AGRI CULTURES.

Vélos electriques, pourquoi, et comment ?

 Moi, j'y crois beaucoup; je sais, je defonce une porte ouverte et bien dans ce cas, je risquede façon moindre de me demettre l'epaule.

http://www.efficycle.fr/?s=velos+electriques&tag=&cat=20&order=DESC&submit=

  Ce à quoi je crois encore plus, moi, c'est au triporteur, electrique, avec le cube, qui est mdulable, pour pouvoir transporter à loisir, soit de jeunes enfants, pour remplacr la seconde voiture à la maison, par exempel, ce qui, sur le budge t d'une menage, n'est pa negligeable, mais aussi, permets d'aller faire ses courses.

  Oui, je sais, on peut aussi, aller les faire à vélo, avec les sacoches.

  Mais pour une famille, avec des enfants, le problème du volume des courses se pose, et tout le monde ne peut pas envisager de bosser avec le drive, alors, le triporteur électrique, pour moi, ça permet vraiment d'éviter, la seconde voiture.

http://www.eco-triporteur.com/transport-ecologique-haute-savoie.html

  Je cite:

La mobilité douce, c’est le créneau de Guillaume Delanoë, ancien élève de l’École de commerce de Grenoble. Deux ans passés en Hollande et un an au Danemark l’ont convaincu que le vélo a de l’avenir… et que c’est même un art de vivre.

  • Il commence par le vélo- taxi puis se lance dans le triporteur, tombé dans les abymes en France dans les années 60. Guillaume croit dur comme fer à son retour en force. Il crée son entreprise en 2008 et développe sa gamme qui va de la version calèche au cargo en passant par le triporteur transporteur d’enfants. Uniques dans leur genre.
  • Aujourd’hui, l’entreprise s’est développée, le magasin de Saint Jorioz a succédé aux garages anonymes sur Annecy ; le montage est maintenant assuré dans ces locaux où les véhicules sont normalisés avec ou sans assistance électrique, leur prix allant de 1300 à 5 000 euros à l’achat. Pour lui, les trois-roues sont « une véritable alternative écologique et économique aux moyens de transport traditionnels. Une voiture coûte, en fonctionnement, près de 3 000 euros par an, c’est le prix d’achat d’un triporteur », compare-t-il.

Les triporteurs de vente ambulante sont plus chers. Car c’est « du sur-mesure. Il faut adapter chaque véhicule à l’activité : hot-dogs, crêpes, smoothies… »

Et les créneaux sont multiples. Les triporteurs (aussi appelés vélo-cargo) destinés au transport de marchandises intéressent ainsi les collectivités. « Nous en avons notamment fourni à la Ville de Nantes, pour la collecte des déchets verts. » Il a aussi vendu d’autres modèles : « À Nice, pour du transport nocturne de personnes ; à une assistante maternelle de Loire-Atlantique ; à une société qui fait de l’événementiel… » Une liste politique de la ville de Cognac lui a même loué un triporteur dans le cadre de sa campagne pour les élections municipales !

A l'heure où les moteurs diesel provoquent des sérieux dégâts sur notre santé, le triporteur électrique offre une fantastique alternative écologique et économique aux moyens de transports traditionnels, ainsi qu'un support média original et attractif.

Eco-Triporteur apporte des solutions concrètes sur des véhicules dotés d'une assistance électrique et pour des applications diverses et variées :

 le transport d'enfants et de personnes,
 la livraison de marchandises,
 la communication mobile,
 l'événementiel,
 la collecte de déchets,
 la vente ambulante...

Là où une voiture rejette environ 150g de CO2 au kilomètre, Eco-Triporteur annonce une pollution nulle.
En utilisant Eco-Triporteur pour vos trajets urbains vous pouvez réduire considérablement vos émissions de CO2.

C'est un moyen de transport original, convivial et écologique.

Depuis 2008, nous offrons à la location ou à la vente un gamme de triporteurs toujours plus grande et encore plus innovante.

Notre experience nous a permis de développer et de commercialiser des modèles de triporteurs qui répondent aux besoins de mobilité douce en milieu urbain.

 


 

 Street Marketing


Le street marketing se développe de nos jours pour permettre aux marques d’aller plus vite au contact de ses consommateurs, d’interagir avec eux, de faire en sorte que cette fois, oui, ils sauront qui elles sont.

Grâce au Street Marketing, Eco-triporteur est tout naturellement devenu un support visuel attractif permettant aux marques de communiquer en atteignant pleinement leurs objectifs.
Annonceurs, communiquez avec Eco-Triporteur

Pour réussir le lancement d'une marque , d'un nouveau produit, d'une opération commerciale "habillez" nos véhicules à vos couleurs !
Avec notre surface publicitaire mobile nous vous offrons une visibilité inégalée.

Eco-Triporteur c'est aussi et surtout un support écologique et novateur donc citoyen et attractif.
C'est votre campagne de publicité au service de votre cible en l'aidant dans ses déplacements urbains.
Eco-Triporteur c'est la possibilité de distribuer aux passagers invitations, bons de réduction, flyers, échantillons, documentations...


"L'écologie est aussi et surtout un problème culturel, le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux"
(Nicolas Hulot)

SI LE DEVELOPPEMENT DURABLE, L'INNOVATION,

LE SERVICE EST IMPORTANT POUR VOUS,

CONTACTEZ NOUS...

 VOUS POUVEZ LES LOUER AUSSI, pour essayer, avant desautrle pas, et suprrimer, votre voiture ou votre seconde voiture.

http://www.eco-triporteur.com/location-velos-triporteur.html

Lire la suite

Quels points communs ont les Normands avec les Anglais ?

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/quels-points-communs-ont-les-normands-avec-les-anglais-1095093.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20160927-[info-titre6]

 Et oui, je suis parfaitement d'accord avec cette analyse, de toute évidence, la decision du braxit, à semé bien plus le trouble, dans le sud de l'Angleterre que dans le Nord.

Lire la suite

Il n'y a que la Culture qui sauvera le monde, et absolument rien d'autre.

 Bon, je dois ecrire un livre sur le sujet, maislà, franchement, je peux pas j'ai piscine....

   Alors, des que je vois un truc de culturel, qui traite de façon particulièrement efficace, un problème d'actualité, je vous ferai signe, hein, et puis après, on se fait un baby....

