfunding ?

https://www.helloasso.com/associations/planete-amazone/collectes/les-gardiens-de-la-terre

 

 

 

Lire la suite

En hommage aux victimes de la tuerie de Nice, la Tour Eiffel, est illuminée aux couleurs de notre drapeau.

http://actu.orange.fr/france/attentat-de-nice/nice-la-tour-eiffel-illuminee-en-bleu-blanc-rouge-vendredi-soir-et-pendant-le-deuil-national-CNT000000rjULF.html

 Je trouve moi, que c'est une tres bonne idée...

   Puisque eux ont choisi de vouloir nous atteindre, dans ce qui fait nos valeurs, à savoir, la liberté d'expression, et les valeurs de notre République, je vous recommande d'aller lire les commentaires, en dessous.

   Vous avez alors accès, à la France la plus médiocre, celle, qui traine sur les reseaux sociaux, cachée derrière des pseudos, sur internet, comme le sont les casseurs, lors des manifestations, qui cachent leurs visages, pour detruire les façades des magasins, ou les mobilier urbain, non pas pour jouir de la liberté d'expression, et en faire un usage, qui aide à mieux vivre et se soutenir, ou s'enrichir,  mais plutôt pour cracher de façon systèmatique, sur ceux qui sont au pouvoir.

 Je précise que ma posture, va bien au delà du simple fait de porter un jugement, sur notre gouvernement actuel.

 En effet, juger notre sécurité, et notre politique, est une chose usuelle et commune, et j'ose même l'affirmer, plus qu'entendable....

 Non, ce qui est sidérant, dans ces commentaires, c'est que ces propos soient tenus, "à chaud", là, deux jours après, dans le seul et unique but, de donner corps à leurs frustrations de petit français médiocres, et incapables d'avoir le sens des mesure, et d'adapter sa posture, de façon respectable, envers les valeurs de notre République.

 Voilà, c'est ça, la France et notre liberté d'expression.

 Même les gros cons et les frustrés, ont le droit de s'exprimer.

Lire la suite

franceinfo:

franceinfo:

http://actu.orange.fr/societe/high-tech/france-info-une-tele-une-radio-un-site-fer-de-lance-de-l-information-publique-CNT000000r7Any/photos/le-siege-de-france-televisions-2ff0adac7ee4d576d8675403044e9e4b.html

 

Audiovisuel: la nouvelle chaîne publique d'information et son site s'appelleront France Info

Sous la bannière "France Info", le service public va regrouper ses forces avec une télé, une radio et un site, avec l'ambition de devenir la référence de l'info en continu, en riposte à la concurrence des médias privés.

La nouvelle chaîne publique d'information, lancée le 1er septembre à 18h00 sur le canal 27 de la TNT, s'appellera "France Info", prenant le nom de la radio d'info en continu, partenaire du projet, ont annoncé Radio France et France Télévisons. La chaîne et la radio auront un site d'info commun, toujours sous ce même nom.

Chaîne, radio et site adopteront le même logo "franceinfo:", en blanc sur fond gris, avec deux points jaunes, et une identité sonore commune (jingles et génériques) signée Jean-Michel Jarre.

La nouvelle entité doit permettre au service public de revenir sur le terrain de l'information en continu, dominé en télé par BFMTV, et sur internet par les grands journaux.

Les quatre partenaires de cette nouvelle "offre publique d'information" -- France Télévisions, Radio France, France 24 et l'INA -- piloteront ensemble le projet, avec une direction bicéphale pour la chaîne de télé, composée de Germain Dagognet pour France TV et de Laurent Guimier, patron de la radio France Info. 

Le plateau télé que France Télévisions a construit pour la nouvelle chaîne a été présenté lundi à la presse.

Dotée d'un faible budget en propre et de 176 permanents, la chaîne d'info intégrera des apports de tous les partenaires: des images tournées par les rédactions de France 2, France 3 et les chaînes des départements d'Outremer, un JT toutes les 30 minutes réalisé par France Télévisions, les programmes de France 24 de minuit à 6 heures du matin, et 3 heures de programmes par jour fournis par France Info, diffusés simultanément à la radio et à la télé. 