   Le baby foot...

    Enfin, quand je dis "on se fait un baby", ça veut pas dite que je veux copuler, avec chacun qui vient me lire, dans un but procréatif.

 C'est un sport tacticostatique, réservé aux grandes feignasses, qui envoient les autres jouer au foot à sa place, et qui se la coule douce, devant un chocolat chaud, au fond d'un bistrot.

  Oui, avec, je prendrai un croissant, s'il en reste de ce matin.

 Bon, je viens dedecouvrir, "cherchez Hortense".

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=201454.html

  Bon, je ne  le reconnais, dès qu'il y a Bacri quelque part, son sourire legendaire, son physique de jeune premier, son empathie communicative, systematiquement, je me dis, YES, voilà, au mons, un homme qui donne envie, de vehiculer, autour de soi, la Joie, la bonne humeur, etc, etc....

 Excusez moi, je ne peux que rgoler, parce que je viens de lire les critques, en dessous, et  je ne resiste pas à faire des pichnettes,  de ci de là, pour epustiller, les chieurs, c'est une vraie recreation, pour moi.

 BREF, moi, j'ai passé un excellent moment.

  Par les temps qui courent, où les mots "solidarité", "entraide", "attention", "bienveillance", sont autant de mots, qu'on aimerait tant pouvoir utiliser en politique, en les vidant de leur véritables significations, à des fins electoralistes, je dois dire que j'ai degusté ce film, fort subtile, sur les rapports humains, que je n'ai pas resisté à sourire;

  Non pas au sujet du film, bin sûr, fort juste, mais plutot, en repensant à certains politiques, qui sont tellement hypocrites, qu'ils oseraient utiliser le mot "bienveillance", oui, j'ai bin dit, BIENVEILLANCE, comme argument electoral.

  Bon, c'est vrai, que depuis qu'on a appris qu'un maire front national, voulait avoir le buste de Jean Jaures, dans sa mairie,  comme on dit vulgairement, "accroche toi, au pinceau, je retire l'echelle", mais enfin, quand même......

  Enfin, voilà veritable bouffée d'ob xygène que ce film, qui m'a fait énormement de bien.

Lire la suite

Le vrai debat, Elections présidentielles 2017.

https://levraidebat.fr/lancez-le-debat/moins-30-ans/machine-cafe/all

 Je suis allée fouiller, et je trouve ça assez bien fait.

 Je compte y participer, des que j'en trouverai le temps, puisque je dois être  au four et au moulin, en même temps, alors que je rédige des articles, simultanément.

  Pour ceux qui sont tentés par le discours "tous pourris", je vous rappelle quepour gérer un pays, il faut bien des politiques, et que si l'on est pas satisfait des politiques, qui nous gouvernent, ou des politiques, "dans leur ensemble", c'est là, une excellente raison, justement, de s'impliquer.

  Pour ça, il n'est pas obligatoire de militer, au sein d'un parti,  on peut parfaitement militer, sur internet, en rédigeant des articles,  les critquant, les faisant circuler, sur les réseaux sociaux, où je ne saurai trop vous  conseiller, de ne parler que sous votre véritable identité, de préférence, pour plus de crédibilité.

 Je viens d'entendre à l'instant, sur RTL , que les français, recherchent quelqu'un de charismatique...

   Et oui, c'est helas vrai. Je dis helas, parce que qulqu'un, qui inspire confiance, n'est pas necessairement, quelqu'un, qui s'avère à la hauteur, une fois au pied du mur, il n'y a qu'à observer sarko, et son parcours, pour s'en rendre compte.

  J'ai pour habitude, moi, de comparer la gestion d'un pays, à la gestion d'une famille.

  Je sais, ça doit en faire chier certains, que j'ai une façon aussi primaire de raisonner, mais avec l'expérience que j'ai acquise, depuis 6 ans, dans le militantisme politique, je réalise que j'avais parfaitement raison.

   Est ce qu'un homme, qui ait fait carrière, "dans les affaires",  selon la fameuse formule, de marion marechal le pen,  qui serait "bel homme",  comme dans le roman, "Bel Ami", de Guy de Maupassant,  va se trouver necessairement, l'homme de la situation, quand l'un des ses enfants, va vraiment se retrouver, dans une situation, vraiment délicate ?

   Est ce que c'est les dents blanches, et le sourire aguicheur, et le costume irréprochable, qui va l'aider, à être l'homme de la situation  ? Certainement pas, ça ne risque pas.

   L'homme ou la femme, de la situation, devra être, un homme ou une femme, qui ait acquis, une véritable expérience du pouvoir,  qui aura pris des coups, et qui se sera relevé, à plusieurs reprises, qui aura connu la trahison, et qui sera parvenu, non à pardonner, qui est une formule à l'emporte pièce, dont seuls, les superficiels, ou les religieux (independamment, l'un de l'autre), acceptent de se satisfaire.

  Non, l'homme de la situation, aura avant tout analysé, le pourquoi, d'éventuels echecs, le pourquoi, de certains renoncements, les siens, ceux, de ses adversaires, éventuellement, il aura surtout, trouvé une posture intellectuelle, qui lui aura permis, de ranger, une éventuelle rancoeur, dans un coin, proche de l'oubli, s'accomdant des circonstances atténuantes, qu'il ne connait peut être pas, ou qui ne lui auraient pas été transmises, afin de pas haïr ses ennemis, ou ses rivaux, dans le seul et unique but, d'avoir ses facultés disponibles, pour parvenir à trouver des alternatives, aux défits, qui se posent à notre pays....

  Un homme en fauteuil roulant, un moche, pourquoi pas , savèrent souvent de bien meilleurs pères de famille, que le belâtre, qui parade, devant les foules, ou les médias.

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Guerre en Syrie : la lettre d'un enfant à Barack Obama.

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/guerre-en-syrie-la-lettre-d-un-enfant-a-barack-obama_1838675.html

 Au sujet de ce petit garçon, qui avait ému la terre entière,  je l'avais vu, bien sûr, et je n'avais pas reagi.

  La raison n'était pas liée au fait, que ça ne me touchait pas, ùais plutot liée à un reflexe dedesobeissance, qui veut que quandtout le monde se rue pour quelquechose, j'ai pour reflexe, au minimum, de ne pas y aller, ou bien alors, de rester immobile, et d'observer.