La radio, dotée d'un nouveau studio télé, fournira les rappels des titres (90 secondes toutes les 10 mn), une interview politique d'une demi-heure à 9 heures, un talk-show d'une heure à 20h00 ("Les Informés", qui existe déjà sur la radio) et un talk-show quotidien de sport d'une demi-heure. En outre le dimanche, la chaîne diffusera une émission politique en commun avec France Inter, de 12h30 à 14h, avec Nicolas Demorand.

L'antenne de la nouvelle chaîne basculera entre les plateaux de France Télévisions, France Info et France 24.

- "Justesse et prudence" -

En cas de gros événement, chacune des rédactions pourra prendre la main.

"Ce sera un gros travail de coordination", a reconnu Germain Dagognet.

L'ambition des quatre partenaires se concentre sur le site internet, en particulier sa version pour mobiles, qui devient la porte d'entrée de l'information. "Notre ambition est d'être l'offre numérique d'information de référence", a souligné la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte. Le niveau d'audience de la chaîne n'est "pas le sujet", selon la patronne du groupe public, qui a fait de ce projet son principal chantier. 

Grâce aux images télé, le futur site pourrait devenir un concurrent de poids face aux sites d'infos du Figaro (13 millions de visiteurs par mois sur mobile) et du Monde (10 millions), pauvres en contenus audiovisuels. 

Le nom de France Info était contesté par la rédaction du site de France Télévisions, qui abandonnera son nom de FranceTV Info, alors que ce site était l'un des plus consultés sur l'actualité.   

"La réunion de toutes les marques du service public, c'est énorme", s'est félicité le directeur de l'information de France Télévisions, Michel Field. "Nous voulons tourner le dos à une forme d'hystérisation de l'information et donner immédiatement des clés de décryptage". "Comme nous sommes le service public, on ira vers la justesse et la prudence dans l'information. On préfère louper un scoop que raconter n'importe quoi", a renchéri Delphine Ernotte.

Alors que les deux groupes publics sont déficitaires, les coûts devraient être limités : la chaîne ne devrait coûter que 15 millions d'euros supplémentaires par an à France Télévisions et 3,5 millions par an à Radio France.

 Mon commentaire.

 Oui, pour ce qui est de la concurrence, avec BFMTV,   j'espère qu'on pourra faire dans le plus vérifié, et dans le "moins sensationnel".

 Quand je parle de verification de l'info, aujourd'hui, c'est d'autant plus important, qu'avec le flux continu qui arrive à l'agence France Presse,  cette surabondance d'info, pose le probleme de la verification, puidsque ça fuse en tout sens, grâce, à l internet.

  Le mauvais côté, c'est cette surabondance, qui exige, des verifications, le bon côté, c'est quand dans cette surabondance, se trouvent des nouvelles, à l'autre bout du monde, qui seraient passées inapperçues, il y a 10 ans, peut être, voilà, pourquoi cette nouvelle chaine d'information en continu, me semble bien vue.

Lire la suite

C'est aujourd'hui, ou pour demain ? FRANCE INTER.

   C'est une émission d'été, qui bllair chaque secteur de la société, sous l'angle des nouvelles technologies, et donc, l'informtique, et intenet.

   Il ne se trouve pas un seul secteur, du fonctionnement de nos société, y compris, dans les pays en voie de développement, qui ne subissent effectivement, l'influence des nouvelles technlogies, creant, au passage, effectivement, beaucoup d'aspects tout à fait positifs, mais aussi, des travers extreêmement dommageables, sur les personnes, notament, de façon assez sournoise, en créant une forme de dépendance, qui me semble, moi, assez inquiétante.

  Il faut aller réécouter toutes ces emission, qui ont commencé, depuis le debut juillet, pour mieux être armé, contre cette invasion, dont on doit prendre les bons côtés, sans pour autant, y perdre son âme, ou finir à l'hopital psychiatriques.

 En cours de rédaction.

Lire la suite