  D'autre part, j'ai pour habitude de me fier à mon instinct, qui lui, est bien meilleurs guide que qui que ce soit, y compris moi même.

  Souvent, d'ailleurs,  je sais que certains s'etonnent du fait que je ne tilte pas, sur un truc, ou une occasion de me saisir d'un fait divers, ou d'une remarque, alors, que c'est simplement mon instinct qui me dicte de le stoker dans un coin, et de m'en resaisir plus tard, encore plus efficacement.

 Il semble bien, que ce soit le cas, encore, aujourd'hui.

 Au sujet du fait, que la presse aux USA, se soit saisi de cette histoire de petit garçon, pour emouvoir les americains, et notamment, ceux qui sont tentés, par donarld trump, qui est à la claivoyance, et à la subtilité, ce que le rund'up, est à la biodiversité, je tiens juste à les mettre en garde.

 Et ce message, vaut, pour tous ceux qui  seretranchent aujourd'hui, derrère un soit disant, 'chacun pour soi", quiserait justifié, par un Amour immodéré, pour leur patrie, au point, d'aduler, "leurs racines", ce qui aux USA, soit dit en passant, est juste à pisser de rire...

 Et oui, ce sont les indiens, qui sont les veritables, propriétaires des lieux, pour siple rappel....

 Revoir, DANSE AVEC LES LOUPS me semble, être plutot recommandé, pour remettre un peu de bon sens et de modestie, dans le coeur de certains.

 Soit, on va prend les choses, sous un autre angle.

 On va partir du phenomène "bouc emissaire", immigré.

 En pratiquant de cette façon, chaque parti nationaliste,  que ce soit en Europe, aux USA, ou ailleurs, sera au moins hbillé pour l'hiver, puisque visiblement, les temperatures baissent deja u peu, la nuit, et je ne suis pas certaine, que ce soit profittable, pour certains, politiquement.

 c'est à se demander si de les faire dormir à la belle etoile, sous les ponts, une simple bâche plastique, ne serait pas de nature, à leur apprendre, ce que signifie, le mot

EMPATHIE.

 Je précise, que je ne suis pas en train de pratiquer une forme d'angélisme, mal placée, à la beni oui oui, qui considère qu'on dot ouvrir nos portes, à defaut de nos coeur, à n'importe qui, et n'importe comment, sans reflechir, juste par principe, pour se donner bonne conscience.

 Je sais, mieux que personne, quel point, accueillir des immigrés dans une ville notamment, est une source d'inquietude.

 cette inquietude est comprehensible.

 mas quand on est inquiet, sur un sujet, au lieu de hurler, comme si on vous assassinait, (les histeriques, peuvent aller se rhabiller), et on se renseigne.

 En l'occurance, il s'agit d'une ville en France, qui a un chateau, et dont la municipalité,  a emmenagé l'interieur, pour qu'il puisse accueillir des familles, encadrées, dehors, il y a du terrain, donc, de quoi, planter, faire des potager, et vivre de façon parfaitement naturelle, et e respectable.

 C'est au point qu'au debut, l'accueil était si malveillant, que certains avaient cru bon de raconter à la presse qu'il s'agissait, d'un camp de déradicalisation....

 C'est vous dire jusqu'où va la malveillance, quand il s'agit de dénigrer un projet.

 une autre femme racontait son inquietude, relativement au fait, que ce foyer, n'accueillerait que des hommes, et que ça m'inquietait.

 d'une part, si ça n'est pas idela, c que je reconnais, je ne considere pas pour autant, que des hommes, puissent être suspectés, de quoi, que ce soit, sous pretexte, qu'ils vivient sans femmes....

 Alors, quoi ?

 Des hommes, seuls, ne sont capables, d'être que des prédateurs, des violeurs, ou des criminels, alors, qu'ils n'ont rien fait de précis, qui puissent les en suspecter ?

  Et si son fils, son frère, son oncle ou son mari, se trouvaient entourés que d'hommes, eux aussi, ils redeviendraient sauvages, eux aussi, et mordraient à pleine dent, le premier qu'ils croiseraient ? c'est bien ça, et chaque vielle dame, devraient alors, ne plus surtotir, acheter son pain, sous peine, de se voir violer, direct, sur le trottoir, au pretexte, qu'elle venait acheter son "petit pain au chocolat" ?

  Excusez moi, si mon nez de clown vient encore de bondir, mais quand on est confronté, à un niveau de connerie, qui frise, la demonstration, je me vis dereagir, de la façon, a moins stupide, qui soit, c'est à dire, en rire.

 Et puis en plus, tenez vous bien, à quelques centaines de ettre des coles, non mais vous vous rendez compte ?

  Ha mais c'est sûr, de toute façon, ils vons, litteralement bondir, d'ailleurs, j'en ai m^me entendu crtains, affirmer, hu et fort, qu'ils bondiraient, par dessus, les clotures, et mangeront tous les petits enfants, c'est certains.

   D'ailleurs, je recommande aux institueurs de surtout bien les compter, surtout  enmatenelle, par ce qu'ils les mangeront tout cru !

   Et si vous observez la fumée qui sort de la cheminée du chateau, ça ne signifiera pas qu'un nouveau pape vient d'être élu, par les Evêques à Rome, non non, mais plutot, que le pauvre petit garçon, va être cuisiné, et grillé dans la cheminée.... E fait, ils vnt faire un remaque de Barbe Bleu, et chaque jour, ils mangeront un enfant, c'est certains... ET puis ils inviteront, tous les habitants, du village.

  Et oui, que voulez vous.

  Quand vous lisez, le petit poucet le soir, à vos enfants, que croyez vous que ça donne, ensuite, hein ?

  Et bien de vilains, immigrés, qui font cuire les petits enfants, dans les villes, qui sont assez stupides, pour innover,  et saisir l'opportinité, de redonner vie, à des villes, ou villages, ou l'on crève d'ennui, sous la suspission, de la moindre différence, et l'intolerance générale.

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Ecologie, EELV et Nicolas Hulot, le mari le hulotte sept 2016.

   Je dois donner quelques précisions, sur ma position, parce que je soupçonne que pour certains ça ne soit pas très clair.

   Le lien, pour réécouter N Hulot, sur France inter, hier, est disponible, en suivant ce lien.

   Bon, son passage hier matin, n’est pas à disposition, mais uniquement son passage en 2011 quand il parlait du nucléaire.

   Oui, je sais, j’ai entendu, ce qui vient d’être décidé, par le gouvernement, au sujet du nucléaire avec Grande Bretagne, je vois fort bien que certains politiques, freinent des quatre fers, pour tenter de faire machine arrière, relativement à leurs engagements pris ces dernières années.

  J’ai l’absolue certitude, moi, aussi, que le nucléaire, tel qu’il est aujourd’hui, est un véritable danger, et je suis résolument, contre le nucléaire.

  Je suis parfaitement contre aussi, l’enfouissement, des déchets, où que ce soit.

    Pour ce qui concerne la position de Nicolas, relativement, à son renoncement à être candidat aux présidentielles, je le comprends d’autant mieux qu’il rejoint des raisons assez proches des miennes, en ce qui concerne l’engagement politique.

   J’avais été consultée, d’ailleurs, régulièrement, concernant son engagement à lui, sur ce point.

  Je pense que l’écueil, vers lequel il ne faut pas tomber, serait d’imaginer, que sa position serait équivalente, à une forme de mépris, de sa part, en ce qui concerne le politique, dans sa globalité,  ce qui serait une grave erreur.

   Il ne faut jamais sous estimer  qui que ce soit, y compris  en politique, et surtout, se garder d’interpréter des positions, ou des ruptures, avec certaines ambitions, présidentielles, en l’occurrence, faussement.

 Il aurait été bon de lui demander, par exemple, s’il avait des regrets, relativement à sa collaboration, avec François Hollande, sur le sujet.

  Non,je ne crois pas qu'on lui ait demandé, comment il percevait, le fait, que certains politiques, à droite, nicolas sarkozy, puisque c'est de lui, dont il est question, jouent au climatosceptiques, uniquement, mais je crois que personne ne lui a posé la question, sur sa collaboration, avec François Hollande, de façon plus générale.

 Il avait expliqué, il y a quelques mois, lors, d'une autre émission, qu'il lui semblait, que françois holllande était soucieux, de l'ecologie, et que pour lui, sa position, était sincere.

 Je ne le connais pas personnellement, alors, je ne sais pas s'il est est pour lui, toujours, ainsi, je n'ai pas à parler en son nom.

 Je precise, parce que beaucoup, aujourd'hui, semblent tres afférés, à vouloir descendre François Hollande, comme il est tojours de toute façon infiniment plus confortable, de voir, en quoi, il ait echoué, et surtout ps d'observer, ce qu'il ait fait de positif.

 Alors, qu'il n'ya qu'un bilan, véritable, qui doit être pris en compte, à l'exclusion, de quoi, que ce soit d'autre.

 Je suis bien incapable, de vous dire, s'il eprouve des regrets, je n'en sais rien? je ne suis pas lui.

 Je suis absolument persuédée, que le poste de chef de l’état, revêt  des aspects sur le plan psychologique, d’une extrême gravité, situation dans laquelle, je n’imaginais absolument pas nicolas, pour être franche.

 Ça n’est pas de ses compétances, dont moi, j’aurai douté, mais plutôt, du fait que son intégrité, et son incroyable enthousiasme, dont je m’inspire, pour être franche, se serait véritablement émoussé, non pas, par manque de vélleïté, ou parce qu’il n’en aurait pas eu l’épaisseur, mais uniquement, parce que la pureté, de ses convictions, aurait été abimées, par l’extérieur,  et les fréquentations, notamment, « obligées », par la fonction.

Quand je dis que je m'inspire de lui, je sais, que c'est reciproque, et k'jinvite chacun, à faire de même.

   Enfin, j’ai en mémoire, un documentaire, à son sujet, qui le montrait, avec François Hollande, en visite, sur le continent africain.

 Des réceptions étaient prévues, avec les diplomates, chefs d’état, etc , etc….

 Il avait mine de rien, prémédité, son "échappée belle", et était allé visiter des fermes écologiques, et autres sites, et initiatives, parfaitement remarquable, sur le plan écologiques, et developpement durable….

 Il avait cru bon de préciser, « voilà, où est ma place, moi, le protocole, etc, c’est pas mon truc ».

 Difficile de faire plus juste.

 Tout était dit.

 J’entendais, hier, plusieurs militants écologistes, un peu paumés, parce qu’ils comptaient sur lui.

    Soit, EELV, ils sont là, et malgré la véritable cabale, qu’on lance contre eux, j’aimerai, que chacun garde à l’esprit, que de militer, et d’avoir le courage de s’engager politiquement, est un acte qui mérite le respect.

    Certains leur reprochent, d'avoir un ego, un peu surdimenssionné, et de faire passer leurs interêts, personnels, avant les causes, qu'ils défendent.

 je suis moi, l'achetype de nana, qui lutte et milite, de façon parfaitement gracieuse, pour defendre VOS CAUSES qui sont aussi les miennes.

 Sous pretexte, que j'ai toujours eu, une profonde admiration, pour le bénévolat, et le fait, d'être desinterressée, pour sauver la veuve et l'orphelin, on trouve légitime,  de me maintenir, sous tutelle.

  Certes, ça ne signifie pas que chaque militant politique, ne peut être crédible que s'il est bénévole, parce que ça serait parfaitement caricatural.

  Je veux simplement expliquer qu'on ne peut pas exiger des politiques, surtout s'ils appartiennent à de petits partis, qu'ils s'investissent, sans accepter, d'autre part, c'est vrai, qu'ils aient quelques travers, egocentriques, quelquefois, ou une personnalité que je qualifierai, de "bien trempée".

 Un parti, qui s'engueule, vaut toujours mieux, je crois, qu'un parti pyramidal, version dictature, comme le front national, l'est lui.

   Il ne faut pas oublier, non plus, que de reprocher, aux EELV, d'avoir des egos, un peu surdimenssionnés, revêt, aussi, le fait, d'avoir le cuir, assez epais, pour encaisser les coups.

  Pour Nicolas hulot, je pense que sa place, est plus du côté militant, que politique, et je suis mieux placée que quiconque, pour le comprendre.

    Moi, j’avais argumenté, non pas, en prenant position, pour être franche (oui, FRANCHE comme étymologiquement, FRANCOISE, ou FRANCAISE, qui veut dire, aussi DIRECT, c’est pourquoi, le guignol de sarko,  a préféré dire "gaulois", plutôt, que "FRANC"….

   J’avais simplement précisé, en privé, que je ne l’imaginais pas, serrer la main à certains dictateurs, qui sévissent encore, aujourd’hui, PARCE QUE QUELQUEFOIS ON N’A PAS LE CHOIX, le devoir, doit passer avant son désir personnel.

 Oui, j’espère que chacun, a bien pris conscience, de ce que je viens de dire.

 Je sais, ça, pour une raison fort simple.

   Depuis 7 ans, environ, que je suis activiste politique, uniquement, par internet, je sais fort bien que des gens, fort bien intentionnés, et haut placés, veillent sur moi, et la meilleure façon de m’aider, consiste à m’informer du fait que de faire de la politique, comporte certains risques.

   Les risques les plus graves, ne sont pas nécessairement, ceux, que l’on voit, ou qu’on perçoit.

   J’ai en mémoire, notamment, José Bové, qui était venu me parler, sur twitter, un soir, et qui m’avait dit, « attention, la politique, c’est pas un milieu de bisounours »….

 Merci, José…

   Un autre soir, c’était Barak Obama, lui-même, sur twitter, un soir, où j’étais vraiment dans le doute, qui était venu me dire, en anglais, je me souviens, « toi aussi, tu as droit, d’être autour de cette grande table » !

 Signifiant, par là, « tu es à la hauteur pour ».

   Et puis justement, Nelson Mandela, qui était venu me dire, « attention, en politique, inévitablement, quand on dirige, on doit accepter, quelquefois, de se salir les mains, tu dois savoir ».

   Je précise, que si je vous dis cela, ce matin, ça n’est pas pour faire du sensationnel, mais bel et bien pour préciser, qu’il doit y avoir  un décalage  non négligeable, entre ce qu’est vraiment, la fonction présidentielle, et l’image  que l’on s’en fait, voilà, ce qu'il importe de retenir.

   En ce qui me concerne, vis-à-vis de François Hollande, qui a eu l’intelligence pour ne pas dire, le COURAGE  de me suivre, sur bien des dossiers, depuis  6 ans,  je précise, que je n’ai aucun regret…

    Je suis déçue, que sur certains dossiers, comme le nucléaire,  les choses, n’évoluent pas comme je le souhaiterai, enfin, « pas autant »….

   Mais il ne serait pas stupide, d’imaginer, qu’il existerait certaines raisons, que je ne connais pas.

    Le fait, que cette histoire soit liée, au BREXIT notamment, et à ses conséquences, n’est pas à exclure, même si je n’en comprends pas vraiment les raisons, ou en tout cas, les détails, pour l'instant.

    Oui, je sais, je vais vite, pour trouver des excuses, c’est vrai, mais ça signifie donc, que je ne suis pas si rancunière, relativement aux mauvais traitements, que la raison d’état, m’impose encore, hélas.

  Ou alors, que j’aime mon pays, bien plus que de raison.

  Pour ceux, qui recherchent l’homme providentiel, pour cette élection, sachez qu’il n’existe pas. pas plus qu'il existe, en politique, n'importe où, sur cette planète.

     Et ça n'est certes pas les 60% d'abstentionnsites, et les 200 000 russes, qui ont quitté leur pays, ces dernières années, qui me dementiront, vis à vis de soit disant, providentiel poutine.

   Sachez, que seul le bilan véritable, de François Hollande, dans les faits, doit justifier votre position, vis-à-vis de lui, à l’exclusion, de tout sondage, qui sert, comme disait COLUCHE uniquement, à décider de ce que l’on pense.

 http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/06-06-2016-mise-au-point-sur-le-bilan-de-francois-hollande-president-de-la-republique.html 

  Les sondages, pour moi, représentent un vrai danger pour nos démocraties sachez, qu’il existe un parti, qui s’appelle NOUVELLE DONNE et qu’avec  EELV, doit concentrer vraiment, toute votre attention, car ce sont eux, qui détiennent la clé du problème,  au moins autant, que tout ce qui est à gauche.

https://www.nouvelledonne.fr/

http://eelv.fr/les-ecologistes-en-route-vers-2017/

 Mardi 27 septembre 2016.

 Voilà la vidéo, tant convoitée.

"La colère", oui, je crois que je vois, moi, c'était hier, et c'est à relire ici.

http://abeillefrancoisenielaubin.e-monsite.com/blog/politique/lettre-ouverte-a-francois-hollande.html

 En cours de rédaction.

 

 

Fondation.org

http://www.fondations.org/spip.php?article7757

Je rappelle que j'ai deja parlé longuement, du côté quelque peu pervers, de certaines fondations, que vous pouvez retrouver ici:

 Je viens de rédiger u article fort important, sur les relations, entre les entreprises, du CAC40, et la santé, et bizarrement, impossible, de l'envoyer, j'ai eu un bug...

 Et là, tout refonctionne.

 Bon, c'est pas grave, quand on m'interdit de passer par la porte, j'entre par le fenêtre.

 C'est vrai, qu'on n'est pas à quelques heures, ou quelques jours près. Incroyable, dites donc...Même le partage, sur les reseaux sociaux, deconne, ce matin.

en cours de rédaction.

 

Lire la suite

La fondation de France.

http://relation.fondationdefrance.org/public/read_message.jsp;jsessionid=0;apw18?sigreq=703450551

Vous apportez un soutien essentiel aux actions de la Fondation de France
et je tiens à vous en remercier vivement.

 
 
En 2015, 8900 projets ont été financés, poursuivons ensemble la mobilisation !
 
 
Grâce à vous, la Fondation de France a apporté en 2015 une aide réelle et des perspectives
à des personnes qui auraient perdu espoir sans votre soutien.
 

Découvrez les chiffres clés de 2015 !

 

 

Lire la suite

Bratislava en Slovaquie, septembre 2016, premier sommet européen depuis le Brexit.

http://fr.euronews.com/2016/09/16/nous-voulons-tous-montrer-l-union-europeenne-est-un-projet-unique-pm-slovaque

Je copie colle l'article, et je commente.

Les dirigeants des pays européens sont réunis pour la journée à Bratislava en Slovaquie.
C’est le premier sommet européen depuis le Brexit, la décision des Britanniques de quitter l’Union européenne.

L’objectif des 27 est de se re-mobiliser autour de sujets communs, comme la sécurité et la défense ou encore l’accueil des réfugiés.

“Nous voulons tous montrer de l’unité.

   Oui, montrer cette unité, c'est bien, mais ce dont il importe le plus de parler, c'est du fait, qu'elle existe au sein de chaque peuple européen, bien plus qu'on ne le soupçonne.

 Au même titre que la conscience, européenne.

 Hier, je reflechssais à une chanson,  (oui, je sais, ça n'est pas sensé être considéré comme de la politique, et pourtant).

 "TOUJOURS DEBOUT3, oui, je sais, Renaud n'sest pas vraiment ce qu'on peut appeler, un perdreau de l'année, c'est d'autant plus interpellant, qu'on est  l'entrée de l'automne, et que nous sommes, en periodede chasse.

  Mais sans parler du succès de sa chanson, qui ne serait du qu'à son parcours personnel, je réfléchissais que le succes de l'été (dont j'ai bien evidemment, comme d'habitude, encore oublié le nom, à l'accordeon), parle lui aussi, comme bien d'autres chansons, d'un homme qui est encore debout.

  Comme si la DIGNITE étit une valeur refuge, refuge, comme REFUGIE.

  Et ce ne sont pas les deux seules.

 Je veux dire par là, simplement, qu'il n'est pas inutile ou illusoire de chercher à comprendre, pour quelle raison un chanteur inconnu de tous (j'espère qu'il ne m'en voudra pas), fait un carton, c'est simplement parce que ses textes, parlent aux gens, et tiennent un discours, qu'ils ont envie d'entendre, et de considérer comme étant de potentielles, réponses aux valeurs existentielles, qu'ils souhaitent voir mises en avant, ou en tout cas, répandues, le plus possible.

  C'est pour cette raison, que si je ne trouve pas le temps de m'occuper de la chanson,à l'Eurovision,  c'est par manque de temps, mais que je n'en pense pas moins.

   Et on sera bien loin alors, de l'omniprésence, des anglosaxons, qui non satisfait du rayonnement de leur langue, (sans parler du BREXIT, et pourtant, il y aurait à dire)  et qui par producteurs interposés, nous l'impose, comme une langue universelle, alors, que chaque pays, devrait au contraire revendiquer le droit de proposer un chanteur, dans sa langue, quitte à être subventionné, pourquoi pas, par la communauté européenne.

 Excusez moi, je m'emballe...

   Je veux simplement dire, par là, que ce qui rapproche les pays européens, les uns des autres, est en fait, bien plus fort, que ce qui nou sépare. Et qu'il serait temps, d'en prendre vraiment conscience.

   Nous voulons tous montrer que l’Union européenne est un projet unique et que nous devons poursuivre ce projet. A la fin de la journée, j’espère que nous serons prêts à lancer une feuille de route des sujets les plus importants que nous souhaitons traiter dans les six prochains mois.“
Robert Fico, Premier ministre slovaque

“_Le Brexit a ouvert une crise profonde au sein de l’Union européenne, commente notre envoyé spécial à Bratislava.
Tous les dirigeants s’interrogent sur l’orientation à donner au projet européen.

 Oui, je comprends, moi, j'ai bien des idées, sur le sujet, et dont certaines, qui risquent d'en surprendre pas mal.

  Je trouve indécent, et surtout, illogique, par exemple, que la comission européenne interdise à des marchés d'un apys européen donné, de privilégier des entreprises dece même pays, cette loi, est complètement obsolète, et l'est d'autant plus, à présent, qu'il faut veiller, à ce que chaque pays d'Europe, puisse d'une part, développer un label LOCAVORE pour diminuer, les transports des marchandises, et des produits finis, pour limiter les émissions de gaz à effet de serre....

  Mais aussi, que chaque agriculture, de chaque pays, par ce label LOCAVORE, puisse protéger ses agriculteurs, d'une concurrence déloyale, vis à vis des autres pays européens.

 On peut decliner, ce label locavore, aussi, vis à vis du marché du travail,  en ce qui concerne la loi travail, dans chaque pays, qui aurait pour consequence de penaliser quiconque, qui irait faire travailler une entrepise, qui est située à l'autre bout de l'Europe, dans le seul et unique but, de beneficier d'un tarif, horaire, ayant pour consequence, une concurrence deloyale, vis à vis des entreprises de son pays, je pense, à l'artisanat, notamment.

Certains veulent une plus grande intégration. D’autres comme la Pologne et la Hongrie veulent retrouver une certaine marge de manœuvre vis-à-vis de Bruxelles.

 Je pense que dans la perspective, de telles ambitions, il ne serait stupide, ou si surprenant, de les voir, se trouveés exclus, par leurs exigences, d'un systême qui justement, leur aurait permis, d'être mieux, protegés, selon les remarques, que j'ai faites, plus haut.

De cela, il sera question aujourd’hui lors de ce sommet, tout comme le terrorisme, l‘économie et l’accueil des migrants._”
Sandor Zsiros, envoyé spécial d’euronews à Bratislava

Bratislava en attendant Rome

Les dirigeants européens ont choisi de tenir ce sommet hors de Bruxelles, comme pour sortir du cadre institutionnel.

 Je pense que c'est une bonne idée. Pourquoi pas ?

   Certains diplomates préviennent qu’il ne faut pas attendre de grandes décisions de cette réunion informelle organisée sur les hauteurs du Danube. Et de donner rendez-vous en mars prochain à Rome. Ce sera le 60ème anniversaire du traité fondateur de la construction européenne. Comme un symbole pour relancer un projet européen qui aujourd’hui bat de l’aile.

 Je ne suis pas certaine que l'expression "battre de l'aile", soit bien appropriée, mais je m'en explique.

 La richesse de l'Europe, c'est sa diversité, et sa Culture.

 La culture d'un pays, est justement portée par les artistes, justement, dontle symbole, est l'oiseau, raison, piur laquelle, je n'adhère pas !

 La Culture, c'est ce qui forge avec les valeurs transmises, et le patrimoine, au sens large, la véritable identité des pays.

 Les nationalistes, eux, voient en l'Europe, une forme de danger, vis à vis de ces antités, alors qu'au contraire, c'est en observant nos différences,  (terroirs, traditions, mais aussi, créations, et sang neuf), qu'on arrive à cohabiter, plus harmonieusement.

 Mais la vérité vraie, c'est que les courants nationalistes, qui tendraient à séduire, ne font que créer cette peur de toute pièce, (et certains gouvernement,les ont suivis, aussi, ce qui est regrettable) véhiculant ainsi, via internet surtout des problèmes qui n'existe quasiment pas, dans la realité, ou en tout cas, bien moindre, que ce qui est vehiculé.

 La raison pour laquelle, ils s'y livrent, se résume en un point, qui consiste à prendre le pouvoir, et uniquement celà.

  Ils ne sont généralement pas racistes précisement, d'ailleurs, mais jouent de cet argument, pour rallier, leurs adhérents.

 J'avais décrit, cette situation, au sujet de marine le pen, en France, dont je disais, qu'elle tenait, d'une main, le lance flamme, pour allumer les incendies, et de l'autre, un tuyau percé pour eteindre les feux, qu'elle allumait, et je persiste sur cette metaphore, VOILA LA STRICTE VERITE.

 Et dans chaque pays d'Europe, c'est ce qui se produit.

Pour aller plus loin

>> “A Bratislava, un sommet européen pour ‘reprendre le contrôle’.”, article paru dans Le Monde, à lire ici

>> “l’heure tourne pour l’Europe”, éditorial paru dans La Libre Belgique, à lire ici

Lire la suite

Comment lutter contre la précarité, l'isolement et la pauvreté, en temps que personne.

   Je sais fort bien que certains luttent, contre ces plaies, en donnant de l'argent, ou en militant, politiquement, ou encore, par le biais d'associations.

   Mais simplement, en temps que personne, on peut aussi agir. 

   Bon, je vais tenter de synthétiser ma pensée, ce qui n'est pas si facile. D'autant que quand il s'agit de synthétiser, je ne sais pas si vous avez remarqué, mas c'est souvent ma pomme qui sy colle.

  Elle n'est pas BIO, c'est vrai, juste la plus naturelle possible, et authentique, autant que possible, plus par facilité qu'autre chose, encore que d'avoir une telle valeur, me semble plutôt plaider en ma faveur qu'autre chose.

  Nous vivons, dans un monde en constante évolution,  et certains couillons, qui aimeraient être kalifes, à la place du kalife, et qui se donnent un mal de chien, pour y parvenir, en ces temps de pré campagnes electorales, aiment à laisser croire, que ces évolutions, seraient de leur part, non seulement, maitrisées, mais je dirai survolées, "finger in the nose"....

   Enfin, BREF, les supermans, au facies de gendre ideaux, vieux beaux y compris, n'y vont pas de main morte, à grand coup de décontraction, teint bronzé, chemises blanches, (manque plus que le medaillon)et sourire engeoleurs, pour tenter de nous la mettre "profond"...

   Excusez mon vocabulaire, quelque peu indignes, d'une muse, et encore moins d'un Egérie, je dois bien le reconnaitre, mais à chaque fois, que je les vois, ces temps ci, faire leur numéro, je dois dire que ça me met du baume au coeur, et je ris seule, certes, mais je ris quand même.

   Je vais plus modeste, veillez ne pas m'en vouloir.

  La pauvreté, je connais, j'espère plus pour très longtemps, mais je n'ai pas d'autre alternative, que de faire avec.

  Alors, à chaque fois que je vais vous expliquer une idée, (qui ne vient pas de moi, necessairement, mais peu importe) que je vais poser, j'en expliquerai les raisons, qui ont justifié que je les ai retenues, ou pourquoi, je pense qu'il importe d'y prêter attention.

  Je commenterai certains développements, aussi, ou certaines conséquences, ou côtés positifs ou négatifs, que d'autres, ne voint pas.

http://www.seniorsavotreservice.com/

 Ce site permet de proposer du travail, à des seniors.

  Je trouve ça très bien foutu, certains qui ont une petite retraite, ont du mal à joindre les deux bouts, quelquefois, alors, travailler ou embaucher, quelqu'un qui et sénior, c'est un moyen de s'enrichir de son expérience, qui va bien au delà, de son expérience professionnelle, quelquefois, mais au contraire, est plutot relative, à son experience de vie.

  Par exemple, il arrive souvent, que des familles, aient du déménager, en dehors de leur région, pour des raions professionnelles et ne voient que trop rarement leurs grands parents, ou bien n'en aient pas, ou qu'ils soient fachés.

   En faisant garder ses enfants, par une personne plus âgée, ça propose à l'enfant, une forme de substitut familial.

   Je crois beaucoup, aux échanges transgénérationnels, qui proposent un véritable pouvoir thérapeutique, souvent, qui spontannement, offre la possibilité de percevoir, des conflits familiaux, sous un angles diametralement différent, et d'arrondir les angles, et donc, de dedramatiser.

  Ce type de relation, peut aussi se nouer avec votre voisin de pallier, c'est vrai.

 Et si vous n'avez pas de pallier...

 Ca ne serait alors, qu'un pallier de déconpression, pour tuer, une colère naissante, peut être, et régler, un conflit, qu'on ait, "avec ses vieux".

   Oui, je sais, je dis toujours ce qui dérange.

   Oui, il arrive qu'on soit fachés, ou en mauvais termes, avec ses parents... Non, pas moi ! Mais j'en connais certains, et  dicerner, qu'il existe certains moyens, pour que ça fasse au minimum, moins mal, quelquefois, peut s'avérer salutaire.

 Sinon, un truc, que j'ai observé, dernièrement, dans ma superette, il y a quelques jours.

 Des personnes âgées, qui viennent faire leurs courses, avec leur aide ménagère, ou leur enfant.

 Il arrive que ces personnes âgées, soient vraiment proches de la pauvreté.

 Voyant, d'autre part, qu'une autre famille, peinait, pour rapporter, sur le porte bagage du scooter, le pak de 6 litres de lait...

 Je sais que certains renoncent, ou ont renoncé, à avoir une voiture, parce que ça coûte trop cher, et je comprends fort bien celà.

 Seulement voilà, le seul magasin, proche des logements sociaux, c'est la superette, en question, et l'hypermarché style ALDI,ou LIDDLE, lui, se trouve toujours, comme par hasard, sur la zone commerciale, au pretexte qu'il faut bien que les gens qui ont une voiture, doivent pouvoir se garer.

 Mais les plus pauvres eux, ne peuvent pas y avoir accès, puisqu'ils n'ont pas de voiture.

 Mine de rien, vous ne soupçonnez pas, ce que ça changerait à leur budget,  ça peut varier, pour des produits équivalents, quasiment, du simple au double.

 Et je n'exgère pas !

 Alors, mon idée est la suivante.

  Je sais que certaines villes, y ont deja pensé. ils proposent à certaines personnes âgées, d'être, contactées pour sortir une fois par semaine, généralement, le jour du marché.

 PARFAIT.

  Mais le souci, c'est que le petit vieux en question, c'est pas necessaitrement, le jour du marché, qu'il a envie de sortir, et il n'a aucun moyen.

 Je viens de taper, les mots écovoiturage de proximité", pour voir.

 Et voilà, ce que ça donne.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/hauts-de-seine-92/le-covoiturage-de-proximite-a-son-application-07-07-2015-4924571.php

 C'est bien cette application.

   Mais les vieux, eux, qui n'ont pas internet, il faut trouver autre chose.

  Alors, moi, je propose que les villes, petites villes et viallages, proposent sur leur portail, u endroit où ceux qui sont d'accord, pour accompagner, par ci, par là, des personnes, qui n'ont pasd e voiture, de les accomapgner. la ville, elle, peut parfaitement, être liée par internet, aux bénévoles en question, la personne agée elle, n'a pas besoin d'aute chose que le téléphone de la personne concernée.

 Je vous recommande, sur le sujet, aussi, "adopte un veuf", qui fait beaucoup de bien.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=239056.html

 

en cours de redaction.

 

Lire la suite

Est ce que le jihadisme au féminin, peut être considéré comme une forme de féminisme "version orientale"?

   J'avais deja abordé ce problème, dernièrement, parce qu'on m'avait expliqué qu'un certain nombre de jeunes filles, étaient tentées par l'expérience.

   Mon argument, que je crois toujours valable, consistant à mettre en avant des femmes, les armes à la main,  n'était valable, que dans un processus de propagande.

   On vient de voir,  un reportage, qui tendrait à preciser, qu'il n'en est rien, et qu'elle combattraient, autant que les hommes.

   A vrai dire, difficile, de le savoir véritablement, puisqu'on sait que la propagande est par définition, une mise en scène...

   Désolée, pour la touce human ristique, mais là, c'est vraiment une question de survie, la première reflec xion, qui me vient, c'est "mas qui c'est qui va nettoyer la moqette". ou plus precisement, est ce que "monsieur, pose delicatement, l sa kalachnikov', sur le service en porcelaine, entre les couches culottes, et les bouteilles de lait, pour fire consciencieusementla vaisselle du repas, pendant que "madame", va jouer les femmes émancipées, et "tirer", sur une cible potentielle, à defaut de pouvoir "tirer un coup".

  Un jour, l'an dernier, je crois, je regardais un reportage sur les femmes et le port d'armes, aux USA.....

  Et je me disais que le féminisme,  prenait certaines formes, quelquefois, aussi stupides, et desolantes, que peuvent l'être, ceux qui sont partisans, de la resolution radicale des conflits, au détriment du dialogue.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/bonbonnes-de-gaz-dans-une-voiture-a-paris/bonbonnes-de-gaz-retrouvees-a-paris-ce-que-l-on-sait-des-trois-femmes-interpellees-jeudi-soir_1817323.html

 En cours de rédaction.

Lire la suite

Septembre 2016, la peinture et moi.

 Je viens de tomber sur un article, que j'avais redigé, sur le sujet, il y a quelques années.

http://chez-salpiglossis.viabloga.com/news/je-prospecte-je-prospecte

 Je n'ai que très peu repeint, depuis, au grand regret de certains, je le soupçonne.

 Et moi, et moi, et moi ?

 Et bien je ne me sens pas intellectuellement disponible, pour pouvoir m'y consacrer.

  Je dois avouer, que ce qui m'importe le plus, c'est plutôt de chercher à être efficace, dans les combats que nous menons, et qu'à ce titre, la peinture, n'est pas la voie, qui le soit la plus, helas.

  Il faut définir l'objectif qu'on poursuit, et pour ma part, ça consiste surtout à trouver un moyen de gagner mon argent, tout en continuant à travailler bénévolement, sur le plan poltique, du mieux que je peux.

  D'autre part, artistiquement, je suis du genre boulimique, tout me tente, j'ai envie d'experimenter plein de choses, et je ne dispose même pas d'atelier.

  J'habite d'autre part une maisons dangereuse, avec une installation electrique qu'on ne m'autorise pas à refaire, et je dois déménager, d'un moment à l'autre, avant l'hiver.

 Pour le travail, je postule aux endroits où j'aimerai travailler, régulièrement.

 Pour ce qui concerne la frustration, de ne pas être artiste, moi même,  je serai bien malhonnête de la nier, mais je trouve plus de plaisir, à rédiger un bon article, que de peindre.

   Le jour où je retrouverai ma liberté, je pense que j'aurai infiniment plus de plaisir, à mettre en valeur le talent des autres, que le mien.

 C'est bien, et très valorisant, de mettre en valeurs le talents des autres, moi, ça me conviendrait parfaitement.

   Il n'y a guère qu'en temps qu'écrivain, ou qu'auteur, que je me sens frustrée, véritablement, bien plus qu'en temps qu'artiste peintre, désormais.

Lire la suite

Un cas d'école. centre de déradicalisation, l'inquiétude des habitants de Beaumont-en-Véron.

  J'ai entendu ce matin, les reactions, sur place, et moi, qui suis toujours d'un calme olympien, je dois dire, que j'étais dans une colère noire...

  Il est vrai, que l'hytérique, qu'on nous a fait entendre, qui était visiblement à l'image de la rebellion, dans la salle,  ne laissait guère de doute, sur le relative mathologie mentale, version paranoïaque qui vote le front national..

  Désolée, de rentrer dans le lard, comme je le fais, mais moi aussi, quelquefois, je n'ai pas d'autre choix, que de me mettre en colère, devant une telle démonstration, de connerie humaine.

 En cours de rédaction.

×